Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



27/09/2008 - 27/09/2009 > Berck-sur-Mer, musée d'Opale-sud : Serge Lopez

Photographe très sensible aux arts graphiques qu'il pratique pour le plaisir, Serge Lopez promène son regard de la Baie de Somme à la Baie d'Authie. Expression de la complémentarité des musées du Pays du Montreuillois, le texte du catalogue est dû au Directeur du musée du Touquet, Patrice Deparpe


27/09/2008 - 27/09/2009 > Berck-sur-Mer, musée d'Opale-sud : Serge Lopez
Photographe, dessinateur, peintre : Serge Lopez pratique avec un égal bonheur différentes disciplines artistiques. Le Musée d’Opale-Sud présente sa production photographique, inspirée par les paysages de la région. Signe d’une ouverture d’esprit originale, la sélection a été confiée par le conservateur Georges Dilly à son collègue du musée du Touquet, Patrice Deparpe.

Fusion des arts
Serge Lopez semble avoir eu plusieurs vies. Mis à la porte de l’école à l’âge de quinze ans, il a tâté de différents métiers avant de faire carrière dans l’imprimerie. Sans jamais abandonner sa passion pour l’image, qui s’est exprimée dans différentes directions, notamment le dessin et l’aquarelle. Mais le violon dIngres qu’il a cultivé avec la plus grande exigence est probablement la photographie : il l’a travaillée dans des formes très variées, jusqu'aux techniques de retouche informatique les plus avancées.

Gare au beau !
S’attaquer à une région connue pour la beauté sauvage de ses plages et de ses paysages, pour ses lumières sans cesse changeantes, était un vrai défi : il fallait éviter l’écueil du beau, l’image plate, simple succédané de la carte postale. Comme le souligne Patrice Deparpe, Serge Lopez a su « appréhender un chemin vierge ». S’inspirant en partie des peintres maritimes du XIXe siècle, dont on peut évidemment voir de nombreux exemples au musée de Berck, il a recréé un univers où les forces de la nature ne laissent que la portion congrue à l’homme. Seuls ceux qui vivent en lien étroit avec cet environnement – par exemple les métiers liés à la pêche – réussissent à s’y intégrer de manière satisfaisante. Les autres, vacanciers, adeptes des « sports de glisse » et fous de cerf-volant – prennent trop souvent l’allure de pièces rapportées.

Exprimer l’essence du paysage
Il ne s’agit cependant pas là d’une prise de position, mais d’un banal constat. Les dimensions homériques du paysage empêchent de le réduire à un simple terrain de jeu pour visiteurs du dimanche. « Le photographe veut aller à l’essentiel, au minéral, entrer au cœur des éléments » écrit Patrice Deparpe. Ce faisant, il redonne sa dimension au ciel, à la mer, à la lumière « apocalyptique », qui dessinent la carte d’identité du Pays du Montreuillois. Mais sa recherche dépasse le documentaire. Elle atteint une dimension mystique et poétique tout en demeurant – ce qui peut être considéré comme la marque d’un art achevé – accessible au plus large public.

PUBLICATION :
Catalogue de l’exposition, 48 pages, 42 œuvres reproduites.

Pratique

MUSÉE D’OPALE-SUD 60 rue de l’Impératrice – 62600 BERCK-SUR-MER
INFORMATIONS : Tél : 03 21 84 07 80 - Fax : 03 21 84 96 29 Sites : www.opale-sud.com et www.2p2.com
HORAIRES :
* Du 1er septembre au 30 juin, tous les jours sauf mardi et lundi matin, de 10h à 12h et de 15h à 18h.
* Du 1er juillet au 31 août, tous les jours sauf mardi, de 10h à 12h et de 14h à 19h
PRIX D’ENTRÉE : 3 euros
COMMISSARIAT : Georges Dilly


pierre aimar
Mercredi 17 Septembre 2008
Lu 572 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...