arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Centre Dramatique des Villages du Haut Vaucluse, quelques pépites pour la saison 2019-2020


RÉSERVATIONS
Par téléphone au 06 74 49 21 63 - 04 90 28 12 51
Ouverture de 10h à 12h et de 14h à 17h - Du lundi au vendredi et soirs de spectacle. En ligne cddv-vaucluse.com


Monsieur Ibrahim et les fleurs du coran de/avec Éric-Emmanuel Schmitt. Valréas, Salle du Vignarès, samedi 12 octobre

Éric-Emmanuel Schmitt © L’ombre d’un instant
Éric-Emmanuel Schmitt © L’ombre d’un instant
Paris, années soixante. Momo, un garçon juif de douze ans, devient l’ami du vieil épicier arabe de la rue Bleue pour échapper à une famille sans amour. Mais les apparences sont trompeuses : Monsieur Ibrahim n’est pas arabe, la rue Bleue n’est pas bleue et la vie ordinaire peut-être pas si ordinaire...L’histoire tendre et drôle d’un gamin au franc-parler et de l’épicier arabe de sa rue. Comment échapper à la solitude, à la malédiction du malheur ? Comment apprendre à sourire ? Une histoire qui a fait le tour du monde.

Coproduction Théâtre Rive Gauche Bruno Metzger
De et avec Éric-Emmanuel Schmitt
Mise en scène Anne Bourgeois
Décor Nicolas Sire
Lumières Laurent Béal
Création musicale Jacques Cassard

Molière, La Troupe de France. Vaison la Romaine, espace culturel, lundi 11 novembre

Francis Huster © Christine Renaudie
Francis Huster © Christine Renaudie
Avec sa passion et son engagement, Francis Huster ravive la mémoire de Molière, dont il brosse les aspects de son incroyable vie : du rire aux larmes, de la légende à la déchéance, de la révolte à la trahison, de l’amour à la haine, du triomphe à la ruine, de la passion à l’abandon, de la victoire à l’échec, de la lumière à la mort. De 1622 à 1673, en un demi-siècle, Jean-Baptiste Poquelin est entré dans l’histoire parce qu’au-delà de l’artiste il aura été un homme libre qui a osé défier tous les pouvoirs, qui n’a jamais trahi ses valeurs de dignité et de tendresse humaine, qui a sublimé son art de comédien qui fut tout simplement un homme de parole, de vérité et d’amour.

Production La troupe de France / Francis
imaginée, écrite et réalisée par Francis Huster
Avec Francis Huster, Yves Le Moign’

Même heure l’année prochaine de Bernard Slade avec Francis et Gersende Perrin. Mondragon, salle des fêtes, samedi 25 janvier

Gersende et Francis Perrin © DR
Gersende et Francis Perrin © DR
Un homme et une femme, mariés chacun de leur côté, tombent amoureux l’un de l’autre.
Sans rien changer à leurs vies maritales respectives, ils décident de se rencontrer une fois par an pendant 24 heures pour vivre leur passion. Même heure l’année prochaine est considérée comme la comédie romantique et sentimentale la plus jouée à travers le monde, dans plus de trente traductions. Un film, tiré de la pièce en 1978, qui a permis à l’auteur Bernard Slade d’être récompensé par plusieurs distinctions.

De Bernard Slade
Adaptation de Gersende et Francis Perrin
Avec Francis et Gersende Perrin
Mise en scène de Francis Perrin
Décor Jean Michel Adam
Costumes Marie Van Meerbeeck
Lumières Jacques Rouyverollis

Bérénice de Jean Racine, Les Tréteaux de France, Direction Robin Renucci. Mornas, salle des fêtes, samedi 7 mars

Bérénice © Olivier Pasquiers
Bérénice © Olivier Pasquiers
Plateau nu, l’incandescence du verbe, 7 comédiens. Titus aime Bérénice. Bérénice aime Titus. Mais Titus a choisi une autre destinée. Histoire connue.

Sans décor, les spectateurs font face aux comédiens pour entrer au plus près du désespoir de Bérénice, de ses illusions perdues, de Titus qui devra abandonner son amour d’enfance pour accomplir son devoir, d’Antiochus chevalier éconduit, confident impuissant.
La maîtrise de l’alexandrin de Robin Renucci permet aux comédiens toute l’incandescence de la tragédie des sentiments qui se joue devant nous. Nous sommes face à trois jeunes gens qui vont grandir à travers leur amour de jeunesse, passer de l’enfance au monde adulte, du sentiment à la parole, des paroles à l’action.
Spécialement conçu pour aller à la rencontre du public, jouer partout simplement, les Tréteaux de France vous proposent un retour aux sources du théâtre : le verbe, les acteurs et le jeu. Un espace quadri-f rontal pour que les spectateurs soient au cœur de l’action.

Avec
Tariq Bettahar – Arsace
Thomas Fitterer – Paulin
Solenn Goix* - Bérénice
Julien Léonelli* - Antiochus
Sylvain Méallet*- Titus
Amélie Oranger – Phénice
Henri Payet – Rutile

Antigone de Sophocle. Malemort du Comtat, salle des fêtes, samedi 1er février ; Villedieu, maison Garcia, samedi 14 mars

Antigone © Kissou R
Antigone © Kissou R
Antigone refuse de se soumettre à l’ordre de Créon, représentant la loi de l’État. Bravant l’interdit elle accomplit les rites funéraires pour son frère Polynice, considéré comme traître par le Roi.
Créon, un roi tout neuf, n’écoute ni le peuple, ni son fils. Il refuse de revenir sur le décret qu’il a proclamé. Seuls les présages du devin Tirésias, annonçant la désapprobation des dieux, vont le bouleverser et l’ébranler... Trop tard ! Le mécanisme de la tragédie s’est déjà mis en marche.

Les acteurs évoluent au centre et au milieu des spectateurs. Les spectateurs ici, représentent les citoyens de la ville de Thèbes dans laquelle se déroule l’action. Et comme cela se faisait dans la Grèce Antique, où l’on organisait les débats politiques ou les procès dans les théâtres, nous mettons le spectateur au cœur même de ce débat grâce à une scénographie qui l’englobe et l’immerge grâce à des projections vidéo à 360°.
Le Choeur est chanté et enregistré. La musique est moderne et d’inspiration rock, car le chœur porte-parole du public, chante avec la même « puissance » qu’un cri issu d’une société toute entière.

Production Festival des Nuits de l’Enclave 2019
Coproduction Éclats de
Traduction Jean et Mayotte Bollack
Mise en scène Gilbert Barba
Scénographie & conception graphique Lisalou Eyssautier
Construction des assises Émile Montaudouin
Musique Clément Barba dit Pépé du groupe Deluxe
Chants Julien Baudry
Vidéo et lumière Camille Sanchez
Costumes Gabrielle Marty
Perruques Nathalie Champigny
Avec
Frédéric Richaud, Sarah Nedjoum, Julien Perrier, Gilbert Barba

Le Souper. Mise en scène Daniel et William Mesguich. Taulignan, salle des fêtes, samedi 16 mai

Daniel Mesguich © DR
Daniel Mesguich © DR
Écrit par Jean-Claude Brisville

Après la défaite de Waterloo et l’exil de Napoléon, Wellington et les troupes coalisées sont dans Paris. La révolte gronde. Qui va gouverner le pays ? Le 6 juillet 1815 au soir, les « faiseurs de rois » Fouché et Talleyrand se retrouvent lors d’un souper pour décider du régime à donner à la France. Si le premier souhaite une République, le second envisage le retour des Bourbons...

Suite au succès rencontré au Théâtre de Poche Montparnasse, William Mesguich (Talleyrand) et Daniel Mesguich (Fouché) incarnent de nouveau ce duel de haute volée, dans lequel la force de la langue de ce huis-clos, n’a d’égale que le cynisme et la fourberie politique. Avec en toile de fond, un climat insurrectionnel et le temps d’un souper pour trouver un destin politique à la France...

Avec Daniel Mesguich et William Mesguich
Costumes Dominique Louis


Pierre Aimar
Mardi 8 Octobre 2019
Lu 119 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 94