Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Pas de clash chez les BG (lire ‘beaux gosses’) de la Cabucelle, Tourskaïa, samedi 14 avril, 21h, Théâtre Toursky à Marseille

Des gadgi newbie déter à montrer leur game au théâtre et ne plus s’entendre dire FTG, menés par une meuf tarpin ouf pour peufra fort et sortir de la street, de la zone, avec un chanmé spectacle. Et ça passe crème !


Pas de clash chez les BG (lire ‘beaux gosses’) de la Cabucelle, Tourskaïa,  samedi 14 avril, 21h, Théâtre Toursky à Marseille
Traduction de ce langage d’ado :
Des garçons et des filles débutants déterminés à montrer leur jeu au théâtre et ne plus s’entendre dire « ferme ta gueule », menés par une femme vraiment géniale, pour frapper fort et sortir du quartier avec un magnifique spectacle. Et c’est super !
Les jeunes qui vont monter sur scène pour présenter ce spectacle unique sont des jeunes de leur temps, qui parlent, sans-doute, avec les expressions de leur temps. Mais ils ont fait le choix, aussi, de s’exprimer autrement. Ils ont choisi de le faire au travers du théâtre, dans une création hors normes.

Écrit par Maryam Ferrara
Mis en scène par Bruno Ginoux
Troupe : Les Utopistes
Interprété par les apprentis-comédiens du lycée La Cabucelle, la compagnie Les Utopistes et Richard Martin
Tourskaïa, c’est l’histoire d’un lieu, d’une utopie. Des gens qui ne s’aimaient plus, qui n’étaient pas eux-mêmes vont se réaliser. Ils partent parce que personne ne les comprend et ne les entend ; ils veulent changer leur vie et tenter d’aller au bout de leurs rêves ainsi commence l’aventure de Tourskaïa. Le train de la vie les emmènera sur des chemins inattendus et ils pourront, enfin, découvrir l’Amour et devenir eux-mêmes.
Les saltimbanques de la troupe des Utopistes nous entrainent dans un univers de rêves et d’amour ; rêves d’enfants perdus dans nos cœurs d’adultes, enfouis sous nos habitudes ; ces comédiens nous soufflent à l’oreille qu’il n’est jamais trop tard pour rallumer les étoiles endormies dans nos têtes.

ENTREE LIBRE

La meuf Tarpin Géniale : MARYAM FERRARA

« L’Utopie est le monde de demain » (Victor Hugo)

Maryam Ferrara a écrit la pièce avec détermination et un soupçon de génie. Sous son air faussement timide se cache une âme généreuse et rebelle. En la voyant, on pense immédiatement au pouvoir merveilleux de dire NON :
« Tourskaïa, nous dit Maryam Ferrara, c’est aussi notre histoire : Richard Martin et l’équipe du Théâtre Toursky nous a ouvert les portes. C’est une famille, un endroit intimiste malgré la beauté et la grandeur des lieux, un lieu fraternel, on s’y sent bien. J’ai écrit cette pièce sur un mode humoristique mais elle parle du mal d’être ; elle évoque des solitudes et ensemble, à Tourskaïa, les personnages vont passer de l’ombre à la lumière. C’est vraiment ce que Richard nous a apporté : la possibilité de passer de l’ombre à la lumière. Comme un rite initiatique, dès que nous avons mis le pied dans le Toursky, nous y avons trouvé nos marques : pas de ghetto. Pas que les quartiers Nord. Une fraternité en marche.
‘L’utopie est le monde de demain’ dit Victor Hugo, d’où ce nom d’Utopistes pour la troupe. Elle est constituée d’élèves du Lycée La Cabucelle et de tous ceux qui veulent nous rejoindre. A l’instar de Claire, étudiante titulaire de deux masters, ou de Christel qui a 40 ans et est agent immobilier, de Guillaume qui a 35 ans, ou de Colette âgée de 8ans, tous ces apprentis saltimbanques se mêlent aux élèves du lycée et préparent ensemble le spectacle. »
Maryam Ferrara
« Je ne fais pas du social, je fais de la culture avec une mixité »
Maryam Ferrara enseigne depuis 1991 au lycée professionnel la Cabucelle dans le 15e arrondissement de Marseille. Pour ses élèves, auxquels l’Education Nationale ne donne laconiquement que quelques ersatz de rêves, Maryam Ferrara, il y a dix-huit ans, a décidé de retrousser ses manches. Elle a décidé de s’intéresser au théâtre, de prendre des cours, de se former et de transmettre. Elle a puisé dans son énergie la force d’un combat humaniste envers et contre toutes les opinions défaitistes : « le théâtre, ce n’est pas le truc de ces gamins, plutôt la boxe et le foot ». Là où d’autres ne voyaient que gamins de la zone, Maryam rêvait culture, théâtre… Là où certains n’entrevoyaient que des portes de garage, Maryam construisait l’avenir.
« Il faut oser –dit-elle- . Quand c’est l’humanisme et l’empathie qui nous inspirent, on peut aller au bout de ses rêves. »
Maryam Ferrara a osé, et elle réussit. Son dessein ? Que les jeunes aient au-travers de cette expérience une autre visibilité de la ville et de la vie. Qu’ils ne sortent plus pour ‘traîner’ avec des copains, ou faire des achats –c’est-à-dire consommer- mais pour être réunis autour d’une activité culturelle avec un projet qui les guide et les rassemble. Le projet de Maryam Ferrara n’est pas strictement didactique. Il s’agit de réfléchir, s’interroger, créer, se dépasser, apprendre à ne pas avoir peur de l’autre, à le comprendre, à respecter les différences, à se rassembler. Par le théâtre, Maryam Ferrara donne à ces jeunes une ambition culturelle, un projet de vie. En brisant leurs chaines, elle les projette vers la liberté.

BRUNO GINOUX est auteur, comédien, metteur en scène et chroniqueur sur une radio locale. Sa mise en scène met en exergue le texte de Maryam Ferrara et apporte à la pièce une dimension onirique et originale valorisant tout à la fois le travail des apprentis-comédiens.

L’affiche de la pièce, des silhouettes nues, a été dessinée par un élève, Said Said et voulue ainsi pour évoquer l’état primaire, l’égalité entre tous dans la découverte du théâtre, en marche, de l’ombre à la lumière.

Ne ratez pas ce spectacle unique, en hommage au Toursky.
Un spectacle sensible et drôle interprété par les apprentis-comédiens du lycée La Cabucelle, la compagnie Les Utopistes et la participation de Richard Martin.
Entrée libre sous la réservation auprès de la billetterie du Théâtre Toursky.
Danielle Dufour-Verna

Théâtre Toursky - 16 passage Léo Ferré – Tel 04 91 02 58 35 (parking à 3mn à pied)


Danielle Dufour-Verna
Jeudi 5 Avril 2018
Lu 454 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 86



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine