Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Steeve Laffont en concert, Espace Culturel de Graveson (St-Rémy de Provence), le 22 janvier 2011

Steeve Laffont, en concert le samedi 22 janvier 2011 à 21h, fait partie de ces excellents musiciens manouches qui, à l'écart des modes, perpétuent la musique de Django.


Steeve Laffont en concert, Espace Culturel de Graveson (St-Rémy de Provence), le 22 janvier 2011
Autodidacte, il découvre et apprend tout naturellement les harmonies et les rythmes de la musique originale de Django Reinhardt, à laquelle il ajoute ensuite ses compositions, diversement influencées par le jazz, comme par la musique populaire flamenco et latino. Surdoué, il atteint rapidement un niveau lui permettant de jouer avec les plus grands : Birelli Lagrène, Tchavolo Schmitt, Stochelo Rosenberg.... Son 2e CD "Swing for Jess" (Chant du Monde, distribué par Harmonia Mundi) sera suivi par un 3e "Jazz" fin 2011...
Ce "phénomène de la nouvelle guitare manouche" sera accompagné de ses musiciens, Rudy Rabuffetti (guitare rythmique)) et Serge Oustiakine (contrebasse/chant) pour un programme "Swing from Django"

Réservations: Librairie « Voyages au Bout de la nuit » à Saint Rémy: 04 90 94 68 35
- Mazet de la Presse à Graveson: 04 90 95 81 79
- Office du Tourisme à Graveson: 04 90 95 88 44.
Tarifs individuels 15€, réduit 12€.



pierre aimar
Vendredi 17 Décembre 2010
Lu 754 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 30



Inscription à la newsletter



Sète, une île ancrée au soleil

Par Jacqueline et Pierre Aimar
64 pages - The BookEdition
Version papier ou numérique

Cliquez sur l'image. Achat sécurisé

Sète, île ancrée au soleil, offre une visite sortant des sentiers battus du tourisme habituel.
Les lieux d’exposition et les centres d’arts sont au cœur de cet opus. C’est la découverte de mondes artistiques contrastés que dévoile ce port qui ne vit le jour qu’en 1666. 
C’est à dire, hier.