arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Bilan du festival Jazz à Vauvert 2019 !

La 16e édition du Festival Jazz à Vauvert, organisée par l’association Jazz à Junas en partenariat avec la mairie de Vauvert a cette année encore transporté un public venu nombreux. Les deux jours du festival avec les concerts au temple, au centre naturel du Scamandre et aux arènes, ont mobilisé près de 1.700 spectateurs friands de découverte et de valeurs sûres.


Saxicola Rubi - réserve naturelle du Scamandre
Saxicola Rubi - réserve naturelle du Scamandre
C’est en effet une programmation largement ouverte sur la découverte et alliée à des artistes de référence que l’association Jazz à Junas a concocté pour le plus grand plaisir du public. Nous sommes ravis de l’accueil très enthousiaste qu’a reçu Three Days Of Forest, groupe repéré par Jazz Migration, dispositif d’accompagnement de jeunes musiciens de jazz porté par AJC, programmé le vendredi à 18h au temple.

Engouement similaire pour Saxicola Rubi lors de la fameuse balade musicale au centre de découverte du Scamandre le samedi à 18h où le duo a littéralement joué les pieds dans l’eau et à offert des instants pleins de poésie. Ce duo est issu des résidences Occijazz 2019 soutenues par la Région Occitanie, la DRAC Occitanie, et Occitanie en Scène. Une chose est sûre, la beauté de la réserve du Scamandre est chaque année propice à une écoute de grande qualité !

La découverte s’est poursuivie dans les arènes avec deux talents Spédidam programmés en première partie. Tout d’abord vendredi en ouverture de Manu Katché, le Sylvain Rifflet 4et a conquis avec son projet ”Mechanics” (élu Album de l’année 2016 aux Victoires du Jazz). Reçu il a y deux ans au festival Jazz au Vigan, il nous avait déjà convaincu et a confirmé ici la force de son talent.

Manu Katché a ensuite pris place sur scène avec son dernier projet The Scopes, conçu de son propre aveu avant tout pour se faire plaisir, c’est bien un plaisir communicatif qu’il a su transmettre au public en l’emmenant vers des rivages électro soul.

Le lendemain, un autre talent Spédidam que l’on ne présente plus, l’accordéoniste Vincent Peirani en quintet. Reconnu internationalement pour son charisme musical et son imaginaire hautement singulier, il a su capter le public avec un mélange de reprises inventives de thèmes connus et de compositions pleines de délicatesse et d’émotion.

Enfin, c'est avec l’incontournable star cubaine Chucho Valdés que se clôture ce festival. En activité depuis plus de 50 ans, ce grand Monsieur continue de faire brûler la flamme du jazz afro-cubain avec une ferveur et une énergie indéfectibles.

Fidèle à un esprit de partage et de convivialité, l’équipe de Jazz à Junas poursuit son ambition, celle de faire rayonner le Jazz !

Nous vous donnons rendez-vous les 9 et 10 juillet à Sommières pour le prélude au 26e festival Jazz à Junas qui démarrera la semaine suivante du 16 au 20 juillet et nous emmènera en Orient !

Un grand merci à tous nos partenaires publics et privés, notamment la SPEDIDAM, la Mairie de Vauvert, ses élus et son personnel municipal et toutes les structures qui partagent et soutiennent Jazz à Vauvert comme l’école de musique, le centre de loisir, le centre du Scamandre, Radio System, le cinéma Utopia de Montpellier.


Hélène Chenelot
Mardi 9 Juillet 2019
Lu 67 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 21



Inscription à la newsletter

Festival ici et ailleurs 2019

Cliquez sur l'image pour télécharger

e-magazine interactif !
Textes et espaces publicitaires
sont des liens pour les sites des festivals


35e édition du Festival Radio France Occitanie Montpellier


Cliquez sur l'image pour télécharger le programme