Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Moulins (Allier), Musée départemental Anne-de-Beaujeu, exposition « Trésors enluminés des ducs et duchesses de Bourbon » du 17 juin au 18 septembre 2022

Pour la première fois depuis sa dispersion au XVIe siècle, la librairie des ducs et duchesses de Bourbon sera de retour à Moulins au travers de ces six prestigieux manuscrits, au musée Anne-de-Beaujeu grâce à un partenariat exceptionnel avec la BNF.


Flavius Josèphe, Antiquités judaïques, Paris, vers 1410- 1420, enluminées par le Maître du Josèphe
Flavius Josèphe, Antiquités judaïques, Paris, vers 1410- 1420, enluminées par le Maître du Josèphe
A l’occasion du cinquième centenaire de la disparition d’Anne de France (1461/1462-1522), marqué par l’exposition Anne de France. Femme de pouvoir, princesse des arts (musée Anne-de-Beaujeu, 18 mars-18 septembre 2022), et de la publication aux Éditions de la Sorbonne du livre Princes et princesses en leur bibliothèque. Les Bourbons et les livres (XIIIe-XVIe siècles) sous la direction d’Olivier Mattéoni, la Bibliothèque nationale de France noue un partenariat avec le musée départemental Anne-de-Beaujeu de Moulins. Acteur engagé de la vie culturelle sur tout le territoire national, la Bibliothèque nationale de France poursuit son programme « Dans les collections de la BnF », visant depuis 2017 à présenter des pièces exceptionnelles de ses collections au sein d’établissements culturels en région.

Des trésors enluminés
Intitulée « Trésors enluminés des ducs et duchesses de Bourbon », l’exposition de Moulins présente six manuscrits d’exception issus de la bibliothèque ducale des ducs de Bourbon. Datés entre la fin du XIVe siècle et le début du XVIe siècle, ces manuscrits furent enluminés par les plus grands peintres actifs en France à la fin du Moyen Âge et au début de la Renaissance, parmi lesquels Jean Colombe ou Jean Hey, auteur du célèbre triptyque de Moulins.

Conservés au département des Manuscrits de la BnF, ces ouvrages richement enluminés comptent parmi les plus somptueux de la période et se distinguent par leurs qualités esthétiques.

Les Bourbon, princes et princesses bibliophiles
Ces ouvrages somptueux témoignent du luxe de l’art du livre si apprécié par l’élite et l’aristocratie de la fin du Moyen Âge et de la Renaissance en Europe.Grands bibliophiles, les ducs et duchesses de Bourbon avaient constitué, dès le XIVe siècle, une riche bibliothèque installée dans leur château de Moulins. Chaque génération y ajouta ses propres commandes, les cadeaux qui lui furent faits ou des prises de guerre. Louis II de Bourbon, Jean I et son épouse Marie de Berry, Charles de Bourbon et son épouse Agnès de Bourgogne, mais surtout Jean II et son épouse Jeanne de France, et Pierre II et son épouse Anne de France, firent de la cour de Moulins un foyer brillant, où rayonnaient tous les arts, accumulant une impressionnante collection de livres, à la fois en quantité qu’en qualité. On y trouvait des manuscrits aux origines prestigieuses, provenant par exemple de Jean de Berry, qui passèrent par héritage à ses filles Marie, mariée au duc Jean Ier de Bourbon, ou Bonne, mariée en seconde noce à Bernard VII d’Armagnac ; les livres de la famille d’Armagnac furent en partie saisis par Pierre II de Bourbon suite à l’exécution du duc de Nemours, Jacques d’Armagnac, en 1477. Au début du XVIe siècle, la collection de livres des ducs et duchesses de Bourbon était l’une des plus grandes et des plus riches de France.

À la suite de la trahison du connétable de Bourbon qui entraîna la fin de l’indépendance du duché de Bourbonnais et d’Auvergne, puis le rattachement des territoires des Bourbons à la Couronne en 1527, la plupart de ces livres de grand luxe quittèrent les demeures ducales pour rejoindre les collections de François Ier. Ils sont encore aujourd’hui conservés à la Bibliothèque nationale de France, héritière de la Bibliothèque des rois de France. Pour la première fois depuis sa dispersion au XVIe siècle, la librairie des ducs et duchesses de Bourbon sera de retour à Moulins au travers de ces six prestigieux manuscrits, au musée Anne-de-Beaujeu, dans les vestiges de l’ancien château des ducs.

Info+

Musée départemental Anne-de-Beaujeu
Moulins
5, place du Colonel Laussedat
Tél. : 04 70 20 48 47
musees@allier.fr

Horaires d’hiver : Ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 10h à 12h00 et de 14h à 18h
Horaires d’été : Ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 9h45 à 18h30 ; les dimanches et jours fériés de 14h à 18h30 - Tarifs // Plein tarif : 6 euros. Demi-tarif : 3 euros. Gratuité et carte multi-visites : voir sur le site du musée.


Pierre Aimar
Lundi 2 Mai 2022
Lu 150 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 252

Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements