Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Sarvil, l'oublié de la Canebière (Théâtre musical / Cabaret), à Nyons, le 31 mai 2014 à la Maison de Pays à 21h

Où l'on redécouvre René Sarvil, parolier des années 30, auteur à succès de plusieurs opérettes marseillaises et complice d’écriture de Vincent Scotto.


L'histoire

René Sarvil © DR
René Sarvil © DR
Une vieille malle trône au centre de ce plateau de théâtre au décor désuet. À l’intérieur on retrouve une multitude de livres relatant les destins de nombreux oubliés de l’histoire. Mais celui qui intéresse Les Carboni, c’est René Sarvil, parolier des années 30, auteur à succès de plusieurs opérettes marseillaises et complice d’écriture de Vincent Scotto.
Il fut aussi le fondateur du « Chat rieur », le pendant sudiste du célèbre cabaret parisien « Le chat noir ». La vie trépidente de cet oublié de la Canebière est à l’image de toute un époque : passionnante. Les Carboni content son fabuleux parcours, ils nous replongent, entre humour et gravité, dans la vie des années 30-50, au fil des évènements politiques et historiques.
L’hommage rendu est à l’image de la troupe : joyeux, cocasse, décalé et sincère.



La compagnie
Fondée il y a dix-huit ans à Marseille par Frédéric Muhl Valentin, à l’issue d’une formation de théâtre avec Carlo Boso à Venise. Les Carboni qui affectionnent tout particulièrement la Commedia dell’arte, ont voulu, à travers une écriture originale, prouver que ce genre méconnu pouvait se moderniser. Leurs premières créations classiques L’École des Femmes ; Lucrèce Borgia ; Monsieur de Pourceaugnac adaptées en Commedia dell’Arte ont connu le succès à travers des tournées nationales. Ils ont joué dans plus de 250 villes de France. Leur passion pour l’itinérance et la construction de leur théâtre mobile est apparue avec l’écriture contemporaine de deux spectacles Zorro la Légende et Scaramuccia l’Européen.
Persuadés que l’économie du spectacle est liée à sa production, en 2008 les Carboni ont décidé de renouer avec une forme encore plus populaire : l’opérette.
Un de la Canebière, joué à Nyons en 2009, a contribué à ce renouveau.
La troupe est formée pour ce théâtre musical de vieux compagnons de route, de jeunes chanteurs issus du Conservatoire, de musiciens de jazz et d’un trio comique exceptionnel formé par Marc Pistolesi, Ali Bougheraba et Cristos Mitropoulos formés à la comédie musicale.


Tarif : 15€ / Tarif réduit : 12€ / Tarif -12 ans : 5€ / "Pass 4 spectacles" accepté.



Pierre Aimar
Samedi 17 Mai 2014
Lu 83 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 83





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...