Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



20e édition du Festival de Théâtre Amateur de Marseille, du 7 avril au 2 juin 2018

Ce festival permet aux troupes de théâtre amateur de se produire dans des théâtres marseillais et d’établir des échanges entre les différents participants et leurs publics.


Légende d'une vie le 1er juin © Cie de la Porte Ouverte
Légende d'une vie le 1er juin © Cie de la Porte Ouverte

Le programme

Samedi 7 avril 2018 : 20h30 - Théâtre Joliette – Minoterie
Ouverture du festival
« Juste la fin du monde », de Jean-Luc Lagarce. Compagnie de 9 à 11 (Toulouse – 31)
Durée du spectacle : 1h20
L’ainé est parti. Dix ans. Il revient dans la maison familiale pour les voir, eux, ceux qui sont restés. La mère, le frère, la petite sœur.
Il a quelque chose de terrible à leur dire. Son absence a laissé beaucoup de place aux questions, au manque, à la colère aussi. Pourront-ils se rejoindre, se retrouver dans le même monde ? Ou bien est-ce juste la fin ?
Tous ces silences, ces malentendus qui abîment tant d’histoires de famille.


Jeudi 26 avril 2018 : 20h30 - Le Grand plateau – Friche Belle de Mai
« Un fil à la patte », Georges Feydeau. Théâtre de l'éventail (Toulon - 83)
Durée du spectacle : 1h50
Un fil à la patte ou comment se débarrasser de sa maîtresse lorsqu’on prévoit de se marier le jour même avec une riche héritière ? Fernand Bois d’Enghien est fiancé à une charmante jeune fille, Viviane, et s’apprête à signer son contrat de mariage. La veille, avec l’intention de rompre, il se rend chez la divette Lucette Gautier avec qui il entretient une liaison passionnée. Mais la divette en question est bien peu décidée à laisser filer Fernand. Et c’est là que les difficultés commencent…

Vendredi 27 avril 2018 : 20h30 – Théâtre de La Criée
« Dernier remord avant l'oubli », Jean-Luc Lagarce. Compagnie La nuit tous les chats sont gris (Avignon - 84)
Durée du spectacle : 1h15
Un dimanche à la campagne. Dans une maison achetée en commun pour presque rien dix ou quinze ans auparavant, trois jeunes gens, Pierre, Paul et Hélène ont vécu une belle histoire d'amour. Pierre y est resté et y vit en solitaire. Paul et Hélène sont partis, ont « refait leur vie » chacun de leurs côtés. Les années ont passé. Ils s'y retrouvent, accompagnés de leurs conjoints embarrassés, pour discuter de la vente de la maison, qui a pris de la valeur. Mais que viennent-ils chercher ? Tenter de clore cette histoire ? Briser le silence ? Crever l'abcès des non-dits ?

Samedi 28 avril 2018 : 20h30 – Théâtre de la Criée
« La sérénade », Slawomir Mrozek, suivi de « Une demande en mariage », Anton Tchekhov. Nouveau théâtre de Fribourg (Suisse)
Durée du spectacle : 45 min pour chacun des spectacles

« La sérénade » : Romanesque à souhait avec une pointe d’humour, riche en rebondissement et en dépaysement, ce petit vaudeville de Tchekhov est un chef- d’œuvre. « Les petits prés aux bœufs qui s’enfoncent en coin dans le bois de bouleaux » feront-ils barrière à l’amour ?
« Une demande en mariage » : Séduction et répulsion s’opposent dans les intrigues que noue le renard avec les volatiles, jouant sur toutes les nuances, repérant les faiblesses, les forces et les peurs. Le charme opère, envoûte. Y aura-t-il une victime ?

Vendredi 4 mai 2018 : 20h30 – Théâtre du Gymnase
« Les rustres », Carlo Goldoni. Atelier du Courant d'Air (Roquefort la Bédoule - 13)
Durée du spectacle : 1h30
A Venise c'est la folie du carnaval. Trois maris ancrés dans des valeurs patriarcales dépassées, forcent femmes et enfants à vivre enfermés "à la maison". Mais quand il s’agira de marier la fille d’un rustre avec le fils d’un encore plus rustre, les femmes rebelles et décidées vont prendre le pouvoir avec ingéniosité. Une comédie tout public. un spectacle joyeux et enlevé.

Samedi 5 mai 2018 : 18h – Théâtre des Bernardines
« Les forains », Stephan Wojtowicz. Compagnie du théâtre Entre Nous (Grasse - 06) Durée du spectacle : 1h35
« Fallait pas descendre »… Comme une réplique d’un film de Michel Audiard …
Par une nuit noire en rase campagne un train s’arrête, laissant sur le ballast deux voyageurs. Qui rejoignent le campement d’un trio de forains qui attend la réparation de leur camion. Une rencontre improbable !
Une soirée exotique OU une nuit cauchemardesque ? Les « civilisés » et les « sauvages » vont partager les mêmes raviolis. Du conflit entre les « socialisés » du dehors et les « asociaux » du dedans va naître des échanges très cocasses.


Samedi 5 mai 2018 : 20h30 – Théâtre du Gymnase
« Shakespeare or not ? », Création IL d'après William Shakespeare. Compagnie théâtrale IL (La Garde - 83)
Durée du spectacle : 1h25
Ce spectacle se constitue de deux extraits de pièces, « Songe d’une nuit d’été » et « Les joyeuses commères de Windsor », d’un auteur très célèbre à qui la compagnie demande d'avance pardon, deux cerveaux malades, une compagnie légèrement foldingue, un prétexte, alors la troupe a trouvé un étudiant qui voulait provoquer Shakespeare. Quel jeune fou ! Aller jusqu’à dire que William Shakespeare n’aurait rien écrit de son vivant, à part deux ou trois
petits sonnets, il y a de quoi mettre le célèbre dramaturge en colère. Et pour notre jeune étudiant, ce sera un cauchemar ou peut-être bien un songe !


Jeudi 31 mai 2018 : 20h30 – Théâtre du Lacydon
« Le visiteur », Éric Emmanuel Schmitt. Les Pennes 'Art (La Penne sur Huveaune - 13)
Durée du spectacle : 1h40
Une nuit, alors que les troupes allemandes défilent dans Vienne, le docteur Sigmund Freud inquiet, reçoit un étrange visiteur. S’instaure alors un échange, au cours duquel l’athée Freud, semble comprendre que cet inconnu, qui semble connaître parfaitement son enfance, sa vie et le monde, ne peut-être que Dieu…
Avec de tels événements, Dieu existe-t-il ? Comment protéger sa fille Anna d’un officier nazi bien intéressé et menaçant ? Et le visiteur qui est-il ? En recréant le contexte de Vienne en 1938, Schmitt place le célèbre psychanalyste dans un débat intérieur : croit-il en Dieu ?


Vendredi 1er juin 2018 : 18h – Théâtre du Lenche
« Légende d’une vie », Stéfan Sweig, adaptation Arlette Eymery Glaise. Cie de la Porte Ouverte (Castelnau le Lez - 34)
Durée du spectacle : 1h40
Ce soir, grande agitation dans la maison du regretté poète Karl Amadeus Franck. Pour la première fois, une œuvre de son fils Friedrich va être présentée au public. Le jeune homme est pétrifié à l’idée de ne pas être à la hauteur de ce père adulé dont la mémoire est entretenue par sa veuve Leonore et son biographe Hermann Bürstein. Une visite inattendue va bouleverser sa vie et celle de son entourage.

Vendredi 1er juin 2018 : 20h30 – Théâtre du Lacydon
« Quatre à quatre », Michel Garneau. Les tréteaux du Sud (Marseille - 13)
Durée du spectacle : 1h
Anouk, une jeune femme dans la vingtaine, vient de rompre avec son fiancé. Elle est libre ! Mais que faire de cette liberté si neuve, si entière, à laquelle elle n'a pas été préparée ? Elle interpelle sa mère encore vivante, mais aussi sa grand-mère et son arrière-grand-mère.
Quatre générations de femmes déballent leurs rêves, leurs vies, se racontent leurs histoires d’amour. Dès lors, va s’élever, en un chant alterné, le poème en prose que chacune de ces femmes vit ou vécut. Ni les souffrances ni les aspirations, ni les bonheurs ne sont pareils C’est une empoignade. Tout un combat. Au bout du compte, la jeune, la vivante se définit, s’affirme. Elle jette à la figure des autres son amour à elle, sa manière d’aimer. Et elle achève cet arrachement par une ultime déclaration : "Je vous aime, je vous déteste. Je vous prolonge. Je vous abolis". Tout est dit.


Samedi 2 juin 2018 : 18h – Théâtre du Lenche
« Les règles du savoir-vivre dans la société moderne », Jean-Luc Lagarce. Compagnie Clin d'œil (Châteaufort - 78)
Durée du spectacle : 1h10
« Naître, ce n'est pas compliqué. Mourir, c'est très facile. Vivre, entre ces deux événements, ce n'est pas nécessairement impossible. Il n'est question que de suivre les règles et d'appliquer les principes pour s'en accommoder, il suffit de savoir qu'en toutes circonstances, il existe une solution, un moyen de réagir et de se comporter, une explication aux problèmes, car la vie n'est qu'une longue suite d'infimes problèmes, qui, chacun, appellent et doivent connaître une réponse. Il s'agit de connaître et d'apprendre, dès l'instant déjà si mondain de sa naissance, à tenir son rang et respecter les codes qui régissent l’existence. Il s'agit enfin de contrôler ses peines, de pleurer en quantité nécessaire et relative, de juger de l’importance de son chagrin et toujours, dans les instants les plus difficiles de la vie, d'évaluer la juste part qu'on leur accorde » Jean-Luc Lagarce

Samedi 2 juin 2018 : 20h30 – Théâtre du Lacydon
« Pourquoi j'ai mangé papa », Création. Compagnie Le Poil de la Bête (Estoublon - 04)
Inspirée du célèbre roman de Roy Lewis, la pièce nous raconte la vie d’une horde du moyen pléistocène menée par un chef emblématique, un brin dictateur, mais toujours à l’affut d’innovations, d’expérimentations. Les théories sur l’évolution, le progrès, les arts, l’éducation y sont évoquées à travers de savoureux anachronismes , la lutte entre progressistes et réactionnaires en devient le thème central opposant le père à son fils, soutenu en cela par le vieil oncle Vania .Les femmes, sous une apparence fragile , ne sont pas en reste et donnent un avant-gout du féminisme. Malgré la gravité des thèmes : guerre des chefs , exclusion , course aux progrès, Roy Lewis nous propose une approche humoristique de cette société préhistorique qui n’est pas sans nous rappeler nos propres maux.

Réservations

Pour toutes les représentations théâtrales du festival sauf celles proposées à la Joliette- Minoterie, au théâtre du Gymnase et au théâtre des Bernardines ainsi que pour « Les + du festival » (Conférence, Lectures mises en espace, Répétitions Publiques, Soirée Carte Blanche au Conservatoire et Soirée Cabaret) : 04 91 61 15 37 / fnctacd13@wanadoo.fr

Pour les spectacles à la Joliette Minoterie : 04 91 90 74 28 / resa@theatrejoliette.fr

Pour les spectacles au théâtre du Gymnase et au théâtre des Bernardines : 08 2013 2013


Pierre Aimar
Mercredi 7 Février 2018
Lu 127 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 84





Inscription à la newsletter






Festivals ici et ailleurs 2018 sortira le 20 juin

Le magazine des festivals de Provence, Alpes, Côte d'Azur, Rhône-Alpes, Auvergne, Languedoc, Roussillon, sera diffusé le 20 juin 2018.
Une tradition depuis 1992 !

Le plus complet des magazines des festivals publie gratuitement vos informations dans son agenda.

Des informations ?
Contactez la rédaction : sortir@wanadoo.fr


Téléchargez Festivals ici et ailleurs 2017



Téléchargez Festivals ici et ailleurs 2016



Téléchargez Festivals ici et ailleurs 2015



Téléchargez Festivals ici et ailleurs 2014