Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)






Salaire moyen des non cadre en Occitanie : 1 217 € net. La relance attendra quelques années

J'ai reçu un communiqué sur le salaire moyen des salariés non-cadre en Occitanie et ne peux, comme chaque année depuis deux décades, qu'être navré par le niveau des salaires dans cette région et en France en général.


En effet, le salaire brut étant de 1 580 €, le salaire net est donc de 1 217 €.

Avec 1 217 € par mois, le chanceux salarié dispose d'un important pouvoir d'achat propre à stimuler la consommation intérieure et relancer l'économie plus qu'essoufflée de notre pays.

Hélas, ce niveau de salaire est insupportable pour les instances patronales qui argumentent en concluant que leurs entreprises ne sont pas compétitives sur le plan international.

Il importe pour les responsables patronaux que les salaires des non-salariés soient encore plus bas et que l'horaire de travail par semaine tourne plutôt autour des 40, 42, voire 45 heures sans, bien sûr augmenter les salaires.
Il est à souhaiter, semble-t-il d'après ces constats et le désir des instances patronales, que l'on revienne rapidement aux conditions salariales et sociales du Second Empire qui était, rappelons-le, une fantastique époque d'expansion économique.
Pierre Aimar


Pierre Aimar
Mercredi 5 Octobre 2016
Lu 583 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

Essai flipbook - 10/07/2020

1 2 3 4 5 » ... 22



Inscription à la newsletter



Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs

Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs
Espagne, Carnet de voyages rassemble les escapades découvertes dans 14 villes d’Espagne, effectuées ces deux dernières décades et enfin rassemblées.
Coups d’œil et notes de voyage de deux amoureux de l’autre Espagne, éloignée des bords de mer parfumés aux odeurs des crèmes solaires.
Des voyages au cœur de l’été quand l’Andalousie ou l’Extremadure sont écrasées de lumière, de chaleur et d’ombres mystérieuses.
Des périples à la mode des voyageurs du 19e siècle. Avec du temps devant soi pour déguster sur quelque place royale le ballet de la vie ordinaire.

Renseignements :
Pierre Aimar - sortir@wanadoo.fr

Pierre Aimar
20/06/2020