Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Théâtre, Avignon : Ami revoyant. Théâtre du Chien qui fume. 7 mars, 19h et 20h30

Lecture musicale en évolution, texte et mise en espace de Nathalie Clair, lu par l'auteure, création univers musical
C'est une ébauche d'une création à venir.


Une rencontre, une retrouvaille

théâtre du chien qui fume
théâtre du chien qui fume
Depuis plusieurs années, le public a le goût d'entrer dans le sein d'une création scénique. Nous vous y convions.
Ici, Nathalie Clair donne voix à ses poèmes scéniques, dans le cadre du printemps des poètes, et invite le jeune artiste créateur, Léo Rouabhi, à investir de sa recherche l'espace scénique. Avec des musiques originales qu'il compose, d'images qu'ils crée.

Une rencontre, une retrouvaille, une première respiration d'Ami revoyant.
Durée 50 minutes.

Vendredi 7 Mars 19h00 et 20h30
Théâtre du Chien qui fume
75 rue des teinturiers
04 90 85 25 87

Abonnez-vous à Sortir ici et ailleurs


contact@chienquifume.com
Vendredi 8 Février 2008
Lu 983 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 96



Inscription à la newsletter



Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs

Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs
Espagne, Carnet de voyages rassemble les escapades découvertes dans 14 villes d’Espagne, effectuées ces deux dernières décades et enfin rassemblées.
Coups d’œil et notes de voyage de deux amoureux de l’autre Espagne, éloignée des bords de mer parfumés aux odeurs des crèmes solaires.
Des voyages au cœur de l’été quand l’Andalousie ou l’Extremadure sont écrasées de lumière, de chaleur et d’ombres mystérieuses.
Des périples à la mode des voyageurs du 19e siècle. Avec du temps devant soi pour déguster sur quelque place royale le ballet de la vie ordinaire.

Renseignements :
Pierre Aimar - sortir@wanadoo.fr

Pierre Aimar
20/06/2020