Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Sainte Colombe sur Gand, Exposition « De Fil en 4 ». En Résonance avec la 16ème Biennale d'Art Contemporain de Lyon "Manifesto of Fragility"

Exposition collective sur le thème du textile dans l’art contemporain.


Œuvres de Marie-Noëlle Deverre, Nadine Lahoz-Quilez, Sophie Menuet, Mireï l.r.

Sainte Colombe sur Gand © Mairie de Ste-Colombe
Sainte Colombe sur Gand © Mairie de Ste-Colombe
En Résonance avec la 16ème Biennale d'Art Contemporain de Lyon "Manifesto of Fragility" dont l'édition 2022 rassemble de nombreux objets et pratiques créatives qui incarnent la nature fragile et fugace de notre existence.

[…] Pour sa seconde édition, « De Fil en 4 » invite à nouveau quatre artistes à installer des œuvres inédites où le textile a une vraie place, associé ou non à d’autres matériaux, pour tisser de nouveaux modes d’expression dans l’art contemporain, récupérer, dynamiser la force de l’artisanat et de l’industrie du fil et de la toile sur notre territoire.

L’univers de Marie Noëlle Dewerre, dans une mise en scène dont elle a tous les codes, fait cheminer, bouger, danser son public dans un monde flottant de formes aléatoires aux couleurs vives « ce qui n’est pas voulu ».                                            

« La belle et la bête » de Nadine Lahoz-Quillez, entre attirance et répulsion, pièce centrale qui se répand sur le sol comme une espèce d’animal. Sensibilité, sensualité, liberté, comme un parfum de cheveux fantastique et inspirant ici, là, dans l’espace de la Fabrique.                                                                                    
Le dernier travail de Sophie Menuet, « À la place du cœur », une nouvelle série participative de vêtements-sculptures fabriqués de toute pièce se lie et se délie telle une « topologie de territoires fragiles parsemés d’îles de tissus » qui a demandé à une trentaine d’artistes amis une parcelle de leurs vêtements découpés à l’emplacement du cœur. Navette invisible d’une mémoire collective qui prend corps.                                                                                    
Et mireï l.r épingle au mur sa « Tenture de madame X », autant de serpillières, de wassingues, de loques usées trouées jetées récoltées, rebrodées en rouge et or, « loques somptueuses magnifiant les taches ancillaires des femmes ».

Quatre artistes déroulant le fil de leur histoire qui est aussi celle de tout le monde. Torchons/serviettes. On pourrait se poser la question du choix de femmes artistes tant la question du genre est au cœur du propos. L’emploi du textile de près ou de loin est lié au corps, à la vie avec ses joies et ses peines.                                                                                                           
Tisser une fibre, une vie, une histoire. […]
Jean-Marc Revy, commissaire de l’exposition. Juillet 2022


Vernissage le 17 septembre à 11h suivi d'une conférence de Yves Sabourin (14h30)
« Savoir-faire textiles et art contemporain, un même patrimoine »
Yves Sabourin est chargé de mission pour le textile à la Délégation aux arts plastiques et à la DGCA, Ministère de la culture et de la communication, inspecteur de la création artistique, Collège arts plastiques, commissaire de projets et d'expositions.
« S’il existe un médium pictural des plus anciens, c’est bien le textile dans toutes ses formes de création incluant les matériaux et le geste et exprimant de façon incarnée et sensuelle la dimension artistique.
Aujourd’hui, cette matière omniprésente dans beaucoup de manifestations est l’expression même d’une picturalité regroupant sens et composition. En effet, le textile se sculpte comme une terre, se dessine comme un fusain, se dépose comme une couche peinte. Un coup de fuseaux ou d’aiguille n’est-il pas aussi expressif et sensible qu’un coup de crayon bien maîtrisé ? La technique n’est pas forcément nécessaire, et si elle est parfois incontournable, elle doit conjuguer liberté et rigueur. »
Yves Sabourin

Info+

Entrée Libre :
Jeudis & Vendredis de 15h à 18h30 ; Samedis & Dimanches de 10h30 à 18h30 et sur rendez-vous : 06 86 12 96 70

Renseignements : 04 77 63 54 56 / accueil@lafabriquedescolombes.fr

La Fabrique des Colombes
Centre d’art et du livre
60 Route de Saint-Just
42540 Sainte-Colombe-sur-Gand


www.galeriele116art.com
larumeurlibre.fr/la_fabrique

La Fabrique des Colombes, Centre d’art et du livre est un espace dédié à l’accueil d’expositions d’arts visuels, d'événements autour du livre et d’ateliers de pratique d’arts plastiques. Ce lieu, installé dans une ancienne usine textile, est porté par La rumeur libre Éditions.






La Fabrique des Colombes
Dimanche 14 Août 2022
Lu 179 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

La Gazette de Bizbiz - 26/09/2022

1 2 3 4 5 » ... 257

Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements