Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Rétrospective Rainer Werner Fassbinder à partir du vendredi 4 mai 2018 à l’Institut Lumière, Lyon

14 films et une série TV. Soirées spéciales et conférence


Rétrospective Rainer Werner Fassbinder à partir du vendredi 4 mai 2018 à l’Institut Lumière, Lyon
Rétrospective de l’un des maîtres du nouveau cinéma allemand. Rainer Werner Fassbinder (1945 – 1982, 40 films en 16 ans de carrière) a livré une oeuvre marquante, sensuelle, parfois violente, politique, flirtant avec les limites, hantée par le spectre de l’Allemagne divisée et du nazisme.

Une oeuvre habitée par les questions de genres : cinématographiques, les épousant tous pour les détourner, et sexuels, en mettant en scène l’homosexualité, le travestissement et la domination.

Films présentés :
L’amour est plus froid que la mort (1969)
Le Bouc (1969)
Prenez garde à la sainte putain (1971)
Le Marchand des quatre saisons (1971)
Les Larmes amères de Petra von Kant (1972)
Martha (1973)
Tous les autres s’appellent Ali (1974)
Effi Briest (1974)
Le Droit du plus fort (1974)
Roulette chinoise (1976)
L’Année des treize lunes (1978)
Le Mariage de Maria Braun (1979)
Lola, une femme allemande (1981)
Le Secret de Veronika Voss (1982)
Huit heures ne font pas un jour (cinq épisodes) (1972)

Institut Lumière
25 rue du Premier - Film BP 8051
69352 - Lyon Cedex 08
Tél. 04 78 78 18 95


Pierre Aimar
Dimanche 8 Avril 2018
Lu 106 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 31



Inscription à la newsletter



Sète, une île ancrée au soleil

Par Jacqueline et Pierre Aimar
64 pages - The BookEdition
Version papier ou numérique

Cliquez sur l'image. Achat sécurisé

Sète, île ancrée au soleil, offre une visite sortant des sentiers battus du tourisme habituel.
Les lieux d’exposition et les centres d’arts sont au cœur de cet opus. C’est la découverte de mondes artistiques contrastés que dévoile ce port qui ne vit le jour qu’en 1666. 
C’est à dire, hier.