Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Rembrandt au Musée Condé, Cabinet d’Arts Graphiques du domaine de Chantilly jusqu'au 3 Juin 2018

Le musée Condé présente du 27 janvier au 3 juin 2018, dans son nouveau Cabinet d’Arts Graphiques, une exposition des œuvres de Rembrandt et de son entourage provenant des collections de Chantilly.


Rembrandt Harmensz Van Rijn (Leyde, 1606 ; Amsterdam, 1669). Jésus-Christ guérissant les malades, dit aussi La Pièce de cent florins, eau-forte, vers 1648. Chantilly, musée Condé. © RMN-Grand Palais (domaine de Chantilly) / Michel Urtado
Rembrandt Harmensz Van Rijn (Leyde, 1606 ; Amsterdam, 1669). Jésus-Christ guérissant les malades, dit aussi La Pièce de cent florins, eau-forte, vers 1648. Chantilly, musée Condé. © RMN-Grand Palais (domaine de Chantilly) / Michel Urtado

L’exposition permet de découvrir vingt-deux eaux-fortes originales de Rembrandt, quelques-unes de ses élèves et des dessins attribués à Rembrandt ou à son entourage. Les gravures de Rembrandt, appartenant à l’importante collection de gravures néerlandaises constituée par le duc d’Aumale, n’avaient encore jamais été exposées au public.

La collection d’arts graphiques de Chantilly, l’une des plus riches de France, a en effet été réunie par Henri d’Orléans, duc d’Aumale (1822-1897), fils du roi Louis-Philippe, qui l’a léguée en 1884 à l’Institut de France avec son château de Chantilly et l’ensemble de ses collections de tableaux, de livres précieux et d’objets d’art pour former le musée Condé. Selon les volontés du donateur, ces collections ne peuvent être prêtées hors de Chantilly.

Une collection exceptionnelle de gravures constituée par le duc d’Aumale Grand amateur de gravures nordiques du XVIIe siècle, le duc d’Aumale acquiert dans la seconde moitié du XIXe siècle des tailles-douces de Rembrandt. Il choisit des épreuves de grande qualité : Jésus-Christ guérissant les malades par Rembrandt, dite La pièce de cent florins (2e état sur papier Japon) est annoté sobrement de la main du grand spécialiste Robert-Dumesnil (1778-1864) : « Je ne connais point de plus belle feuille » ; l’épreuve est estimée 124 livres dans l’inventaire manuscrit du duc d’Aumale, celle du Bourgmestre Jan Six 120 livres. Le Paysage aux Trois Arbres du même Rembrandt est désigné comme « la plus belle épreuve connue» ; elle a été acquise à Londres chez le marchand Colnaghi le 24 janvier 1859 comme « preuve de la plus grande beauté avec marge ». Les épreuves portent la marque des plus grands collectionneurs, dont Pierre Mariette au XVIIe siècle.

5e grande collection française de gravures de Rembrandt
D’après le spécialiste néerlandais actuel de l’œuvre gravé de Rembrandt, le Dr. Jaco Rutgers, ce serait le plus bel ensemble de gravures de Rembrandt conservé en France après les 4 grandes collections parisiennes de la Bibliothèque nationale de France, de la collection Edmond de Rothschild au musée du Louvre, de la collection Dutuit au musée du Petit Palais et de la Fondation Custodia. On y voit notamment plusieurs scènes de mendiants et de gueux, des paysages, des portraits (dont celui de la mère de Rembrandt) et quelques scènes religieuses.
La dernière salle réunit les dessins du musée Condé attribués à Rembrandt ou à son entourage.


Pratique

Chantilly est à moins d’une heure de Paris et à vingt minutes de l’aéroport Roissy-Charles-De- Gaulle

Horaires d’ouverture
Du 2 novembre 2017 au 23 mars 2018 10h30- 17h00, fermeture du parc à 18h00 fermé le mardi
du 24 mars au 29 octobre 2018 inclus 10h00 - 18h00, fermeture du parc à 20h00 ouvert tous les jours


Pierre Aimar
Vendredi 9 Mars 2018
Lu 268 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 209



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Versailles

Versailles


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Photaumnales

Photaumnales