Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Brume de Dieu, de Tarjei Vesaas, Petit théâtre de La Criée, Marseille, du 22 au 25 Mai 2012

Il ne s'agit pas d'une pièce de théâtre, mais de la récitation par un jeune comédien, d'un extrait de Les Oiseaux, roman de Tarjei Vesaas(1897-1970), écrivain norvégien du siècle dernier, peu connu en France.


L'interprète du texte, traduit par Régis Boyer, se met dans la peau du personnage principal, Mattis, orphelin d'une vingtaine d'années, handicapé, arriéré mental, parti seul pêcher sur un lac, dans une barque qui va prendre l'eau et l'obliger à se réfugier sur une île pour attendre du secours.
Située dans un décor étouffant de sous-sol d'immeuble ou de parking souterrain peu éclairé, la mise en scène de Claude Régy (89 ans) qui relève, pour le jeu du récitant du moindre geste et de l'immobilité, constitue son chant du cygne. Laurent Cazanave, seul en scène, accomplit quant à lui, pendant une heure trente, une étonnante performance d'acteur : condamné à monologuer, le corps légèrement penché, avant-bras tendus, doigts repliés, pieds tordus ou sur demi-pointes, il tient un discours le plus souvent inintelligible tant son élocution charrie de gutturales et de fricatives dans un baragouin émaillé de bégaiements, de bafouilles, de toux ou de raclements de gorge...
Silence absolu, respectueux dans la salle, mais devant ce spectacle à la fois insupportable et pitoyable, la patience du spectateur est mise à rude épreuve. On conseille aux amateurs de vaudeville de s'abstenir!
Philippe Oualid

Brume de Dieu, de Tarjei Vesaas
Mise en scène de Claude Régy
Petit théâtre de La Criée (Marseille), du 22 au 25 Mai 2012


Pierre Aimar
Mercredi 23 Mai 2012
Lu 489 fois


Commentaires articles

1.Posté par lucas le 24/05/2012 15:02
C'est vrai : le rédacteur de cet article aurait mieux fait d'aller se taper les cuisses devant un spectacle de café théâtre et de nous épargner ses lignes insultantes et incultes ! Qui est pitoyable ici ? faire de la "critique" comme raisonner comme un pauvre plouc et peut être être rémunéré pour ça ? L'insupportable est bien ce monsieur Oualid qui se croit autorisé à livrer son commentaire beauf et non avisé. En tout cas il y a eu des spectateurs qui ont été ravis devant ce spectacle mais qui ne va pas en plus s'abaisser à donner les raisons de son enchantement ; je n'instruis pas les imbé...

2.Posté par pierre aimar le 25/05/2012 02:59
"On conseille aux amateurs de vaudeville de s'abstenir."
Cela ne veut pas ire pour autant que l'auteur de l'article soit un amateur de vaudeville mais prévient simplement que d'éventuels spectateurs risquent de trouver le temps long.
Et, comme dirait Michel Bouquet, "si vous êtes comédien, eh bien, articulez, sur-articulez, vous n'articulerez jamais assez".

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 83





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...