Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Tintoret par Guillaume Cassegrain, publication en regard de exposition Tintoret Naissance d'un génie au musée du Luxembourg

Remise en vente en librairies de cette monographie de référence de l’historien de l’art Guillaume Cassegrain pour accompagner l’exposition Tintoret Naissance d'un génie au musée du Luxembourg du 7 mars - 1er juillet 2018.


A l’occasion du 500e anniversaire de la naissance du Tintoret, le Musée du Luxembourg célèbre l’un des plus fascinants peintres de la Renaissance vénitienne.

Tintoret (1518-1594) est l’un des rares peintres de la Renaissance vénitienne à être véritablement originaire de la Cité des Doges. Titien, son grand rival, vient de la terraferma (Cadore) tout comme l’autre grand peintre de l’époque, Véronèse, né à Vérone.

L’ambition de cet ouvrage est de retrouver Tintoret en confrontant l’examen de son œuvre au « mythe » forgé par la littérature d’histoire de l’art autour de l’art et de la personnalité de Jacopo Robusti. Contrairement aux autres grands peintres vénitiens contemporains (Titien, Véronèse, principalement), Tintoret semble offrir au regard critique des facettes multiples, souvent contradictoires, qui rendent une saisie monographique de son œuvre complexe. Il a été, ainsi, tour à tour, perçu par certains spécialistes comme un peintre révolutionnaire et matérialiste alors que d’autres voyaient en lui un artiste idéaliste et spiritualiste. Tintoret lui-même avec la célèbre formule inscrite sur le mur de son atelier (« Le dessin de Michel-Ange, la couleur de Titien ») a tracé ce portrait d’un artiste « double », cherchant par une ambition folle à concilier l’inconciliable. Envisager les « doubles » qui traversent l’œuvre du peintre permet de porter un regard nouveau sur une œuvre profondément originale et déroutante.

Parution le 1er mars 2018
Volume : Relié
Format : 260 x 310 mm
Pages : 320
Illustrations : 250
Prix : 85€ TTC

L’auteur :

Guillaume Cassegrain enseigne l’histoire de l’art moderne à l’Université Lumière-Lyon 2. Il a soutenu, en 2001, une thèse sous la direction de Daniel Arasse sur la représentation des apparitions miraculeuses dans la peinture vénitienne. Spécialiste de la peinture italienne de la Renaissance, il a publié, outre de nombreux articles dans sa discipline, « La lettre de l’image », Les Tentations du Christ (en collaboration, 2002) et, aux éditions Hazan, La Coulure. Histoires de la peinture en mouvement (XIe-XXIe siècles). Il prépare un livre sur la réception critique de Michel-Ange (1505-1610) et un dictionnaire critique d’histoire de l’art.

Points forts de l’ouvrage :

• Remise en vente de cette monographie de référence à l’occasion de l’exposition Le jeune Tintoret du 7 mars 2018 au 1er juillet 2018 au musée du Luxembourg (Paris).
• Première monographie en français sur Tintoret depuis 1925.
• L’auteur, Guillaume Cassegrain, historien de l’art renouvelle la manière de considérer Tintoret dans son temps et dans l’histoire à travers à un large choix d’oeuvres.


Pierre Aimar
Lundi 22 Janvier 2018
Lu 148 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 29



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Versailles

Versailles


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Photaumnales

Photaumnales