Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



La gentillesse, de la Cie Demesten Titip, théâtre de la Criée, Marseille, du 8 au 15 décembre 2016

Dramaturgie & mise en scène Christelle Harbonn. Ecriture Cie Demesten Titip. Avec Adrien Guiraud, Marianne Houspie, Solenne Keravis, Blandine Madec, Gilbert Traïna


© DR
© DR
Mais je n’y arrive pas. Je n’y arrive pas. Je n’arrive pas à leur souhaiter de mal. Je n’arrive pas à leur souhaiter le pire. Vous savez, quelquefois dans les rêves, on veut donner un coup de poing à quelqu’un, mais au moment de la frappe, le poing se ramollit, il tombe, il n’atteint pas sa cible… Par faiblesse ! Eh bien c’est comme si toute ma raison voulait leur mort, et tout mon amour leur vie éternelle. C’est un paradoxe sans fin, je n’y arrive pas ! Je n’arrive pas à m’en sortir ! Vous comprenez ? (extrait du spectacle)

Dans l’univers feutré d’une famille bourgeoise, deux héros improbables et maladroits font exploser les cadres, les règles de la bienséance et des relations sociales. Leur irruption est une déflagration, qui vient détruire, bouleverser la vie, libérer les pulsions dissimulées. Chacun peut y lire l’annonce de son propre destin, l’intrusion d’une authentique liberté. Mais cette offrande peut-elle durer, n’est-elle pas qu’illusion ? Comment imaginer le retour à une réalité où il serait possible d’agir ? Christelle Harbonn et son équipe nous offrent cette chance : apprendre à regarder le monde à travers les yeux d’un autre.

« Peut-être parce que j’ai peur de finir par regarder le monde dans l’étroitesse d’une meurtrière et parce que j’ai besoin de fabriquer un théâtre qui déplace ma façon d’aimer, j’ai proposé à l’équipe de Demesten Titip de travailler avec moi à l’invention de personnages «hors-venus» et réconciliateurs, à l’image de ceux de La Conjuration des imbéciles de J.K Toole et de L’Idiot de Dostoïevski. Les personnages de la pièce à venir sont des fous ou des enfants dans un monde de transparence. Ils voyagent dans une «nuit obscure des âmes». Ils symbolisent la marge pour ceux qui pataugent dans la soupe de leur normalité.»
Christelle Harbonn

Scénographie Laurent Le Bourhis
Création Lumière Laurent Vergnaud
Création sonore Sébastien Rouiller et Brice Kartmann
Assistant à la mise en scène Philippe Araud
Création costumes Inéha Costerousse
Régie Générale Marion Piry

Pratique

PassCriée, Abonnement, Réservation : 04 91 54 70 54
www.theatre-lacriee.com
Renseignements et réservations 24h/24h sur le site internet, du mardi au samedi de 12h à 18h aux guichets ou par téléphone au 04 91 54 70 54



Pierre Aimar
Lundi 5 Décembre 2016
Lu 212 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 83





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...