Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Festival “Molière dans tous ses éclats” à Pézenas avec Francis Perrin, Jacques Weber, Jean-Louis Trintignant, du 14 au 23 juin 2013


Jean-Louis Trintignant ; Georges Lavaudant

Jean-Louis Trintignant
Trois poètes libertaires du XXème siècle
Théâtre de Pézenas
Dimanche 23 juin à 17h30
Tarifs : 35/25/15 euros


Mise en scène Gabor Rassov
Avec Jean-Louis Trintignant
Musiciens Daniel Mille à l’accordéon, Grégoire Korniluk au violoncelle
Durée 1h20 sans entracte

« Jean-Louis Trintignant est un fou de poésie, il ne cesse d’en lire, d’en réciter à ceux qui l’entourent. Pour nous faire partager sa passion, il a choisi trois poètes du 20ème siècle, trois hommes épris de liberté, comme lui.
A travers sa bouche, Prévert, Vian et Desnos disent la résistance et le combat, l’amour présent et celui qui s’en est allé, jouant avec les mots pour nous faire rire, où les brandissant comme des armes. Trintignant alterne les textes poignants et drôles. Il ne les dit pas, il les vit, il les incarne, trouvant toujours un accord secret, intime, avec leur auteur aujourd’hui disparu.
Son plaisir est contagieux. Un geste, une inflexion malicieuse ou triste suffit à nous emporter au pays des poètes, un pays plus profond, plus touchant et plus drôle que celui où nous avons l’habitude d’évoluer. » - Gabor Rassov -

Cyrano de Bergerac. D’Edmond Rostand
Mise en scène Georges Lavaudant
Domaine d’O – Printemps des Comediens
Lundi 17 juin à 22h
Bus au départ de Pézenas (Gare routière) à 20h15
Tarifs : 11 euros + 6 euros de bus


Qui ne connait au moins une bribe de vers tombé de cette surbrillante comète théâtrale qui traverse à intervalles réguliers nos salles de spectacles ? Ici quelques cadets de Gascogne, là un nez qui serait un pic, un roc, une péninsule, ici encore un tonitruant « non merci ! »…
On ne sait vers quel alexandrin se tourner tant ils sont nombreux à claquer dans les mémoires. Et c’est là évidemment la difficulté à monter Cyrano. Qu’y rajouter de plus puisque même le cinéma l’a filmé ? Georges Lavaudant n’est pas homme à se dérober sur le seuil des monuments. Il en a visité d’autres : sa Tempête shakespearienne montrée au Printemps des Comédiens en 2011, avec son onirisme chatoyant, en est un récent exemple. PourCyrano – qu’il a déjà mis en scène à Moscou avec des acteurs russes – sans doute faut il ajouter qu’il y a là une part d’affaire de famille.
Car pour cette création, il retrouve au moins deux de ses vieux complices du temps de l’Odéon : Patrick Pineau qui sera sous le nez cyranesque et Gilles Arbona. Vieilles fidélités cimentées dans tant de productions mémorables dont La Mort de Danton, joué par les mêmes acteurs à des années de distance, est le parfait exemple. Ce sera donc un Cyrano d’amitiés, de complicités anciennes, tempérées par la fraîche Roxane de la toute jeune Marie Kauffmann. Parfait ensemble de vieux routiers et de jeunes gardes pour investir cette forteresse de théâtre…

Avec
Patrick Pineau dans le rôle de Cyrano
Marie Kauffmann dans le rôle de Roxane


Pierre Aimar
Mercredi 17 Avril 2013
Lu 840 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 101

Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements