arts-spectacles.com
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Musée d’ethnographie de Genève : exposition « Être(s) ensemble ». Du 5 mai 2023 au 7 janvier 2024

Dans son exposition «Être(s) ensemble», le MEG questionne de manière originale les relations entre les humains et la Nature. Peut-on communiquer et se comprendre entre espèces différentes ?


Truite apache, Oncorhynchus apache Statuette États-Unis, Arizona (?) Hopitu-shinumu. Fin du 19e siècle – début du 20e siècle. Stéatite rouge
Truite apache, Oncorhynchus apache Statuette États-Unis, Arizona (?) Hopitu-shinumu. Fin du 19e siècle – début du 20e siècle. Stéatite rouge
Pour essayer de répondre à cette question, le MEG présente six relations particulières qui se sont nouées entre des humains, des végétaux et des animaux. Ces compagnonnages surprenants nous suggèrent des pistes à suivre afin d’«être(s) ensemble», toujours un peu plus, toujours un peu mieux.

Depuis l’enfance, nous apprenons la distinction entre le vivant et l’inanimé. Nous avons l’habitude de classer ce qui vit selon des hiérarchies à la fois personnelles, biologiques et culturelles. Mais aujourd’hui, nous sommes contraint-e-s de reconsidérer notre place dans le monde. D’une part la question de notre responsabilité se fait pressante en raison des transformations, domestications et prédations que nous avons imposées à l’environnement et à ses habitants non humains. De l’autre, notre proximité avec les autres espèces est bien plus importante que ce qu’on a pu croire et elle ne se résume pas aux aspects biologiques de l’existence.

Les cultures traditionnelles, y compris européennes, ont toujours accordé une grande importance aux interactions entre les humains, les animaux et les plantes. Par affinité, passion, métier ou désir de connaissance, les humains tentent de traduire les signaux de la Nature dans l’espoir de les rendre plus compréhensibles. C’est pourquoi la communication entre les espèces tient une place de choix dans notre imaginaire collectif.

Le parcours de l’exposition « Être(s) ensemble » chemine tout d’abord dans le temps du mythe, où les légendes racontent le bonheur de l’entente, puis explore le chagrin d’une séparation cruelle, avant de revenir au contemporain pour présenter différentes manières de vivre aujourd’hui la relation entre les espèces. L’exposition met alors en lumière six relations remarquables, qui réunissent humains, plantes et animaux de manière inspirante, surprenante et pleine d’espoir. Ces histoires nous montrent que communiquer avec la nature n’est pas banal. Que ce soit un photographe animalier et une renarde, une vache et son éleveuse ou encore un truffier, son chien et la truffe... Ces nouveaux et nouvelles Orphées méritent d’être connus. Leurs actions, leurs méthodes et leurs intentions sont faites de nuances, de contradictions, et parfois de zones d’ombre, et elles montrent qu’être ensemble n’est pas seulement possible, mais que cela devient souhaitable !

Info+

Perdrix choukar, Alectoris chukar Brûle-parfum Chine Période Kangxi, 17e siècle – 18e siècle Bronze, laiton, émail
Perdrix choukar, Alectoris chukar Brûle-parfum Chine Période Kangxi, 17e siècle – 18e siècle Bronze, laiton, émail
MEG
Musée d’ethnographie de Genève

Bd Carl-Vogt 65
1205 Genève

T +41 22 418 45 50
E meg@ville-ge.ch
www.meg.ch
Ouvert du mardi au dimanche, de 11 h à 18 h Fermé le lundi, le 25 décembre et le 1er janvier

Pierre Aimar
Mis en ligne le Mercredi 1 Février 2023 à 22:36 | Lu 131 fois

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 395

Festivals | Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements