Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Paris, Théâtre de la Jonquière : Le Décret, de Marcel Aymé, les 13, 14, 15 et 16 février à 20h

1942. La guerre dure. Il faut avancer le temps ! Un décret historique est signé et fait bondir le temps de 17 ans en avant ...


Marcel, écrivain célèbre, ne profitera pas longtemps du bon dans le temps permis par le décret. Il va être emporté dans une aventure qui va défier sa raison, le mettre à l'épreuve de sa mémoire et l'amener dans les impasses de l'oubli ...
Entre ironie, satire de l'administration, absurdité et poésie, le Décret est une histoire de temps, d'exil et de souvenirs ... Qu'est-il vraiment arrivé à Marcel ?

Pierre Bost :
"Ses contes, c'est le contraire de Perrault. Perrault raconte une histoire folle et finit dans le réalisme : "Ils furent heureux et ils eurent beaucoup d'enfants..."
Marcel Aymé écrit une nouvelle de quarante pages, à peu près réaliste, et finit sur dix lignes à travers les airs.
Il est peut-être le seul qui ait réussi ces jongleries-là (j'adore les jongleurs). Et je crois être bon juge, moi qui n'aime pas le surnaturel ni la magie. Mais à chaque fois il me possédait. D'où j'ai conclu qu'il était une espèce de sorcier, et il ne faudrait pas me forcer beaucoup pour que je dise que Marcel Aymé, qui avait les pieds si fermement posés sur la terre, était pourtant, et aussi, une espèce d'ange."

Pratique

Le Décret
13, 14, 15 et 16 février à 20h

Théâtre de la Jonquière
88, rue de la Jonquière
75017 Paris


Pierre Aimar
Mardi 29 Janvier 2019
Lu 68 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 90



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



9 114 114 pages lues au 18/11/18 sur votre site !

9 114 114 pages lues au 18/11/18 sur votre site !
.
Sortir ici et ailleurs / arts-spectacles.com a franchi récemment le cap des 9 000 000 de pages lues. Les chiffres ronds sont sympas mais le chiffre 9 114 114 a une résonance musicale chatoyante.

Photo P.A. : Bonaparte à Valence ne lisant pas Sortir ici et ailleurs