arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Opéra de Marseille - Saison 2019/2020

La saison 2019/2020 de l'Opéra de Marseille réunira de grands classiques, mais également des œuvres rares voire très rares, entre versions de concert et mises en scène qui permettront d'entendre de très belles voix. Réunis depuis trois ans sous une même direction, l’Opéra Municipal de Marseille et le Théâtre de l’Odéon proposent des saisons exigeantes et variées.


Opéra de Marseille - Saison 2019/2020
« C’est parce qu’ils sont passionnés que les artistes de l’Opéra, musiciens et choristes, remplissent avec compétence et engagement cette belle mission. C’est grâce au savoir-faire des équipes techniques, des ateliers de décors et de couture que la « magie du spectacle » opère... »
Marie-Hélène Feraud-Gregori , Conseillère Municipale Déléguée Opéra - Odéon - Art Contemporain - MANIFESTA 13 ouvre cette conférence de presse en présence de Sabine Bernasconi, vice-présidente de la commission culture du département maire des 1er et 7e arrondissements de Marseille, toute l’équipe de l’opéra, et plusieurs personnalités.

« La passion de nos métiers est sans aucun doute ce qui anime l’ensemble du personnel de l’Opéra de Marseille et qui irradie sur notre ville pour attirer de plus en plus de spectateurs venus d’horizons proches et lointain »
Maurice Xiberras, Directeur dynamique et passionné de l’Opéra de Marseille, dévoile le programme de la prochaine saison pour l’Opéra et l’Odéon. Comme toujours les grands ouvrages du répertoire et des raretés sont à l’affiche, des artistes connus et de nouveaux hôtes à découvrir. L’orchestre philharmonique reconnu désormais internationalement proposera une saison symphonique attrayante et, moments plus étonnants, trois concerts « Amuse-Gueule » inscrits dans l’année de la gastronomie voulus par le Département des Bouches-du-Rhône seront à l’affiche du Théâtre de l’Odéon. Un champ d’actions auprès des plus jeunes et des publics empêchés accompagné par le Département des Bouches-du-Rhône, ainsi qu’une nouvelle offre « Fortissimo », réservée au moins de 28 ans.
Sabine Bernasconi rappelle l’attachement du département aux actions de l’Opéra et son souhait d’appuyer sur les questions de la transmission et du soutien. Elle indique à cet effet que le quartier de l’opéra va faire l’objet d’une revalorisation en profondeur afin de voir le centre de Marseille retrouver son rôle de cœur de la ville.
Maurice Xiberras : « Une saison un peu ‘conventionnelle’ mais on est là pour vous faire plaisir ! »

8 titres d’opéras

Dès le mois de septembre : La flûte enchantée
La plus populaire des partitions de Mozart est de retour sur la scène de l’Opéra de Marseille pour six représentations inédites dans une mise en scène de Numa Sadoul , spécialiste de la bande dessinée, où Serenad Burcu Uyar tiendra le rôle de la Reine de la Nuit face à la Pamina d'Anne-Catherine Gillet et au Tamino de Cyrille Dubois.. Un spectacle pour tous, à faire partager aux enfants.

En octobre, La Reine de Saba de Gounod en version concertante. La Reine de Saba n’avait plus été donnée à Marseille depuis les années 1920/30. Cheval de bataille de tous les grands chanteurs, on surnomme cet opéra L’AIDA française. Elle fait son retour avec une distribution éblouissante. Un grand évènement en perspective : Karine Deshayes incarnera Balkis (le rôle-titre) face au Soliman de Nicolas Courjal et à l'Adoniram de Jean-Pierre Furlan.

En novembre, Les Puritains, toujours en version concertante, avec la grande soprano belcantiste australienne qui triomphe sur toutes les scènes : Jessica Pratt en Elvira, Julie Pasturaud en Henriette, Jean-François Lapointe et, une nouvelle fois, Nicolas Courjal.
Pour les fêtes, en décembre, Barbe-Bleue d’Offenbach. L’occasion de fêter le bicentenaire de la naissance du compositeur et de célébrer la fin d’année avec une partition brillante mise en scène par le talentueux Laurent Pelly a mis en scène. Florian Laconi sera Barbe-Bleue, Héloïse Mas sera Boulotte, Jennifer Courcier sera la princesse Hermia et Guillaume Andrieux, Popolani.

En novembre également Le Château de Barbe-Bleue de Bela Bartok en corrélation avec le Festival Musiques Interdites, dans une mise en espace signée Michel Pastore, avec Chrystelle di Marco et Nicolas Cavallier. Une mise en abyme passionnante avec le Barbe-bleue d’Offenbach qui suivra en décembre : d’un côté le désopilant Barbe-Bleue d’Offenbach et de l’autre la tragédie de Bartok.

Pour les fêtes, en décembre, Barbe-Bleue d’Offenbach. L’occasion de fêter le bicentenaire de la naissance du compositeur et de célébrer cette fin d’année avec une partition brillante mise en scène par le talentueux Laurent Pelly. Florian Laconi sera Barbe-Bleue, Héloïse Mas sera Boulotte, Jennifer Courcier sera la princesse Hermia et Guillaume Andrieux, Popolani.

Suivra le 4 janvier, le rendez-vous annuel des très suivis Concerts du nouvel an dont la place est au tarif unique de 12 euros. Rossini, Guillaume Tell, ouverture - Vivaldi, Concerto pour piccolo - Strauss Père, Galop de Guillaume Tell et La Marche de Radetzky - Strauss Fils, Le Beau Danube bleu. Direction musicale Lawrence Foster. Piccolo Laetitia Lenck.

En Février Eugène Onéguine. Probablement le plus célèbre - et le plus aimé - des opéras de Tchaïkovski, Eugène Onéguine n’en finit pas de distiller sa tendre mélancolie et ses poignants accents lyriques. Vivez cette plongée dans la Russie impériale du XIXème siècle où les tourments du cœur se joignent à ceux de l’honneur. Régis Mengus tiendra le rôle-titre face à Emanuela Pascu qui sera Olga.

En mars, Adriana Lecouvreur, sous la direction de Paolo Arrivabeni, en coproduction avec Monte-Carlo et Saint-Etienne dans la mise en scène de Davide Livermore, avec Ermonela Jaho dans le rôle-titre, Sébastien Guèze qui interprètera Maurice, Sonia Ganassi la Princesse de Bouillon et Valentine Lemercier en Mademoiselle Dangeville. Pour interpréter les deux rivales les plus poignantes du répertoire vériste, il fallait deux voix à la hauteur du talent d’Ermonela Jaho et de Sonia Ganassi. Confrontation au sommet en perspective ! Ermonella, qui triomphe sur les plus grandes scènes du monde, a débuté sa carrière à Marseille. A noter pour ce spectacle, une mise-en-scène sublime, grand prix européen de la critique.

Pour clore la saison, l’Opéra de Marseille a choisi deux œuvres au succès intarissable.
En Avril et Mai : Carmen de Bizet. Le seul nom de Carmen évoque tellement d’images, de sons et de couleurs ! C’est l’Espagne, son soleil et ses traditions. C’est aussi un portrait de femme qui - n’en déplaise aux hommes qui l’entourent - crie haut et fort que « libre elle est née et libre elle mourra ». Mise en scène de Jean-Louis Grinda en coproduction avec l'Opéra de Monte-Carlo et le Théâtre du Capitole de Toulouse, Ketevan Kemoklidze incarnera Carmen, Valentine Lemercier sera Mercédès, Jean-François Lapointe Escamillo et Jean-François Borras Don José.

Enfin, en Juin, le Nabucco de Verdi – Premier grand triomphe de Verdi, Nabucco est l’ouvrage qui propulse le compositeur italien au sommet de la notoriété. Une partition majeure de sa carrière à ne surtout pas manquer
Direction musicale Paolo Arrivabeni
Mise en scène Jean-Christophe Mast
Décors et costumes Jérome Bourdin
Lumières Pascal Noël
Abigaille, Csilla Boross ; Fenena, Marie Gautrot ; Anna Laurence Janot ; Nabucco, Juan Jesús Rodriguez ; Zaccaria, Mirco Palazzi ; Ismaele, Jean-Pierre Furlan ; Abdallo, Jérémy Duffau ; Le Grand Prêtre, Antoine Garcin ; Orchestre et Chœur de l’Opéra de Marseille

L’Opéra de Marseille propose un nouveau cycle de conférences autour des ouvrages présentés cette saison, l’occasion de partir à la rencontre des artistes qui font le spectacle et d’enrichir ses connaissances musicales afin de profiter au mieux de la représentation

« J’espère sincèrement que vous, notre public fidèle, trouverez notre saison attractive et variée. Nous sommes très fiers de la réputation sans cesse grandissante de nos merveilleux musiciens au niveau national et international et sommes convaincus que nos chefs d’orchestre et solistes de renommée mondiale invités recevront un accueil chaleureux et enthousiaste ! » Lawrence Foster.
A son habitude, l’excellent chef Lawrence Foster va droit au but : les problèmes financiers dont dit-il, même Kafka n’aurait pu inventer la complication, le dépassent. Il attend de pied ferme, la signature par la municipalité d’une convention permettant des enregistrements télévisés : une opportunité à ne surtout pas perdre, tant l’orchestre est devenu sous sa baguette, un fleuron reconnu et envié et orchestre principal du festival de la Roque d’Anthéron. Lawrence Foster présente 9 concerts symphoniques.

L’ODEON Saison 2019/20

Du théâtre, de l’opérette, des ballets, des concerts amuse-gueule pour cette année de la gastronomie déclinés autour de l’Italie, de l’Espagne et de l’apéro Marseillais avec panisses à l’appui.
A l’odéon, ce sont des spectacles à vivre avec une ambiance familiale et souvent, nous dit Maurice Xiberras : « on a l’impression d’assister à des séances de karaoké. Quand on voit le public sortir avec la banane, le pari est réussi ! »

L’Opéra Municipal de Marseille répond à sa mission de service public en menant une politique d’ouverture culturelle accessible à tous.
Avec le soutien du Département des Bouches-du-Rhône, des structures issues du champ social et associatif, il présente des programmes culturels pour favoriser l’offre éducative et la sensibilisation à l’art lyrique et symphonique, en partenariat avec l’académie d’Aix-Marseille et Aix-Marseille Université Le service de l’Action Culturelle mène différents projets en direction du jeune public : visites des coulisses, ateliers de pratique amateur, rencontres avec les artistes, invitations aux répétitions générales : opéra, concert, ballet, opérette.

Fortissimo programme des moins de 28 ans
Pour cette nouvelle saison, Fortissimo ouvre le champ des possibles afin d’inciter les jeunes à se rendre à l’Opéra de Marseille et au Théâtre de l’Odéon !
Des places jusqu’à - 50% dès l’ouverture des réservations : Dès l’ouverture des réservations, les moins de 28 ans bénéficient de 50% de réduction et ce jusqu’à un mois avant la date de la représentation pour les opéras, concerts et opérettes de la saison ainsi que de 30% de réduction pour les pièces de théâtre / humour.
Places à 10 euros à partir d’un mois avant la date du spectacle : À réserver à partir d’un mois avant chaque représentation d’opéras, d’opérettes et de concerts symphoniques auprès de la billetterie de l’Opéra ou sur le site internet opera.marseille.fr uniquement. Ce tarif est disponible pour les moins de 28 ans et donne accès à toutes les places encore disponibles, dans toutes les catégories. (Dans la limite des places disponibles).

Possibilité d’assister à trois répétitions générales
Dans le cadre de son service d’action culturelle et du programme « Étudiants à l’Opéra », l’Opéra de Marseille propose aux étudiants d’Aix-Marseille Université d’assister à une répétition générale d’un opéra, d’une opérette et d’un concert symphonique de la saison. Les soirées sont gratuites. Programme communiqué ultérieurement. (Présentation de la carte d’étudiant obligatoire) Plus d’informations sur opera.marseille.fr
En conclusion, un programme éclectique et prometteur pour cette prochaine saison. Une belle conférence de presse qui s’achève - avant le cocktail et à la demande d’une personne du public - sur la promesse de la réfection – tant attendue - des toilettes de l’opéra.
Nul n’est prophète en son pays !
Danielle Dufour-Verna


Danielle Dufour-Verna
Lundi 29 Avril 2019
Lu 399 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 25



Inscription à la newsletter

Festival ici et ailleurs 2019

Cliquez sur l'image pour télécharger

e-magazine interactif !
Textes et espaces publicitaires
sont des liens pour les sites des festivals


35e édition du Festival Radio France Occitanie Montpellier


Cliquez sur l'image pour télécharger le programme