Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Tours 1500 Capitale des arts du 17 mars au 17 juin 2012

Le musée des beaux-arts de Tours consacre du 17 mars au 17 juin 2012 une exposition à l’art en Touraine entre Moyen-âge et Renaissance, célébrant, dans une dimension inédite, cette époque charnière que constituent les dernières années de son xve siècle.


Tours 1500 Capitale des arts du 17 mars au 17 juin 2012
Aucune manifestation de grande ampleur n’a celebre jusqu’ici la plus belle période de l’histoire tourangelle. L’activité artistique, foisonnante, s’y nourrit de la présence de la Cour et d’une clientèle richissime.
Les historiens ont depuis longtemps mis en evidence les connexions entre le réseau parisien et celui de la cour établie dans la vallée de la Loire. Le mécénat artistique Ligérien oscille entre tradition locale et nouveautés italiennes.
Les découvertes récentes permettent d’affiner nos connaissances sur les réseaux artistiques de l’époque. Il est donc temps de dresser le bilan des travaux entrepris au cours des dernières décennies sur l’âge d’or tourangeau, de révéler les œuvres découvertes, de tirer parti des dépouillements d’archives inédites, de renouveler la vision d’une période marquée par la rencontre du gothique flamboyant, de l’ars nova, l’illusionnisme venu du nord, et des décors arrivant d’Italie.

L’exposition du Musée des Beaux-Arts de Tours, au travers d’une sélection de panneaux peints, manuscrits enluminés, vitraux, sculptures, émaux, tapisseries, met en lumière une production exceptionnelle encore jamais montrée en France et inaugure ainsi la première grande exposition exclusivement consacrée à l’intense floraison artistique de la pré-renaissance tourangelle.
Une attention toute particulière est portée sur les productions des peintres Jean Poyer, Jean Bourdichon et de leur entourage, sur celles du sculpteur Michel Colombe et des artistes de son atelier.
C’est donc une manifestation d'une exceptionnelle richesse qui est présentée, avec de nombreux prêts issus de collections publiques ou privées, françaises et étrangères : Paris, musée du Louvre, musée national du Moyen Age, BNF; Lille, Palais des Beaux-Arts; Lisbonne, Fondation Gulbenkian; Londres, British Library, British Museum, Sam Fogg Collection, Victoria & Albert Museum; Los Angeles, J.- Paul Getty Museum...

Tours 1500, capitale des arts est envisagée depuis plusieurs années, suite à deux acquisitions spectaculaires du Musée des Beaux-Arts de Tours : en 2006, une Vierge de pitié sculptée datable de 1480 environ, provenant de Villeloin (Indre-et-Loire), classée Monument Historique ; en 2007, deux panneaux de l’atelier de Jean Fouquet classés Trésors Nationaux, Christ bénissant et Vierge en prière, entrés dans ses collections grâce au mécénat de PGA Motors. Ce mécénat a permis de créer en septembre 2009 une salle consacrée à ce sujet, enrichie de prêts et dépôts du musée du Louvre et de la Société archéologique de Touraine.

Quelques chefs-d'œuvre

Jean Bourdichon : Heures de Louis XII. Le roi en prière. Enluminure. Los Angeles, The J. Paul Getty Museum.

Ecole de Michel Colombe : Vierge d'Ecouen. Marbre. Musée du Louvre, département des sculptures

Andrea Solario : Portrait de Charles d'Amboise. Après 1508. Huile sur bois (peuplier) : 75 x 152 cm. Paris, musée du Louvre © RMN, Gérard Blot.

D'après un modèle de Jean Poyer : Saint Jean l'Evangéliste. Vers 1500. Vitrail, verre et plomb : 90 x 83 cm. Tours, Musée des Beaux-Arts

Devant d’autel provenant du château de Vernou : La Vierge de pitié et deux donateurs. Vers 1455-1464. Pierre polychromée : 89 x 214 x 20 cm. Classé monument historique le 14 mars 1997. Chançay (Indre-et-Loire), chapelle du château de Valmer

Jean Poyer : Sacrifice d'Isaac
. Vers 1500. Encre sur papier rehaussé de couleurs : 21,1 x 14,7 cm. Londres, British Museum

Artiste italien actif en Touraine, vers 1510 : Buste de Louise de Savoie. Terre cuite avec traces de polychromie : 48 x 53 x 20 cm. Paris, Musée du Louvre

Jean Poyer : Retable du Liget : Portement de Croix – Crucifixion – Mise au Tombeau. Daté de 1485. Huile sur bois (chêne) : H. 143 (panneaux latéraux H. 110) ; L. 283 cm. Classé monument historique le 17 juin 1901. Loches, Logis royal du Château de Loches

Suite de Fouquet, Ecole de Tours 1480. Christ bénissant et Vierge en oraison. Huile sur bois : 49,7 x 35,5 cm. et 48,4 x 33,3 cm. Classés Trésors Nationaux par le ministère de la culture et de la communication en 2007. Acquis en 2007 pour le Musée des Beaux-Arts de Tours grâce au mécénat de PGA Motors. Tours, Musée des Beaux-Arts

Pratique

Musée des Beaux-Arts / Palais des Archevêques
18, place François-Sicard
37000 Tours
T. 02 47 05 68 73 / F. 02 47 05 38 91
musee-beauxarts@ville-tours.fr
www.tours.fr
www.musees.regioncentre.fr
Ouvert tous les jours, sauf mardi, de 9h00 à 18h (fermé le 1er mai)


Pierre Aimar
Mercredi 21 Décembre 2011
Lu 1870 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...