Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



19 janvier au 6 février. Hypatie ou la mémoire des hommes, de Pan Bouyoucas, au Théâtre Gyptis, Marseille

Seule femme mathématicienne, philosophe et astronome de l’Antiquité, Hypatie (370-415) fut aussi la seule femme à diriger l’Ecole d’Alexandrie et sa fameuse bibliothèque aux quatre cent mille manuscrits. Sa mort et l’incendie de la bibliothèque plongèrent le monde occidental dans la Grande Noirceur d’où il
n’est sorti que plus de mille ans plus tard.


La pièce de Pan Bouyoucas : Hypatie ou la mémoire des hommes

D'origine grecque, né à Beyrouth en 1946, Pan Bouyoucas émigre avec sa famille à Montréal en 1963. Refusé dans les écoles françaises pour cause de religion orthodoxe, il poursuivra ses études en anglais et c'est dans cette langue, avec une pièce de théâtre sur les enfants d'immigrés, qu'il doit connaître son premier grand succès. Après des études en architecture et en cinéma, il se consacrera à l’écriture, essentiellement en langue française, romans, nouvelles, pièces de théâtre, textes radiophoniques, articles. Il est aussi traducteur et critique de cinéma. Ses textes ont été traduits en plusieurs langues.
Pan Bouyoucas écrit Hypatie en 1999, Cette pièce remporte le 1er prix au concours « journées d’auteur » du Théâtre des Célestins de Lyon et est traduite en plusieurs langues.

« Seule femme mathématicienne, philosophe et astronome de l’Antiquité, Hypatie (370-415) fut aussi la seule femme à diriger l’Ecole d’Alexandrie et sa fameuse bibliothèque aux quatre cent mille manuscrits. Sa mort et l’incendie de la bibliothèque plongèrent le monde occidental dans la Grande Noirceur d’où il
n’est sorti que plus de mille ans plus tard. J’ai voulu en savoir plus sur elle. En vain. Des hommes, pour la plupart des hommes en soutane, avaient effacé trace de son existence. Mais ils avaient canonisé Cyrille, le patriarche d’Alexandrie, son ennemi avoué et son assassin. J’ai écrit cette pièce pour célébrer une messe à la mémoire de cette femme, comme on se doit de la célébrer chaque fois que ressurgit le spectre du dogmatisme et de l’intolérance. »

Pan Bouyoucas

HYPATIE ou La mémoire des hommes de Pan Bouyoucas
mise en scène Andonis Vouyoucas
[CRÉATION] Compagnie Chatôt-Vouyoucas / Théâtre GYPTIS
Production Cie Chatôt-Vouyoucas / Théâtre Gyptis
En partenariat avec L’ensemble Télémaque et la Compagnie Grenade.
Hypatie était au programme des Rencontres d’Averroès 2009,
et soutenue par la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme
(M.M.S.H.) et le Musée d’Histoire de Marseille.

RÉSERVATIONS 04 91 11 00 91
Théâtre Gyptis 136, rue Loubon 13003 Marseille


pierre aimar
Jeudi 14 Janvier 2010
Lu 753 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 83





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...