Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


10 mai, Roberto Alagna en concert au Palais Nikaia de Nice

Roberto Alagna a deux amours : l'opéra, qui lui vient de sa mère et la chanson traditionnelle sicilienne, qui lui vient de son père. Après le succès retentissant de « Sicilien » avec plus de 350 000 exemplaires vendus, Roberto Alagna prend la route, accompagné d'Yvan Cassar à la direction musicale et de ses prestigieux musiciens.


10 mai, Roberto Alagna en concert au Palais Nikaia de Nice
Ténor au talent accessible et majoritairement reconnu, il apporte le chant lyrique jusqu’aux oreilles des plus novices. Après le Met à New York (Mars 2009), le Covent Garden à Londres (Avril 2009) et La Maestranza de Seville (Juin 2009), Nice a le privilège d’accueillir Roberto Alagna où il présentera son album, devenu un show, un tour de chant... Rentrez dans l’intimité du “Maestro”, vous y serez accueillis comme un dimanche en famille. C'est simple, c'est beau, c'est lui. Tout Alagna est là. Pour le vertige de la voix et le plaisir d'un grand spectacle.

Roberto Alagna
« Sicilien »
Lundi 10 Mai 2010 à 20h30
Palais Nikaïa – Nice
Locations : Points de vente habituels
Tarifs : de 50 à 110 euros (frais de locations inclus)
Renseignements : 04 91 80 10 89 et 04 97 25 81 36


pauline@lecridelamarmotte.com
Jeudi 3 Décembre 2009
Lu 1874 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 26



Inscription à la newsletter



Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs

Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs
Espagne, Carnet de voyages rassemble les escapades découvertes dans 14 villes d’Espagne, effectuées ces deux dernières décades et enfin rassemblées.
Coups d’œil et notes de voyage de deux amoureux de l’autre Espagne, éloignée des bords de mer parfumés aux odeurs des crèmes solaires.
Des voyages au cœur de l’été quand l’Andalousie ou l’Extremadure sont écrasées de lumière, de chaleur et d’ombres mystérieuses.
Des périples à la mode des voyageurs du 19e siècle. Avec du temps devant soi pour déguster sur quelque place royale le ballet de la vie ordinaire.

Renseignements :
Pierre Aimar - sortir@wanadoo.fr

Pierre Aimar
20/06/2020