Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Grand Théâtre de Genève. Récital de Pretty Yende, soprano, le 10 février 2022 à 20h

Après un premier récital donné en live-streaming, la soprano sud-africaine Pretty Yende accompagnée de Michele d’Elia investit la scène du Grand Théâtre de Genève


Lorsque Pretty Yende chanta le rôle de Pamina dans Die Zauberflöte à Genève en 2015, la soprano sud-africaine enchanta le public du Grand Théâtre avec l’aisance fraîche et agile de son registre élevé ainsi que par la composition délicieuse d’ingénuité et de mystère de son personnage.
À Zurich en 2016, en Elvira des Puritani, le Tages-Anzeiger ne tarit pas d’éloges quant à « sa voix, son charisme, son endurance physique et son intelligence créative ».

Après le succès retentissant de son récital en live-stream en 2021, nous espérons que cette fois sera la bonne et que la jeune belcantiste pourra être vue en présentiel par son public toujours plus enthousiaste et nombreux. Au programme de ce récital, Bellini, Donizetti, Rossini, Liszt et Massenet, du bel canto et quelques surprises, susceptibles de faire battre les semelles ou claquer les doigts, avec au piano la complicité de Michele d’Elia.

Pretty Yende, soprano

Pretty Yende © DR
Pretty Yende © DR
Native d’Afrique du Sud, Pretty Yende est la première artiste dans l’histoire du Concours Belvedere de Vienne à remporter en 2010 le premier prix dans les deux catégories (opéra et opérette). En 2011, elle remporte le Concours Operalia Placido Domingo et sort diplômée de l’Académie pour jeunes artistes de la Scala de Milan.

En janvier 2013, elle fait ses débuts au Metropolitan Opera de New York (la Comtesse Adèle du Comte Ory aux côtés de Juan Diego Florez) et au Theater an der Wien dans le même rôle. Elle aborde le rôle-titre de Lucia di Lammermoor à Capetown.

La saison 2013/2014 marque ses débuts à l’Opéra de Los Angeles (Micaëla) et au Staatsoper de Hambourg (Fiorilla du Turc en Italie) ainsi que son retour à la Scala de Milan (Le Comte Ory).

Au cours des saisons suivantes, elle chante Pamina de La Flûte enchantée au Metropolitan Opera et au Grand Théâtre de Genève, Rosina du Barbier de Séville à l’Opéra d’Oslo, Lucia di Lammermoor au Deutsche Oper de Berlin, Norina pour ses débuts au Gran Teatre del Liceu de Barcelone, Susanna des Noces de Figaro à Los Angeles, Adina (L’Élixir d’amour) au Staatsoper de Berlin, Elvira (Les Puritains) à l’Opéra de Zurich (prise de rôle).

Elle fait ses débuts à l’Opéra national de Paris dans Le Barbier de Séville en 2016 et elle y revient dans le rôle-titre de Lucia de Lammermoor et dans celui de Teresa de Benvenuto Cellini. Elle se produit au Metropolitan Opera dans Le Barbier de Séville, Roméo et Juliette, Les Puritains, Lucia di Lammermoor. Elle fait ses débuts au Bayerische Staatsoper de Munich dans L’Élixir d’amour (qu’elle interprète également au Royal Opera House de Londres puis au Metropolitan Opera) et elle aborde le rôle de Marie de La Fille du régiment à la Maestranza de Séville.
Elle triomphe en 2019 à l’Opéra Garnier avec le rôle de Violetta dans La Traviata et fait partie en 2020 des artistes choisis pour le concert gala de nouvel an du Met Stars Live in concert.

Programme

Vincenzo Bellini (1801-1835)
Vanne o rosa fortunata
Gaetano Donizetti (1797-1848)
La Conocchia
L’amor funesto
« O luce di quest’anima » de Linda di Chamounix
Gioachino Rossini (1792-1868)
« La promessa » de Les soirées musicales
Partir o ciel desio (Il viaggio a Reims)

- Entracte -

Franz Liszt (1811-1886)
Tre sonetti di Petrarca
« Pace non trovo »
« Benedetto sia’l giorno »
« I vidi in terra angelici costumi »
Jules Massenet (1842-1912)
« Meditation religieuse » de Thaïs pour piano solo
Vincenzo Bellini (1801-1835
« Oh, se una volta sola… »
« Ah non credea mirarti »
« Ah non giunge uman pensiero » de La Sonnambula

Info+

Réservations sur le site du Grand Théâtre de Genève Cliquez

Dispositif COVID
Un dispositif d’accueil ajusté aux règles sanitaires sera mis en place pour accueillir les spectateurs dans les meilleures conditions de confort et de sécurité. Suivant les recommandations des autorités, le Certificat COVID sera demandé à l'entrée du bâtiment et le port du masque obligatoire (sauf pour consommations aux bars du Grand Théâtre) afin d’accentuer le sentiment de sécurité à l'intérieur du théâtre.


Pierre Aimar
Vendredi 28 Janvier 2022
Lu 178 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27

Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements