Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Grenoble, Petit Théâtre du Créarc : Faust, texte et mise en scène de Romano Garnier, du 7 au 16/12/18


Grenoble, Petit Théâtre du Créarc : Faust, texte et mise en scène de Romano Garnier, du 7 au 16/12/18
Faust, génie désabusé qui a passé sa vie à la recherche d’un savoir qui ferait de lui l’égal d’un dieu, s’apprête à mettre fin à ses jours. Mais voilà qu’il est interrompu par Méphisto qui lui propose un pacte : en échange de son âme, le diable promet de lui redonner goût à la vie. Commence alors pour Faust une plongée dans les passions qui le conduira au salut ou à la damnation. Le spectacle est un jaillissement incessant d’images d’une beauté à couper le souffle. Le rythme est à la fois endiablé et enchanté. A ne manquer sous aucun prétexte.

Distribution :
Lily Bonhomme, Roberto Calvo Rodriguez, Jean Calonne, Olivier Chenu, Alexis Debrauwere, Jenny Godard, Margaux Lavis, Mary Parrinello, Yasmin Pishva, Nicolas Rautureau, Letizia Santucci, Gallia Semory-Pin, Virginie Stromeyer, Benjamin Vial.

Avec la collaboration de la : Cie Histoires 100 fins.
Costumes : Nathalie Gueugue.
Lumières : Joseph Moisson.

Infos pratiques

Vendredi 7 et 14 décembre 2018 à 20h30
Samedi 8 et 15 décembre 2018 à 20h30
Dimanche 9 et 16 décembre 2018 à 17h

Petit Théâtre du Créarc
4, Rue Pierre Duclot
38000, Grenoble
Réservations : 04 76 01 01 41 [ou crearc@crearc.fr]mail:ou crearc@crearc.fr.
Tarifs : 12€ / 8€



Pierre Aimar
Vendredi 16 Novembre 2018
Lu 164 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 89



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



9 114 114 pages lues au 18/11/18 sur votre site !

9 114 114 pages lues au 18/11/18 sur votre site !
.
Sortir ici et ailleurs / arts-spectacles.com a franchi récemment le cap des 9 000 000 de pages lues. Les chiffres ronds sont sympas mais le chiffre 9 114 114 a une résonance musicale chatoyante.

Photo P.A. : Bonaparte à Valence ne lisant pas Sortir ici et ailleurs