Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)






Melun, Musée de la Gendarmerie : « Les gendarmes crèvent l'écran. De Cruchot à Marleau », exposition du 4 juillet 2020 au 28 février 2021

Pour sa cinquième exposition temporaire qui marquera également les 5 ans d'ouverture, le Musée de la gendarmerie nationale, a décidé de laisser place aux artistes et plus particulièrement aux acteurs ayant enfiler l'uniforme (ou presque) à l'écran. Du figurant au héros il n'y a qu'un pas à franchir ! Celui de cette exposition à découvrir dès cet été.


Les gendarmes à l'écran, un subtil équilibre entre fiction et réalité

Qu'il s'agisse de cinéma ou de télévision, les rôles de gendarmes ont évolué depuis la silhouette d'arrière-plan jusqu'au héros en tête d'affiche. L'exposition propose de découvrir comment le personnage du gendarme a pris des galons au fil du temps, comment la fiction révèle ses parts d'ombre et de lumière mais aussi comment elle aborde les différentes missions de la gendarmerie ou encore sa féminisation. Quels sont les distinguos entre la fiction et la réalité, tout en ayant à l'esprit le « mentir-vrai » de la première. Grace à des extraits vidéo, des photogrammes ou encore des accessoires, l'exposition mettra en lumière les interactions entre l'institution « Gendarmerie nationale » et sa représentation sur les écrans. Adulé ou critiqué, le gendarme star ne laisse pas indifférent. Une chose est sûre, depuis les prémices de la fiction audiovisuelle à la Belle époque, en passant par Cruchot dans les années 1970 et jusqu'à Marleau, aujourd'hui « Les gendarmes crèvent l'écran ».

Des références cultes à ne pas manquer

« Un petit thé mon adjudant-chef ? », « youyou c'est la Maréchaussée », la tactique du gendarmes sont, parmi beaucoup d'autres, des références cultes qui résonnent dans l'esprit du grand public. Qui ne connaît pas Cruchot et la saga du gendarme de Saint-Tropez, Une femme d'honneur, la capitaine Marleau ? Ces figures populaires sont la trame de cette exposition, tout comme des pièces exceptionnelles et inédites : la porte du cockpit de l'AirBus A300 pris en otage à Marignane, la carabine de l'affaire Dominici, les photos des coulisses de Peur sur la ville avec Jean-Paul Belmondo, etc.
La collection du Musée de la gendarmerie nationale vient quant à elle en soutien des films choisis pour faire le parallèle entre la représentation dans la fiction et la «réalité » des objets.

Informations pratiques

Melun, Musée de la Gendarmerie : « Les gendarmes crèvent l'écran. De Cruchot à Marleau », exposition du 4 juillet 2020 au 28 février 2021
Musée de la gendarmerie nationale
1-3 Rue Emile Leclerc
77000 Melun
01 64 14 54 64

Tarif unique exposition temporaire : 3 € (gratuit moins de 6 ans). Livret-jeux gratuit à l’accueil
Entrée au musée : tarif réduit pour tous à 5 € jusqu’au 31 août ; à partir du 1er septembre : plein tarif - 7€ / tarif réduit - 5 € (conditions ici)
Ouvert du lundi au dimanche, sauf le mardi, de 10h à 18h (du 1er avril au 30 septembre)
Plus de renseignements au 01.64.14.54.64 (ou 01.64.52.53.62 les week-ends et jours fériés) ou musee@gendarmerie.interieur.gouv.fr


florence rosenfeld
Lundi 15 Juin 2020
Lu 73 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 229



Inscription à la newsletter



Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs

Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs
Espagne, Carnet de voyages rassemble les escapades découvertes dans 14 villes d’Espagne, effectuées ces deux dernières décades et enfin rassemblées.
Coups d’œil et notes de voyage de deux amoureux de l’autre Espagne, éloignée des bords de mer parfumés aux odeurs des crèmes solaires.
Des voyages au cœur de l’été quand l’Andalousie ou l’Extremadure sont écrasées de lumière, de chaleur et d’ombres mystérieuses.
Des périples à la mode des voyageurs du 19e siècle. Avec du temps devant soi pour déguster sur quelque place royale le ballet de la vie ordinaire.

Renseignements :
Pierre Aimar - sortir@wanadoo.fr

Pierre Aimar
20/06/2020