Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Réouverture du musée d’art moderne de Céret le 5 mars 2022 & expo inaugurale de Jaume Plensa

Le musée de Céret, abrité sur le site d’un ancien couvent des Carmes, devenu au XIXe siècle le siège de la maréchaussée et la prison, a été créé en 1950.


Ve aérienne du muset de Céret rénové © Manolo Mylonas - musée Céret
Ve aérienne du muset de Céret rénové © Manolo Mylonas - musée Céret
Rénové et agrandi en 1993 par l’architecte Jaume Freixa (auquel on doit l’extension de la fondation Miró de Barcelone), il présente une architecture méditerranéenne remarquable.

Une nouvelle opération d’agrandissement portée par les collectivités territoriales de tutelle de l’établissement public de coopération culturelle (Ville de Céret, Département des Pyrénées-Orientales, Région Occitanie) permet aujourd’hui de doter le musée d’art moderne de Céret d’une nouvelle aile réalisée par le cabinet d’architecture Pierre-Louis Faloci (Grand prix national d’architecture 2018).
Fermé depuis novembre 2019, le bâtiment agrandi (1300 m² supplémentaires), doté d’une nouvelle muséographie pour la partie collection permanente, rouvre le 5 mars 2022.

Exposition inaugurale Jaume Plensa, « Chaque visage est un lieu » - 5 mars / 6 juin 2022

Exposition Jaume Plensa, Chaque visage est un lieu © JPlensa - Roberto Ruiz - Musée d’art moderne de Céret
Exposition Jaume Plensa, Chaque visage est un lieu © JPlensa - Roberto Ruiz - Musée d’art moderne de Céret
Après le succès de l’exposition Le silence de la pensée en 2015 au musée d’art moderne de Céret, l’artiste catalan revient pour l’inauguration de la nouvelle salle d’exposition temporaire conçue par l’architecte Pierre-Louis Faloci. Jaume Plensa a fait l’amitié au musée d’attendre la fin des travaux et de conserver dans son atelier de Barcelone les pièces inédites qui seront présentées.

Un ensemble de douze sculptures et d’une vingtaine de dessins originaux de grands formats, toutes pièces récentes réalisées entre 2019 et 2021, constitue l’exposition qui explore le thème du visage, devenu un sujet de prédilection pour l’artiste. Le titre Chaque visage est un lieu, est extrait de textes et de poèmes écrits par Jaume Plensa, publiés dans le livre qui accompagne la manifestation.

« Revendiquer le silence comme un bien précieux », Jaume Plensa

Jaume Plensa - Photo Inés Baucells ©Plensa Studio Barcelona
Jaume Plensa - Photo Inés Baucells ©Plensa Studio Barcelona
Artiste nomade qui a vécu à Berlin, Bruxelles, Londres, Jaume Plensa s’exprime au travers du dessin, de la gravure, de la sculpture ou de la photographie. Il a également dessiné des décors et costumes d’opéra. Le corps est l’une de ses thématiques essentielles. Aujourd’hui, ses installations de plein air prennent le plus souvent forme humaine et elles ont essaimé dans les espaces publics du monde entier : Etats-Unis, Japon, Brésil, Italie, Allemagne…Sculpteur internationalement reconnu, son travail spectaculaire, qui marque l’espace public de nombreuses grandes villes, célèbre le corps et l’humanité tout en défiant les traditionnels rapports d’échelle et de pesanteur.

L’œuvre de Jaume Plensa traduit aussi son amour de la poésie et des grands textes. Sa bibliothèque de cœur comprend quelques illustres écrivains tels que William Shakespeare, William Blake, Dante ou Charles Baudelaire.

i[« Ces quatre poètes m’ont aidé à me construire. Le poète respire l’instant, contrairement au romancier, qui vise la narration. Je le vis comme un baromètre de la société. La poésie parle d’absolu.[...] Dans Macbeth de Shakespeare, une pièce que j’aime beaucoup, Macbeth finit par tuer le roi, mais il comprend surtout qu’il a tué la possibilité de dormir, tenaillé par le remords. Il n’a pas tué le physique, mais une abstraction. Il y a là une conception exacte de la sculpture que j’ai faite mienne.» ]i
Les œuvres installées au Musée d’art moderne de Céret ont été sélectionnées il y a trois ans. Depuis, elles n’ont pas quitté l’atelier de Jaume Plensa, n’ont jamais été présentées ensemble et seront réunies pour la première fois ici en 2022. Un ensemble, qui mêle dessins et sculptures, visages et lettres pour ouvrir la nouvelle salle d’exposition du musée d’art moderne.

Jaume Plensa, bio

Chaque visage est un lieu © JPlensa - Roberto Ruiz - Musée d’art moderne de Céret
Chaque visage est un lieu © JPlensa - Roberto Ruiz - Musée d’art moderne de Céret
Jaume Plensa est né en 1955 à Barcelone. Il étudie à la Llotja, Ecole des Arts et du Design ainsi qu’à l’Ecole des Beaux-arts Sant Jordi. Depuis 1980, année de sa première exposition à Barcelone, il a vécu et travaillé à Berlin, Bruxelles, en Angleterre, en France et aux Etats-Unis, ainsi que dans la capitale catalane. Il a enseigné à l’Ecole nationale supérieure des Beaux-arts de Paris et a régulièrement collaboré avec l’Art Institute de Chicago comme professeur invité.

Une part significative de son travail est dédiée aux sculptures dans l’espace public. Installées dans des villes d’Espagne, France, Japon, Angleterre, Corée, Allemagne, Canada, USA, ces œuvres ont reçu de nombreux prix, dont le Mash Award for Excellence in Public Sculpture à Londres en 2009, récompensant son installation Dream. Son œuvre a également été présentée dans de nombreuses galeries et musées aux Etats-Unis, où Jaume Plensa travaille et expose depuis près de trente ans, notamment au Nasher Sculpture Center de Dallas. The Crown Fountain, érigée au Millenium Park de Chicago en 2004, est sans doute l’un de ses projets les plus ambitieux.

De 1996 à 2008 il a collaboré à de nombreux projets pour le théâtre et l’opéra, spécialement avec la compagnie La Fura del Baus, avec la conception de décors et de costumes.

Jaume Plensa a reçu de nombreux prix nationaux et distinctions internationales, dont la Médaille de Chevalier des Arts et lettres du Ministère de la Culture français, en 1993, et le Prix national des Beaux-arts de Catalogne en 1997. En 2005, il est nommé Docteur Honoris Causa par The School of Art Institute de Chicago. En Espagne, il a reçu le Prix national des Beaux-arts en 2012 et le prestigieux Prix Velasquez en 2013.

Info+

Musée d’Art Moderne de Céret
8, Bd Maréchal Joffre
66400 Céret - France
T (33) 04 68 87 27 76
contact@musee-ceret.com
www.musee-ceret.com

http://www.facebook.com/MuseeDArtModerneDeCeret
https://www.instagram.com/museeartceret
https://twitter.com/mamceret


Pierre Aimar
Vendredi 25 Février 2022
Lu 294 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 253

Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements