Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Opéra, St-Etienne : Les Pêcheurs de perles. 7, 9, 11 mars

« G. Bizet, lauréat de l’Institut, a fait le voyage de Rome. Il est revenu sans avoir oublié la musique… La partition des Pêcheurs de perles fait le plus grand honneur à G. Bizet. » Cette critique de Berlioz, à la suite de la première des Pêcheurs de perles, le 30 septembre 1863


Carmen, Les Pêcheurs de perles, oeuvres majeures de Bizet

« G. Bizet, lauréat de l’Institut, a fait le voyage de Rome. Il est revenu sans avoir oublié la musique… La partition des Pêcheurs de perles fait le plus grand honneur à G. Bizet. » Cette critique de Berlioz, à la suite de la première des Pêcheurs de perles, le 30 septembre 1863, consacre le jeune musicien - il n’avait pas 25 ans - comme un authentique compositeur, et la postérité donnera raison à Berlioz : avec Carmen, Les Pêcheurs de perles est l’ouvrage de Bizet le plus fréquemment représenté.

Le livret, dans la veine orientaliste très en vogue à l’époque, met en scène des pêcheurs de Ceylan. Parmi eux, deux amis, Zurga, leur chef, et Nadir. Arrive la jeune vierge qui doit, par ses chants, apaiser la mer et favoriser la pêche. Ils reconnaissent en elle Leïla, la prêtresse qu’ils ont aimée autrefois. Nadir et Leïla se retrouvent, mais le grand prêtre les découvre et Zurga, jaloux, les condamne à mort. Une tempête se lève : les dieux sont offensés. Zurga regrette sa cruauté, et après avoir fait diversion, délivre les deux amants, et se sacrifie, seul.

Le génie mélodique, simple et efficace, de Bizet se déploie d’un bout à l’autre de la partition. Ce n’est pas pour rien que tous les plus grands ténors ont chanté l’air de Nadir « je crois entendre encore » ! Bel exemple du rayonnement de l’Opéra Théâtre de
Saint-Étienne dans le monde, cet opéra est une coproduction entre Saint-Étienne et Shanghai.

MUSIQUE G. BIZET
LIVRET Michel CARRÉ et Eugène CORMON
DIRECTION MUSICALE Zhang GUOYONG
MISE EN SCÈNE Jean-Louis PICHON
DÉCORS ET COSTUMES Frédéric PINEAU
LUMIÈRES Michel THEUIL
CHEF DE CHOEURS Laurent TOUCHE
INTERPRÈTES Xu XIAOYING, Chen YONG, Yang XIAOYONG, Xu QI
Orchestre Symphonique et Choeurs Lyriques de Saint-Étienne
COPRODUCTION Festival « Croisements » – Shanghai Opera House

RÉSERVATIONS : Guichets de l'Opéra Théâtre, dans le hall du Grand Théâtre Massenet, du lundi au vendredi, de 12h à 19h, ( 04 77 47 83 40.

Abonnez-vous à Sortir ici et ailleurs


pierre aimar
Mardi 29 Janvier 2008
Lu 2381 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 22





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...