Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)






Paris, Musée national Picasso : Picasso-Rutault. Grand écart, exposition du 20/11/18 au 24/3/19

Claude Rutault offre un dialogue avec les œuvres de la collection du Musée national Picasso-Paris : peintures, arts graphiques, sculptures seront présentées.


Claude Rutault,dé-finition/méthode, autoportrait en pied 2011, peinture sur toile 168 x 110 cm © Antoine Cadot courtesy Perrotin
Claude Rutault,dé-finition/méthode, autoportrait en pied 2011, peinture sur toile 168 x 110 cm © Antoine Cadot courtesy Perrotin
Il s'agit de proposer un « grand écart » entre une vision traditionnelle de la peinture, celle d'une toile achevée, signée et datée, et le processus créatif de Claude Rutault qui établit un descriptif de l'œuvre, amenée à se renouveler.

L'objet fixe, peinture, dessin ou sculpture définitive est confronté à une peinture sans sujet qui n'a pour réalité que sa présence, sur le modèle des dé-finitions/méthodes développées par l'artiste depuis 1973. Les deux œuvres présentent deux moments de la peinture, la position de deux artistes qui semblent irréconciliables et qui pourtant figurent ici côte à côte. L'exposition trouve un écho au sein de « Picasso. Chefs-d'œuvre ! », avec une œuvre de Claude Rutault dans le Salon Jupiter.

Commissariat : Emilie Bouvard et Coline Zellal, conservatrices du patrimoine

Pratique

Musée Picasso
5 rue de Thorigny
75003 Paris



Pierre Aimar
Mercredi 21 Novembre 2018
Lu 151 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 230



Inscription à la newsletter



Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs

Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs
Espagne, Carnet de voyages rassemble les escapades découvertes dans 14 villes d’Espagne, effectuées ces deux dernières décades et enfin rassemblées.
Coups d’œil et notes de voyage de deux amoureux de l’autre Espagne, éloignée des bords de mer parfumés aux odeurs des crèmes solaires.
Des voyages au cœur de l’été quand l’Andalousie ou l’Extremadure sont écrasées de lumière, de chaleur et d’ombres mystérieuses.
Des périples à la mode des voyageurs du 19e siècle. Avec du temps devant soi pour déguster sur quelque place royale le ballet de la vie ordinaire.

Renseignements :
Pierre Aimar - sortir@wanadoo.fr

Pierre Aimar
20/06/2020