arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Adieu Ferdinand Suite et Fin ! de et avec Philippe Caubère au Théâtre du Rond-Point du 5 novembre 2019 au 5 janvier 2020


Adieu Ferdinand Suite et Fin ! de et avec Philippe Caubère  au Théâtre du Rond-Point du 5 novembre 2019 au 5 janvier 2020

A propos de La Baleine et le camp naturiste

Ferdinand et Clémence se rencontrent chez Ariane. Coup de foudre au Théâtre du Soleil. Mais très vite le jeune homme tente de convaincre sa complice que son infidélité peut leur être bénéfique. Première trahison sexuelle. À son tour, elle le persuade de passer quelque temps au camp de Montalivet, paradis naturiste aux origines obscures, avec séances de gymnastique, apéros chez les voisins ou cours de planche à voile. Prix Plaisir de la SACD, Molière du meilleur comédien et Prix du théâtre de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre, Philippe Caubère refait le monde et réécrit l’histoire. Fauve, seul en scène, clown protéiforme au corps surexpressif, tragédien d’une force comique inouïe, il exulte et exalte les grandeurs et les misères de l’amour fou.

Spectacle créé au théâtre de l’Athénée, à Paris, en décembre 2017 - durée 2h10
8 novembre – 29 décembre 2019, 20h30 les 8, 12, 16, 20 et 29 novembre ; les 3, 7, 11, 20 et 24 décembre, 20h30 ; le 24 novembre, les 15 et 29 décembre, 16h — relâche les lundis et jeudis

A propos du Casino de Namur

Ça crie et ça claque, ça fuse chez les Pétrieux. Insultes, humiliations, règlements de comptes. Isolés dans leur maison moderne plantée au milieu des champs et des années soixante-dix, ils sont cultivateurs de betteraves aux environs de Louvain. Le père et la mère de Jean-Marie reçoivent Bruno et Ferdinand, les deux copains de leur fils, qui veut devenir comédien coûte que coûte. Mais le huis clos dégénère en carnage dans une hilarante satire du choc des mondes et des cultures. Bruno, Jean-Marie et Ferdinand fuient l’enclos répressif pour se rendre au casino de Namur où ils espèrent trouver le bonheur. Maître et monstre d’une aventure théâtrale sans précédent, Caubère poursuit la nouvelle trilogie du Roman d’un acteur par une fresque familiale, enfer débordant de drôlerie et d’humanité.

Spectacle créé au théâtre de l’Athénée, à Paris, en décembre 2017 - durée 2h
5 novembre 2019 – 4 janvier 2020, 20h30 les 5, 9, 13, 22, 26 et 30 novembre ; les 4, 13, 17, 21, 27 et 31 décembre ; le 4 janvier, 20h30 - le 17 novembre et le 8 décembre, 16h relâche les lundis et jeudis

A propos du Casino de Namur. Création

C’est leur Graal, leur Eldorado, leur but ultime : le casino. Les trois potes roulent jusqu’à Namur. Ils fuient les champs de betteraves et les injonctions de la famille Pétrieux pour s’accomplir en Pays plat et en francs belges. Accompagné de Jean-Marie et de Bruno, le jeune Ferdinand Faure découvre la roulette et le black jack local. L’un va s’enliser jusqu’à tout perdre, l’autre amasser une fortune, et le troisième chercher sa voie entre les deux. Mais les rôles vont s’inverser, chacun connaîtra la grandeur et la décadence du monde du jeu. Comique virtuose, acrobate virevoltant jusqu’au vertige, Philippe Caubère érige seul en scène un monde foisonnant d’espaces, de temps et de personnages. Il signe avec Le Casino, coup de maître, sa toute dernière fresque.
Fin des années soixante-dix, il incarne le rôle-titre du film Molière d’Ariane Mnouchkine. Avec elle, pilier du Théâtre du Soleil, il joue 1789 et 1793, puis L’Âge d’or. Dès 1981, Caubère se consacre à l’édification d’un monument de théâtre. Le Roman d’un acteur, suivi de L’Homme qui danse, œuvre autobiographique, se compose de plus de vingt spectacles. Indépendants les uns des autres, tous empruntent au burlesque et au pathétique, à Fellini et à la commedia dell’arte. Dans ce périple, ultime création à ce jour, il reconstruit l’enfer désopilant du casino de Namur, haut lieu métaphorique où s’entremêlent les valeurs de l’amitié et de la fraternité, en prise avec les démons du jeu et de l’argent.

Spectacle créé le 6 novembre 2019 au théâtre du Rond-Point - durée estimée 2h
6 novembre 2019 – 5 janvier 2020, 20h30 les 6, 15, 19, 23 et 27 novembre ; les 6, 10, 14, 18 et 28 décembre ; le 3 janvier, 20h30 — le 10 novembre, les 1er et 22 décembre, le 5 janvier, 16h relâche les lundis et jeudis


Pierre Aimar
Mardi 1 Octobre 2019
Lu 109 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 93



Inscription à la newsletter

Festival ici et ailleurs 2019

Cliquez sur l'image pour télécharger

e-magazine interactif !
Textes et espaces publicitaires
sont des liens pour les sites des festivals