Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Samedi 7 août 2010, Moutin Réunion - Baptiste Trotignon Quintet - Richard Galliano, Biréli Lagrène, Didier Lockwood, Jazz in Marciac

Réservations : 0892 690 277 (0,34 euros/mn)


Moutin Réunion - Baptiste Trotignon Quintet - Richard Galliano, Biréli Lagrène, Didier Lockwood, Jazz in Marciac

Samedi 7 août 2010, Moutin Réunion - Baptiste Trotignon Quintet - Richard Galliano, Biréli Lagrène, Didier Lockwood, Jazz in Marciac
Moutin Réunion
Animé par une spectaculaire rythmique gémellaire (François à la contrebasse, Louis à la batterie), Moutin Réunion, formation phare du jazz moderne made in France, accueille également en ses rangs le pianiste Pierre de Bethman et le saxophoniste américain Rick Margitza, un ancien de chez Miles Davis.

Baptiste Trotignon
Merveilleux pianiste de formation classique, Baptiste Trotignon est connu pour son besoin de multiplier les expériences, qu’il reprenne Gainsbourg, les Doors ou Gershwin. Ou qu’il mobilise un grand orchestre classique, comme celui du Conservatoire National de Toulouse, présent en l’occurrence à ses côtés.

Richard Galliano, Biréli Lagrène, Didier Lockwood
Richard Galliano à l’accordéon, Bireli Lagrène à la guitare, Didier Lockwood au violon : chacun dans sa partie c’est ce qui se fait de mieux actuellement. Pour peu donc qu’on réunisse ce trio sur une même scène, on est en droit de s’attendre à vivre de très grands moments.


Jazz in Marciac
Mardi 13 Juillet 2010
Lu 534 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 30



Inscription à la newsletter



Sète, une île ancrée au soleil

Par Jacqueline et Pierre Aimar
64 pages - The BookEdition
Version papier ou numérique

Cliquez sur l'image. Achat sécurisé

Sète, île ancrée au soleil, offre une visite sortant des sentiers battus du tourisme habituel.
Les lieux d’exposition et les centres d’arts sont au cœur de cet opus. C’est la découverte de mondes artistiques contrastés que dévoile ce port qui ne vit le jour qu’en 1666. 
C’est à dire, hier.