Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Les Baux de Provence, Bouches-du-Rhône, Musée Yves Brayer, Daumier, Plantu ou la récurrence du «dessein»

Les années précédentes, le Musée Yves Brayer a accueilli, en 1999 les œuvres des peintres de l’école provençale tels Loubon et Seyssaud associés à des adeptes du Midi, Dufy, Manguin et Marquet. En 2001 c’est avec Paul Belmondo et la sculpture sereine qu’a été rendu hommage à ce sculpteur majeur et grand ami d’Yves Brayer. En 2005, on y fait un parallèle entre Goya et Picasso sur le thème de la tauromachie, et en 2006 c’est Autour de Cézanne qui réunit des peintres amis de l’artiste et remporte un grand succès.


De Plantu à Daumier

Plantu
Plantu
En 2008, la récurrence des crises sociales et le chahut politique réveilleraient-ils l’œil acide et la plume au vitriol de ces grands observateurs des humeurs et des crises de notre société ? Cela se pourrait bien et cette exposition permet au public d’affranchir son regard en matière de satire.

Les dessinateurs
Jean Plantureux dit Plantu, né à Bruxelles a d’abord fait des études de médecine avant d’entrer au Monde. Très sensible au problème de la liberté de la presse il parcourt le monde pour la défendre partout où elle est attaquée Il a publié plus d’une centaine d’albums et pratique au travers de statuettes la sculpture à des fins humoristiques.
Honoré Daumier est lui, peintre et sculpteur, caricaturiste et lithographe et a travaillé pour le journal La Silhouette puis au Charivari. L’impudence de ses représentations, alliée à un art consommé du dessin, lui apporte très vite la célébrité mais lui vaut également une condamnation à six mois d’emprisonnement, pour la publication d’une caricature, représentant Louis-Philippe en Gargantua. Suite à l’adoption des lois sur la censure en 1835, Daumier renonce à la satire politique, pour se tourner vers la caricature de mœurs où il excelle.

Dessin, histoire et politique
Cette exposition, consacrée à l’histoire sociale et politique observée au travers du filtre de la caricature réunit ainsi les œuvres singulières de deux maîtres du dessin de presse, évoquant la complexité de la situation historique entre le XIXeme siècle et 2008.
Le propos est de mettre en regard de chaque dessin de Daumier une œuvre de Plantu, qui soit analogue ou identique face à un événement caricaturé. Ainsi, l’exposition témoigne des similitudes de l’histoire et du génie du journalisme humoristique qui s’avère révélateur des sentiments et de l’état d’esprit d’une société, cherchant par la déformation à blâmer et peut-être corriger les défauts d’un monde où, notons-le, la caricature est aussi un symptôme de la démocratie.
Lors de ce parcours le visiteur découvrira les points communs de ces artistes, l’histoire de la caricature politique, son utilisation comme arme idéologique et dans le même temps le rôle de l’histoire de l’imprimerie.
Jusqu’au 30 octobre 04.90.54.36.99


pierre aimar
Dimanche 22 Juin 2008
Lu 1361 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...