Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Théâtre de Belleville. 5e Festival de l'Astre. La Peur a ses raisons (et nous avons la nôtre!), les 25 et 26 mai 2018

Spectacles, lectures et expositions : le festival de l’Astre consacre sa cinquième édition au thème de la peur, et programme neuf auteurs, dont cinq seront présents.


Philippe Durand, Patric Saucier, Ronan Chéneau, Jonas Hassem Khemiri, Suzanne Lebeau, Laurent Gaudé, Guillaume Landro, Simon Diard, Samuel Pivo

C'est une évidence, la peur humaine d'autres humains est omniprésente. Cette peur de l'Autre ou, du moins, de… certains autres, qui a été le creuset des pires ignominies, gangrène encore et toujours nos sociétés.
Alors, face à cela, que pouvons-nous faire ? La réponse est « simple » : créer et encore créer ! Donner à voir et à vivre des œuvres suscitant le questionnement et l'ouverture aux autres. C'est là tout l'objectif de ce 5ème Festival de l'Astre : se (re)trouver pour mieux se (re)connaître.

Programme

Théâtre de Belleville
vendredi 25 mai
Théâtre de Belleville
• 1336 (PAROLES DE FRALIB)
• 21h15
Texte Philippe Durand
Éditions d’ores et déjà
Production La Comédie de Saint-Étienne Centre dramatique national
Derrière « 1336 » se cache un décompte des jours de lutte, ceux passés de la fermeture de l’usine Fralib jusqu’à la fin du conflit entre Unilever et les ouvriers du groupe fabriquant les thés Lipton et Éléphant.

Théâtre de Belleville
Samedi 26 mai
Nos enfants nous font peur
(Lecture) • 16h00
Texte Ronan Chéneau - Éditions Les Solitaires intempestifs
Mise en voix et dramaturgie William Astre et Didier Boulle
Echange avec l’auteur après la lecture
Avec Hélène Chrysochoos, Clémentine Bernard, Pascal
Loison, Fabio Di Domenico et Stanley Menthor
À la campagne ou à la ville‚ à Versailles à Saint-Denis‚ dans le XVIe‚ le XIXe : je suis en France... je l’apprends tous les jours la France‚ dans les mots étrangers que j’entends‚ dans les couleurs les odeurs les accents...

Le Boxeur • 19h00
Texte Patric Saucier - Éditions Lansman
Mise en scène et dramaturgie William Astre et Didier Boulle
Avec Pascal Loison et Clémentine Bernard
Paris sous la pluie. Un homme grand et gros marche dans la nuit à la recherche de son hôtel. Grave erreur : il demande sa route à une jeune Parisienne. Un regard de mépris, une seule seconde, et tout bascule. Il s’en faut de peu qu’il la tue à coups de poings. Mais une dernière parcelle d’humanité, ressurgie à temps, vient éteindre les feux de la rage qui, en
quelques instants, ont ravagé deux vies.


Halle Pajol
J’appelle mes Frères • 15h00

Texte Jonas Hassen Khemiri
Traduction Marianne Ségol-Samoy
Éditions Théâtrales
Mise en scène collective
Présenté par des jeunes franciliens dans le cadre du projet Acteur dans ma ville, 3e édition En collaboration avec la Compagnie Hors-Piste et la Compagnie Quelles que soient les circonstances.
Dans J’appelle mes frères, une voiture piégée a explosé, semant la panique dans la ville. Sans doute un acte terroriste. Amor reçoit alors des appels téléphoniques
de ses proches qui lui donnent des conseils contradictoires. Quelle identité adopter quand tout le monde vous regarde d’un oeil suspicieux et qu’on devient l’autre, à son corps défendant ?


Chaîne de montage (Lecture) • 17h30
Texte Suzanne Lebeau
Mise en voix Miléna Mc Closkey
En partenariat avec l’école Auvray-Nauroy
Formation de l’acteur
Avec quatre actrices issues de l’école Auvray-Nauroy
En 1993, on retrouve le corps à moitié enterré d’une jeune fille violée et assassinée à Juàrez, au Mexique. Elle est la première victime d’une liste effroyable de centaines d’autres ouvrières mystérieusement tuées durant vingt ans. L’affaire n’a jamais été élucidée. Sans doute parce que les cibles sont
des femmes, des prolétaires sans visage et sans voix. Elles sont les maillons interchangeables de cette chaîne de montage d’usines produisant vêtements et objets pour alimenter la surconsommation des Américains du Nord.


De sang et de lumière (extraits) • 20h30
Texte Laurent Gaudé
Éditions Actes Sud
Mise en scène Frédérique Pierson
Avec Marie Benati, Suzanne Belaubre, Yuming Hey, Jimmy
Roure, Victor Fritsch et Sacha Lulli
Ces poèmes engagés à l’humanisme ardent, à la sincérité poignante, se sont nourris, pour la plupart, des voyages de Laurent Gaudé. Ils sont habités d’une ferveur païenne lumineuse, qui voudrait souffler le vent de l’espérance.

Dimanche 27 mai
Halle Pajol
Conversion (Lecture) • 14h30

Texte Guillaume Landrot
Mise en voix William Astre
Echange avec l’auteur après la lecture
Avec Hélène Chrysochoos, Pascal Loison et Stanley Menthor
Texte librement inspiré de l’attentat en l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray. Pris en otage par Sélim, le père Théophile cherche à communiquer, à convaincre, à éprouver sa foi et celle de son ravisseur.

La Fusillade sur une plage d’Allemagne • 16h30
Texte Simon Diard - Éditions Théâtre Ouvert Tapuscrit
Mise en scène et dramaturgie William Astre et Didier Boulle
Avec Hélène Chrysochoos, Clémentine Bernard, Pascal Loison, Fabio Di Domenico, Stanley Menthor
La distance qui sépare le fantasme de l’acte n’est-elle pas impénétrable ?
Et celle qui sépare la planification mentale de la simple rêverie ? A partir de quand une pulsion menace-t-elle de se matérialiser en actes ? Peut-on lire dans les lignes incertaines d’une conscience ? Et comment être certain qu’on discerne le vrai du faux ? La réalité de la fiction ?
Echange avec l’auteur après le spectacle

La Mélancolie italienne • 19h30
Texte Samuel Pivo
Mise en scène Victor Boulenger
Avec Lisa Garcia, Antoine Quintard
La Mélancolie italienne aurait pu s’appeler La Mélancolie Ouest-Européenne, mais nous aurions perdu l’imaginaire qui vient malgré tout se greffer à une certaine idée de l’Italie, la chute de l’Empire Romain. À Paris, au début du XXIe siècle, une jeune fille pragmatique et un jeune homme indéniablement romantique se rencontrent par moyens virtuels. Son romantisme est malade de l’obsession d’un déclin occidental. Son pragmatisme est traversé de transes.

Pratique

Accès Théâtre de Belleville
94 Rue du Faubourg du Temple, 75011 Paris
Métros : L 2 et 11 Belleville / L 11 Goncourt
Bus : 46 et 75
Vélib : 2 rue du Buisson Saint-Louis / 140 avenue Parmentier / 116 bd de Belleville / 81 bis rue Jean-Pierre Timbaud

Accès Halle Pajol
20 esplanade Nathalie Sarraute - 75018 Paris
Restauration légère sur place.
Métros : L 12 Marx Dormoy / L 2 La Chapelle
Bus : L 60 (Marx Dormoy)
Vélib : Station n° 18109 / 55 Rue Pajol, Station n° 18010 / 100 Rue Riquet

Contact

La Compagnie de l’Astre
www.cie-astre.com
theastrecontact@gmail.com
06 62 72 59 36


Pierre Aimar
Lundi 21 Mai 2018
Lu 327 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 86



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine