arts-spectacles.com
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Hyères, expo « Man Ray, le beau temps », du 8 juillet au 19 novembre 2023

Une nuit, j’entendis au loin des canons ; je me rendormis et rêvai que deux animaux mythologiques s’égorgeaient sur mon toit. Je fis l’esquisse de ce rêve et l’incorporai à mon tableau de rêves, que j’intitulai « Le Beau Temps »


Le Beau Temps, huile sur toile 210 x 200 cm, 1939, lithographie, 1973 © Man Ray 2015 Trust / ADAGP – 2023, image : Telimage, Paris
Le Beau Temps, huile sur toile 210 x 200 cm, 1939, lithographie, 1973 © Man Ray 2015 Trust / ADAGP – 2023, image : Telimage, Paris
Label exposition d’intérêt national (EIN)
Le label exposition d’intérêt national a été créé en 1999 par le Ministère de la Culture pour permettre aux musées territoriaux d’organiser des expositions majeures et de conduire une politique culturelle et éducative de qualité en direction de différents publics. Sélectionnées en fonction de leur qualité scientifique et du caractère innovant des actions culturelles qui les accompagnent, les expositions d’intérêt national s’inscrivent dans le cadre de la politique de diffusion et d’élargissement des publics menée par le Ministère de la culture. Enfin, elles sont l’occasion de mettre en valeur les partenariats noués entre musées de France (itinérance de l’exposition, coproduction, prêts), mais également avec les musées nationaux afin de faciliter et valoriser la circulation d’œuvres des collections nationales au sein des territoires.

Le label a été attribué à trois expositions remarquables pour l’année 2023 dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur : le musée Matisse à Nice, le musée Borély à Marseille et le Musée des Cultures et du Paysage à Hyères pour l’exposition Man Ray, le beau temps.

Commissaires de l’exposition :
Pierre-Yves Butzbach et Sylvie Gonzalez

Les incontournables

Photographies, tableaux, dessins, films, œuvres en trois dimensions témoigneront de l’influence de la lumière et des paysages du Sud dans la carrière de l’artiste surréaliste.
Cette première partie présentera des photographies, dites Incontournables d’Emmanuel Radnitsky connu sous le nom de Man Ray, né le 20 août 1890 aux États-Unis dans la ville de Philadelphie : les rayogrammes, Le Violon d’Ingres (1924), Noire et blanche (1926), Primat de la matière sur la pensée (1929), mais aussi Larmes (1930), La Prière (1930), Anatomie (1930), ainsi que des photos de mode publiées dans des magazines comme Vanity Fair.
Le Violon d’Ingres, 1924 © Man Ray 2015 Trust / ADAGP – 2023, image - Telimage, Paris
Le Violon d’Ingres, 1924 © Man Ray 2015 Trust / ADAGP – 2023, image - Telimage, Paris

La Villa Noailles

À partir de 1927, Man Ray fréquente un couple de mécènes, le vicomte Charles de Noailles et son épouse Marie-Laure de Noailles. Il participe avec d’autres surréalistes au Bal futuriste organisé par ses derniers. C’est en 1929 qu’il fait un long séjour à Hyères à la suite d’ une commande du Vicomte qui souhaite faire la promotion de sa villa construite en 1925, œuvre de l’architecte Robert Mallet-Stevens. À noter, le lien fort entre la Villa Noailles et la Banque de France, dont les chantiers sont tous deux suivis localement par Léon David entre 1923 et 1925.

Cette partie de l’exposition présentera des portraits du couple Noailles, des photographies de réceptions de l’époque, un portrait de Robert Mallet-Stevens, un tableau exposé pour la première fois en France, M et Mme le vicomte de Noailles et des photos de la Villa Noailles. Le musée proposera avec la Villa Noailles le film Les Mystères du Château de Dé réalisé en 1929, commandité et produit par Charles de Noailles et dédié à sa femme.
Tournage du film Les Mystères du Château de Dé à la Villa Noailles - Hyères, 1929 © Man Ray 2015 Trust / ADAGP – 2023, image - Telimage, Paris
Tournage du film Les Mystères du Château de Dé à la Villa Noailles - Hyères, 1929 © Man Ray 2015 Trust / ADAGP – 2023, image - Telimage, Paris

La galerie des surréalistes

Les portraits vont asseoir la réputation de Man Ray comme photographe et lui permettre de vivre de son art dans son atelier parisien. Dans l’exposition, ce sont essentiellement des portraits d’artistes surréalistes et d’avant-garde avec quelques photos de groupe comme Centrale surréaliste (1924), Séance de rêve éveillé (1924), et surtout des artistes seuls comme André Breton, Paul Éluard, Max Ernst, Jean Cocteau, Jean Arp, Yves Tanguy, Pablo Picasso, René Char, Alberto Giacometti, Joan Miro, Louis Aragon, etc.
Certaines de ces photos seront présentées annotées par l’artiste, notamment des traits de cadrage faits au feutre comme autant d’exemples du travail de l’artiste sur l’image.
Autoportrait (solarisé) à l’appareil, 1931 © Man Ray 2015 Trust / ADAGP – 2023, image - Telimage, Paris
Autoportrait (solarisé) à l’appareil, 1931 © Man Ray 2015 Trust / ADAGP – 2023, image - Telimage, Paris

Le Sud

Cette dernière partie présente des photos des différents séjours de Man Ray dans le sud de la France, lors de séjours à la plage ou de repas entre amis. Les protagonistes sont Pablo Picasso, Paul et Nusch Éluard, Dora Maar, Roland Penrose ou encore Ady Fidelin à Mougins, Antibes et Juan-les-Pins. Lors de ces séjours, Man Ray en profite pour faire des tests avec les nouvelles pellicules couleurs (photo et film), qui lui ont été données par Kodak.
Le film La Garoupe, en couleur, fait lors de l’été 1937, montre la vie de ce groupe, réuni autour de Picasso qui peindra 6 tableaux représentant les femmes présentes lors de ces vacances. C’est d’ailleurs à la suite de ces moments passés dans le sud, en rentrant à Paris en septembre 1937, que Man Ray et Paul Éluard vont terminer leur œuvre commune, Les Mains libres.
Groupe à la plage, Antibes, 1937 (Nusch, Paul, Cécile Eluard, Pablo Picasso et Man Ray) © Man Ray 2015 Trust / ADAGP – 2023, image - Telimage, Paris
Groupe à la plage, Antibes, 1937 (Nusch, Paul, Cécile Eluard, Pablo Picasso et Man Ray) © Man Ray 2015 Trust / ADAGP – 2023, image - Telimage, Paris

Info +

La Banque, musée des Cultures et du Paysage
14 avenue Joseph Clotis
83400 HYERES
Var - France

+33 4 83 69 19 40 / musee@mairie-hyeres.com

Horaires et tarifs
De septembre à juin :
Mardis, jeudis, vendredis, dimanches de 14h à 18h
Mercredis et samedis de 10h à 13h et de 14h à 18h
De juillet à août :
Mardi au vendredi de 10h à 13h et de 15h à 19h
Samedi de 15h à 19h et dimanche de 10h à 13h
Tarif : 7€
Tarif réduit 4 € sur présentation d’un justificatif : Hyérois, étudiants, + de 65 ans, RSA, inscrits à Pôle Emploi
Gratuité sur présentation d’un justificatif : - de 18 ans, titulaires de la carte mobilité inclusion, pro-fessionnels de la presse, ICOM, pass Éducation et ministère de la Culture
Gratuit le premier dimanche de chaque mois

Pierre Aimar
Mis en ligne le Mercredi 14 Juin 2023 à 16:30 | Lu 1387 fois

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 396

Festivals | Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements