Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Le Trio Skazat, union parfaite de la musique et du chant, Théâtre Axel Toursky, Marseille

Coup de cœur pour ce trio qui s’est produit deux soirs de suite, les 12 et 13 janvier 2018, au Théâtre Axel Toursky, dans une salle comble, devant un public enthousiaste et immédiatement conquis.


Le Trio Skazat, union  parfaite de la musique et du chant, Théâtre Axel Toursky, Marseille
Héléna Maniakis (chant et guitare), Branislav Zdravkovic (chant et tamburac) et Dario Ivkovic (accordéon)

Mariant à merveille musique et chant, les artistes nous enveloppent de mélopées, de mélodies et de chants folkloriques du répertoire grec, russe, serbe et arménien, de musique de l’Europe de l’Est et Centrale, à la découvertes d’autres sonorités, d’autres périples, d’autres rêves.
Le Trio Skazat (« dire, raconter » en Russe) chante une musique qui souffle le chaud de paysages méditerranéens sur le froid des plaines de Mandchourie. Mais le Trio Skazat chante avant tout l’amour. Fil conducteur du spectacle, l’amour est au centre de chaque chanson. Des chansons féminines célébrant l’homme aimé aux chansons masculines pleurant celle qui est partie, le trio ajoute l’âme slave ou la fougue balkanique à ce sentiment. Il y a dans ces chansons ceux qu’on ne devrait jamais aimer, ceux qui s’accrochent coûte que coûte, mais il y a surtout ce sentiment impossible à réfréner. La chanteuse, en quelques mots, raconte entre chaque histoire, avec un humour et légèreté, l’amour qui va être chanté.
S’éloignant des multiples adaptations jazz, manouche, swing, Le Trio Skazat laisse la part belle aux voix d’Héléna Maniakis et de Branislav Zdravkovix, et à un accompagnement musical travaillé en simplicité, avec l’élégance et la finesse si symptomatique de cette musique de l’Est, des Balkans et de la Méditerranée.
La voix est le modèle que les instruments eux-mêmes ont imité. Héléna Maniakis, sous-couvert de simplicité et de naturel, fait preuve d’une technique vocale parfaite. Qu’elle chante en Russe, en Grec, en Serbe, en Arménien, la voix d’Héléna Maniakis est puissante, chaude, ourlée, expressive et maitrisée, sublime. La tessiture de sa voix étend sur les spectateurs-auditeurs des harmoniques qui emplissent le corps, un véritable sentiment de bien-être. Par sa voix et son sourire, Héléna transmet toutes les émotions que ces chants véhiculent. Avec Branislav Zdravkovic, qu’il chante seul ou avec Héléna, le timbre grave ravit immédiatement le public. La couleur et la beauté du timbre de leur voix, la capacité de projection de ces deux chanteurs, le legato, la flexibilité, la portée dynamique –capacité à chanter fort sans modifier la qualité du timbre- la diction, font d’Héléna et de Branislav, des chanteurs à la signature vocale reconnaissable et splendide.
Pour accompagner ces voix, trois musiciens exceptionnels : Dario Ivkovic, Héléna Maniakis et Branislav Zdravkovic. Accompagnement ? Pas vraiment ! Ici la musique est un partenaire à part entière ! Epurée, magique, exprimant tour à tour la joie, l’amour, la douceur, la tristesse, la folie… Ces trois musiciens ont la musique ancrée au corps. Les mélodies des pays de l’Est et des Balkans se succèdent, les notes slaves … envahissent la salle et c’est tout un monde qui se dessine : celui des Tziganes et leur histoire, la Grèce, son mont Olympe et l’Acropole, l’Arménie, le mont Ararat et les senteurs d’abricot, la Serbie, Belgrade, son quartier bohême et la chaleur de l’accueil de ses habitants, la Russie, les steppes et la Toundra, et enfin les cosaques avec le Docteur Jivago, Omar Sharif alias Iouri amoureux de Lara. Ces artistes-là offrent un voyage onirique, inoubliable et enchanteur

Héléna Maniakis
Malgré une reconnaissance et une tournée de 70 dates à travers la France en 2016, l’amour des chansons traditionnelles et des interprétations épurées la rattrapent au printemps 2016 lorsque Dario Ivkovic lui propose de participer au projet Skazat.

Branislav Zdravkovic
Après avoir enregisté 5 albums et tourné dans les plus importants festivals : Rio
Loco Toulouse, Gipsy Festival à Nouméa, Chicago USA, etc…), avec une carrière importante à son actif, passionné par l’esthétique du chant slave, il se joint au projet Skazat.

Dario Ivkovic
C’est le fondateur du Trio Skazat.
Il débute sa carrière dans les cabarets. En 1998 il rencontre Tosha Vukmirovic et ils créent avec d'autres musiciens le groupe de musique balkanique Slonovski bal, qui jouera plus de 1000
concerts à travers l'Europe et les Etats-Unis. De fil en aiguille il coopère avec Bojan Z, Bratsch, Shantel... Il accompagne ensuite l'actrice-chanteuse algérienne Biyouna, et collabore à de nombreux enregistrements ce qui lui ouvre de nouveaux univers musicaux. Dario rejoint alors le groupe mythique Les Yeux Noirs.
Il participe à la composition de la musique du film d’Abdelatif Kechich « L’esquive ».
C'est un regain d'intérêt pour la musique chantée qui le pousse à former le Trio Skazat.

La Rencontre
Rencontre fortuite en 2015, mais ô combien prodigieuse, les trois artistes ayant les mêmes goûts musicaux. Une esthétique commune les rassemble. Ils désirent sortir des innombrables arrangements jazz, manouche, que « subissent » ces chansons, et revenir aux fondamentaux. Conscients du vide à combler dans ce créneau de musique car aucun groupe ne joue cette musique telle qu’elle a été écrite - à part quelques ensembles folkloriques- ils font le saut qui les mènent de leur notoriété singulière à la formation du trio. Laisser la place aux voix plutôt qu’aux arrangements est un souhait commun qui cimente le groupe. Produit en Avignon dès l’été 2016, leur spectacle fait le plein et « éclate» dès lors dans tout l’hexagone.
S’il fallait qualifier Le Trio Skazat en quelques mots, ce serait : Le professionnalisme, la qualité, l’extrême richesse des textes et des musiques ainsi que le plaisir et l’engouement qu’il procure.
On ne peut qu’inciter à les suivre sur leurs prochains spectacles.
Danielle Dufour-Verna

Quelques dates à retenir :
- Le 9 mars au théâtre de Provins
- Le 20 mars au théâtre Toursky (soirée Cabaret dans le cadre du merveilleux festival russe du théâtre Axel Toursky)
- Le 23 mai au théâtre de Versailles


Danielle Dufour-Verna
Samedi 20 Janvier 2018
Lu 200 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 19



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Durance Luberon

Durance Luberon


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Tricastin

Tricastin