Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Passerelle, carnet de mer, d'Erwann Rougé, l'Amourier éditions

"Lire un livre débute toujours par un vertige.

" Ami(e)s, cette petite phrase extraite de Passerelle, vous dit le goût qu’a Erwann Rougé pour se risquer dans la langue, de l’autre côté de la langue, la pénétrer et la recevoir dans sa fécondité, s’embarquer avec elle comme il le fait avec son voilier, porté par les vents marins.



Passerelle, carnet de mer, d'Erwann Rougé, l'Amourier éditions
Erwann Rougé est poète et Breton. Et sans doute que sa page blanche a quelque chose à voir avec la surface de l’océan dont il aime fendre les flots. Dans la solitude de la navigation, il écrit.


Entre recueil et récit, son “carnet de mer” que nous venons de publier, est un journal de veille, où se mêlent écrits intimes et poésie. Il fait passerelle entre les départs et les retours, entre les doutes, les désirs et les manques. Il souligne la tendresse qui s’amarre en lui de l’être aimée, ce qui surgit en même temps à l’intérieur : une tension qui danse avec les extrêmes et la fatigue du corps. 


Dans le silence muet qui s’écrit dans la marge il tente d’atteindre ce que les mots parfois dissimulent.


Souvent, je suis de l’autre côté de ce qui perd sens, là où le vent claque et referme la porte derrière soi. Le monde est comme une peau qui tient l’ouverture du temps.



Vous pouvez sur notre site lire des extraits de Passerelle, découvrir la bibliographie de l’auteur, et aussi commander ce livre.


Ne craignez plus le vertige, celui de l'infime infini du monde vous portera au fil de ces pages…

En amitié et vous souhaitant bonne lecture,

Bernadette Griot

www.amourier.com/


Pierre Aimar
Mardi 26 Novembre 2013
Lu 122 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 28





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...