arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Yendi Nammour : The day I started sticking pieces of tape all around... Au grand Studio du KLAP, Marseille, le lundi 24 septembre 2012

Dans ce solo de 25 minutes, Yendi Nammour, formée au conservatoire de Vienne, choisit d'évoquer la dualité de ses origines (sa mère est autrichienne, son père libanais) en déclinant des mouvements de danse qui reflètent son appartenance difficile à deux cultures antagonistes, l'occidentale et l'orientale.


© Yann Marquis
© Yann Marquis
Devant des panneaux couverts de pages de journaux de presse internationale, elle explore systématiquement, d'abord au sol, puis debout, une gestuelle du buste, des bras, des positions, des pas, des postures relayées de temps à autre par une prise de parole sous forme de phrases concernant son identité, prononcées en anglais, allemand ou français.

Evitant toute mimique du visage, le corps de la danseuse qui exalte d'abord une énergie solide cherchant à triompher de l'inertie, va progressivement se trouver vaincu par la douleur dans des poses dignes de la statuaire antique, la tête penchée en arrière soutenue par la main gauche, la paume de la main droite rabattue sur l'œil ou la bouche, avant de se livrer à une sorte de débordement dionysiaque qui se termine par une ébauche de danse du ventre.

« Il me semble important de vous expliquer quelque chose à propos de cette pièce », nous dit-elle au cours de cette performance, « ma vie est un collage de bouts de ruban de scotch qui ont fini par m'oppresser »... Nous en apprécions la comparaison à travers cette étonnante chorégraphie qui nous révèle, par la diversité de ses mouvements, une recherche d'identité dans une atmosphère d'inquiétante étrangeté.
Philippe Oualid


Pierre Aimar
Mardi 25 Septembre 2012
Lu 361 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 26



Inscription à la newsletter



Sète, une île ancrée au soleil

Par Jacqueline et Pierre Aimar
64 pages - The BookEdition
Version papier ou numérique

Cliquez sur l'image. Achat sécurisé

Sète, île ancrée au soleil, offre une visite sortant des sentiers battus du tourisme habituel.
Les lieux d’exposition et les centres d’arts sont au cœur de cet opus. C’est la découverte de mondes artistiques contrastés que dévoile ce port qui ne vit le jour qu’en 1666. 
C’est à dire, hier.