Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


« Piazzolla ! », concert hommage par l’Orchestre National de Jazz, Croisée des Arts à Saint-Maximin, le 16 février 2012

Le conseil général du Var propose « Piazzolla ! » un concert en hommage à l’immense compositeur et bandonéoniste Astor Piazzolla par l’Orchestre National de Jazz.


Daniel Yvinec, directeur artistique de l’Orchestre National de Jazz a choisi de s’associer pour la conception de ce répertoire au musicien américain Gil Goldstein - partenaire, entre autres, de Miles Davis, Gil Evans, Pat Metheny, Paul Simon ou encore Michael Brecker.
A travers de fascinants effets de miroirs, la plume de Piazzolla rencontrera celles d’autres compositeurs argentins comme Carlos Gardel, Alberto Ginastera, Roberto Di Filippo, mais aussi de géants du jazz et de la musique contemporaine pour lesquels il avait une intense fascination.

Création janvier 2012 au Pannonica de Nantes.
Direction artistique : Daniel Yvinec
Arrangements et compositions : Gil Goldtein

Jeudi 16 février 2012 à 21 h
«Piazzolla !»
Saint-Maximin - La Croisée des Arts, pôle culturel Provence Verte

Pratique

Réservation et billeterie
«La Croisée des arts»
place Malherbe
Saint-Maximin La Sainte-Baume
04 94 86 18 90
Accueil :
mardi - mercredi - vendredi - samedi de 9 h à 18 h 30
lundi et jeudi de 14 h à 18 h 30
Office municipal du tourisme de Saint-Maximin La Sainte-Baume - 04 94 59 84 59
Tarifs
adultes : 12 €
enfants : 7 €
duos : 20 €


Pierre Aimar
Jeudi 9 Février 2012
Lu 773 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 30



Inscription à la newsletter



Sète, une île ancrée au soleil

Par Jacqueline et Pierre Aimar
64 pages - The BookEdition
Version papier ou numérique

Cliquez sur l'image. Achat sécurisé

Sète, île ancrée au soleil, offre une visite sortant des sentiers battus du tourisme habituel.
Les lieux d’exposition et les centres d’arts sont au cœur de cet opus. C’est la découverte de mondes artistiques contrastés que dévoile ce port qui ne vit le jour qu’en 1666. 
C’est à dire, hier.