Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Wynton Marsalis, Laurence Equilbey, La Chambre philharmonique, en février au Grand Théâtre de Provence, Aix-en-Provence

La semaine prochaine au Grand Théâtre de Provence, l'excellence musicale, la fête et l'amour seront au rendez-vous.
Avec Wynton Marsalis, Laurence Equilbey, La Chambre philharmonique.


Wynton Marsalis © DR
Wynton Marsalis © DR
Lundi 12 février 2018 à 20h30
Wynton Marsalis & Jazz at Lincoln Center Orchestra

Trompettiste prodige, directeur artistique du Jazz at Lincoln Center à New-York, figure emblématique et parrain du Festival Jazz in Marciac, Wynton Marsalis a sorti plus de soixante-dix albums de jazz et de musique classique, remportant neuf Grammy Awards. Il est le premier artiste jazz à obtenir le prix Pulitzer grâce à son oratorio Blood on the Fields et il obtient la Légion d'Honneur française. Rares sont ceux à avoir cette particularité d'exceller dans l'interprétation du répertoire classique aussi bien que du répertoire jazz. Il compose autant pour des big bands que des quatuors à cordes ou des orchestres symphoniques. Il a joué avec les plus grands noms du jazz: Sarah Vaughan, Dizzy Gillespie, Sweets Edison, Clark Terry, Sonny Rollins, Herbie Hancock... Sa maîtrise, ses phrasés qui relèvent souvent de l'exploit, son approche mélodique et son sens du swing lui valent très tôt l'admiration de ses pairs et du public. Militant, charismatique, il définit le jazz par ses racines, le swing et les éléments issus de la culture noire américaine.
L'orchestre du Lincoln Center rassemble quinze des meilleurs musiciens d'ensemble d'aujourd'hui. Il se produit aussi bien dans les salles de concert prestigieuses que dans des clubs de jazz ou des parcs publics et aborde un très large répertoire, qui inclut des œuvres historiques rares comme des pièces de commande, ainsi que des compositions et arrangements de Duke Ellington, Count Basie, Thelonious Monk, Mary Lou Williams, Dizzy Gillespie et de nombreux autres.

Direction, Trompette Wynton Marsalis
Trompette Ryan Kisor, Marcus Printup, Kenny Rampton
Trombone Vincent R. Gardner, Elliot Mason, Chris Crenshaw
Saxophone Sherman Irby
Alto, soprano saxophone, clarinette Ted Nash
Tenor, saxophone, clarinette Walter Blanding, Victor Goines
Baryton, saxophone, clarinette Paul Nedzela
Piano Dan Nimmer
Basse Carlos Henriquez
Batterie Ali Jackson

Mardi 13 février 2018 à 20h30
Beethoven, Triple concerto
Laurence Equilbey, Alexandra Conunova, David Kadouch

Pour son troisième concert de la saison, Laurence Equilbey invite trois solistes de prestige en concerto autour d'Insula orchestra.

Fondé en 2012, l'ensemble réunit des musiciens brillants, à la recherche d'une nouvelle manière de vivre l'orchestre. Multipliant les collaborations et les enregistrements, Laurence Equilbey apporte le plus grand soin au choix de ses programmes, qui attirent l'attention de la critique et du grand public, appréciant la sincérité, la rigueur et la pédagogie de ses interprétations autant que sa direction engagée. Elle a choisi de proposer le Triple concerto de Beethoven, avec David Kadouch au piano, la violoniste Alexandra Conunova, étoile montante de son instrument que les Aixois ont eu le privilège de découvrir dans le Concerto de Tchaïkovski au Festival de Pâques, et la violoncelliste Natalie Clein, professeur au Royal College de Londres.

La seconde partie du programme est consacrée à une compositrice méconnue, Louise Farrenc, auteure au XIXe siècle de nombreuses œuvres symphoniques et de musique de chambre, qui mêlent la générosité de l'expression lyrique, proche d'un Bellini ou d'un Rossini, à une écriture instrumentale légère, dans la lignée élégante d'un Mozart voire d'un Mendelssohn.

Insula orchestra
Direction Laurence Equilbey
Violon Alexandra Conunova
Violoncelle Natalie Clein
Piano David Kadouch

Ludwig van Beethoven Triple concerto en do majeur, op.56
Louise Farrenc Symphonie n°3 en sol mineur, op.36

Mercredi 14 février 2018 à 19h au Théâtre du Gymnase
Emmanuel Krivine & La Chambre Philharmonique
Bizet, Symphonie en ut


La Chambre Philharmonique souhaite mettre la musique symphonique à portée de tous les publics et en particulier des familles. Nicolas Laffitte raconte l'histoire et la construction de la Symphonie en ut de Georges Bizet, tandis que l'orchestre interprète cette oeuvre primesautière est encore toute imprégnée de tournures empruntées à Mozart, Mendelssohn et Rossini. Interdit de publication par Bizet, le manuscrit dormit dans un tiroir pendant de longues décennies jusqu'à sa redécouverte en 1933, par le musicologue Jean Chantavoine.

Créée pour la première fois deux ans plus tard à Paris, la symphonie suscita un enthousiasme jamais démenti de la part du public. Les mélomanes de tous âges pourront apprécier l'entrain et la pétulance que l'auteur de Carmen et de L' Arlésienne saura magnifier dans ses oeuvres futures ; une nouvelle manière d'écouter la musique !

La Chambre Philharmonique
Direction Emmanuel Krivine
Modérateur Nicolas Laffitte

Georges Bizet Symphonie en ut

Scolaire : Vendredi 16 février 2018 à 14h15 au Grand Théâtre de Provence

Jeudi 15 février 2018 à 20h30
Emmanuel Krivine & La Chambre Philharmonique
Bruckner, Symphonie n°4


La Chambre Philharmonique est en résidence depuis 3 ans au Grand Théâtre. Son deuxième programme de la saison débute par les Variations sur un thème de Haydn (1873) de Brahms. Le plus classique des musiciens romantiques y témoigne d'un art maîtrisé de la transformation thématique et rythmique. Interprété par David Guerrier, l'un des seuls virtuoses au monde aussi à l'aise au cor qu'à la trompette, l'orchestre offre ensuite le Concerto pour cor n°2 (1942) de Richard Strauss, une œuvre raffinée et souple, nouant des liens subtils entre le soliste et l'orchestre, que réalise le compositeur bavarois, par ailleurs fils de l'un des meilleurs cornistes allemands de l'époque. Enfin, la Symphonie n°4 (1874-1880) d'Anton Bruckner, vaste métope lumineuse, empreinte de ferveur et de majesté grâce à ses nombreux solos de cor, clôt un concert consacré au derniers feux du romantisme allemand.

La Chambre Philharmonique
Direction Emmanuel Krivine

Johannes Brahms Variations sur un thème de Haydn
Richard Strauss Concerto pour Cor n°2 - Soliste David Guerrier
Anton Bruckner 4ème symphonie

Rens / Resa : 08 2013 2013



Pierre Aimar
Mercredi 7 Février 2018
Lu 94 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 19





Inscription à la newsletter






Festivals ici et ailleurs 2018 sortira le 20 juin

Le magazine des festivals de Provence, Alpes, Côte d'Azur, Rhône-Alpes, Auvergne, Languedoc, Roussillon, sera diffusé le 20 juin 2018.
Une tradition depuis 1992 !

Le plus complet des magazines des festivals publie gratuitement vos informations dans son agenda.

Des informations ?
Contactez la rédaction : sortir@wanadoo.fr


Téléchargez Festivals ici et ailleurs 2017



Téléchargez Festivals ici et ailleurs 2016



Téléchargez Festivals ici et ailleurs 2015



Téléchargez Festivals ici et ailleurs 2014