Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Rolando Villazón Verdi ! au Grand Théâtre de Provence, Aix-en-Provence, le 2 mai 2013

Verdi a sans doute écrit quelques-uns des plus beaux rôles pour ténor de toute l’histoire de l’opéra. Débauché et coureur de jupons dans Rigoletto, amoureux plein de fougue et conquérant dans I Lombardi ou fragile héritier dans Don Carlo, l’interprétation de ces personnages complexes nécessite une technique irréprochable, une sensibilité à fleur de peau et une présence scénique affirmée.


Rolando Villazón a tout cela avec, en plus, une inimitable énergie qui emporte tout sur son passage duMetropolitan Opera de NewYork à l’Opéra Bastille. Depuis qu’il a gagné, en 1999, le premier prix au prestigieux Concours Operalia/Plácido Domingo, il est certainement devenu l’un des ténors les plus attachants, les plus généreux et les plus demandés dumonde lyrique. Il interprète lors de ce concert exceptionnel des incontournables comme « la Donna è mobile » mais aussi des airs rares de Verdi. Du surmesure pour sa diction précise, pour le grain brillant de sa voix si agile et pour sa projection irrésistible. Un événement ténorissimo !

Rolando Villazón
Le ténor franco-mexicain Rolando Villazón a commencé ses études musicales à Mexico, sa ville natale, et les a poursuivies à Pittsburgh et à San Francisco. En 1999, il a remporté plusieurs prix au Concours « Operalia/Plácido Domingo », dont le « Prix de la Zarzuela » et le « Prix du public ».Cettemême année, il a fait ses débuts en Europe, à Gênes, où il a chanté Des Grieux, puis a été invité à l’Opéra National de Lyon pour le rôle de Rodolfo (La Bohème) où il est ensuite retourné pour La Traviata et Roméo et Juliette. C’est avec le rôle d’Alfredo qu’il a fait en 2000 ses débuts à l’Opéra de Paris. Il a aussitôt été remarqué par les plus grandes scènes internationales.

Rolando Villazón a depuis été régulièrement invité au Staatsoper et au Deutsche Oper de Berlin, à Munich, à Hambourg, à l’Opéra de Vienne, à l’Opéra National de Paris, au Covent Garden de Londres, etc. Il s’est également produit aux Festivals de Saint-Denis, de Salzbourg, de Glyndebourne, d’Orange et d’Aix-en-Provence. Rolando Villazón a également donné un grand nombre de concerts et de récitals.

Rolando Villazón a signé un contrat d’exclusivité avec Deutsche Grammophon, label sous lequel il a déjà enregistré La Traviata, le DVD du grand concert de laWaldbühne de Berlin aux côtés d’Anna Netrebko et de Plácido Domingo, ainsi qu’un disque de duos avec Anna Netrebko. Enmars 2008 est paru son premier albumsolo Cielo eMar. Plus récemment est paru un DVD de la production de Manon de Berlin dirigée par Daniel Barenboïm, ainsi qu’un CD de La Bohème pour le même label. Un disque consacré à Haendel avec Paul McCreesh est paru en mars 2009, et son dernier disque, México !, est paru en septembre 2010 chez Deutsche Grammophon

Déjà couronné par les Victoires de la Musique en 2003 dans la catégorie « Révélation Internationale », il a reçu en 2008 une « Victoire de la Musique » dans la catégorie « Artiste Lyrique de l’Année ». Il s’est vu élevé au grade de Chevalier des Arts et des Lettres en janvier 2008, à l’issue de son récital au Théâtre des Champs-Elysées dans la série des Grandes Voix.

Orchestre national symphonique tchèque
direction Guerassim Voronkov
ténor Rolando Villazón
Giuseppe Verdi, 1813-1901
Extraits de Nabucco, I lombardi alla prima crociata, I masnadieri, Il corsaro, Il mistero, Luisa Miller, Otello, Oberto, Macbeth, I vespri siciliani, Deh, pistoso o addoloarata, L'esule


Pierre Aimar
Mardi 23 Avril 2013
Lu 265 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 79





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...