arts-spectacles.com
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Ô mon bel inconnu, de Reynaldo Hahn et Sacha Guitry, nouveauté discographique chez Palazetto Bru Zane

A la découverte du Bel Inconnu signé Reynaldo Hahn et Sacha Guitry. Une découverte ? Pire un événement, un acte de réparation ! Pour une comédie-musicale des années trente qui curieusement n'a pas pris une ride et a gardé toute sa gouaille et son chic parisien (Arletty était à la création en 1933).


« Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ? »

Ô mon bel inconnu, de Reynaldo Hahn et Sacha Guitry, nouveauté discographique chez Palazetto Bru Zane
Un plongeon dans les années folles à l'intrigue irrésistible qui voit un chapelier dévoré par le démon de midi, en quête donc d'aventures extraconjugales, découvrant parmi les réponses à sa petite annonce publiée dans un journal, les lettres et propositions de sa femme, sa fille et sa bonne !!!

Pour leur deuxième collaboration, la première était le fort oublié Mozart en 1925, on imagine sans peine le plaisir pris par Sacha Guitry pour rédiger le livret, truffé de quiproquos, de malice, de bons mots pétillants comme le meilleur champagne, de secrets d'alcôves cachés et inavoués, de désirs refoulés, qui sent presque le vécu.
Le tout enrobé dans la musique la plus délicate, distinguée et spirituelle de Reynaldo Hahn, mais parfois difficile d'intonation.
On a par bonheur coupé presque tous les dialogues parlés. Pertinente décision, d'autant que le livre qui accompagne le disque propose pour les inconditionnels la pièce dans son intégralité.
Comme l'a écrit le compositeur Paul le Flem à la création : «  L'esprit, le cœur et l'oreille y trouvent chacun leur compte ». Impossible de lui donner tort.
Enregistré à l'Auditiorium Grand Avignon Le Pontet, du 12 au 14 décembre 2019, ce disque est avant la volonté courageuse, innovatrice et sympathique de Samuel Jean de mettre en valeur un répertoire de musique française (comédie musicale et opérette) du début du vingtième siècle.
Un coup d'essai donc qui se veut un coup de maître grandiose, avec une distribution réunie pour l'occasion qui frise le génie dans la complicité et la verve.
Car ici, et plus qu'ailleurs, comme le disait si bien le compositeur lui-même, le mot doit être compris pour que la musique fasse mouche.
En tête, nous placerons haut, très haut Véronique Gens qui s'encanaille en Antoinette comme jadis Crespin chez Offenbach. On imagine le travail que Véronique a du effectuer pour reconsidérer sa manière de chanter et retrouver un naturel presque populaire. On ne passe pas du Baroque à Hahn en trois coup de cuillère à pot. Chapeau bas devant l'exploit !
Eléonore Pancrazi a le redoutable honneur de succéder à Arletty et se tire avec éclat de ce boulet de référence. Là-aussi une « french-touch » qui fait mouche à chaque note, à chaque mot.
Olivia Doray apporte une jolie complicité et avec ses deux amies font de l'ineffable et presque mozartien trio - qui donne le titre à l'ouvrage -, un moment de pure poésie, pour trois minutes trente-trois de bonheur en apesanteur.
Le cast masculin relève lui aussi le défi haut la main. Thomas Dolié (Prosper à la réjouissante justesse de ton), Carl Ghazarossian (Jean-Paul/Hilarion Lalumette), Jean-Christophe Lanièce (Victor) font plus que de la figuration intelligente tant il est vrai que chez Guitry il n'y a jamais de vrais seconds rôles ou utilités épisodiques.

L'Orchestre National Avignon-Provence joue le jeu comme pas deux et, sous la baguette d'un Samuel Jean survolté qui semble boire de l'oeil et de l'oreille fosse et plateau, tire la substantifique moelle d'une partition délicieuse, délicate, un rien précieuse, qui sent son Paris bon-chic bon-genre à mille lieues et achève de nous séduire dès la première audition.
Livre-disque qui devrait figurer dans les écoles, les musées, partout... A noter le texte de présentation du Maître-Connaisseur Christophe Mirambeau d'une intelligence et pertinence rares.

Collection « Opéra français » - Bru Zane, Volume 27
Lien vidéo


Christian Colombeau
Dimanche 28 Février 2021
Lu 641 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27

Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements