Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Oblomov, d’Ivan Gontcharov, théâtre de Cavaillon, La Garance, le 26 janvier 2016

Ivan Gontcharov, Dorian Rossel, Compagnie STT, O’brother Company


Le temps de ce projet, deux compagnies s’unissent : la compagnie romande, la Super Trop Top – qui présenta avec grand succès, la saison dernière à La Garance, Quartier lointain d’après l’œuvre de Jirö Taniguchi – et la troupe française O’Brother Company. Dans ce roman Russe d’Ivan Gontcharov, publié en 1859, le héros est un jeune aristocrate qui semble incapable de prendre des décisions ou d’effectuer la moindre action. Oblomov est dans la culture russe l’emblème de l’homme oisif, nonchalant, paresseux et médiocre, qui a renoncé à ses ambitions pour une léthargie rêveuse. C’est un mythe littéraire russe, aussi présent que Faust ou Don Juan chez nous.

Oblomov, petit propriétaire terrien, mène effectivement une existence végétative dont rien ni personne ne parvient à le tirer, ni ses amis, ni la menace de la ruine, ni même l’amour. Ce pourrait être le roman d’un échec, celui d’une société russe sclérosée, si Oblomov n’était qu’un dormeur. Mais son apathie dissimule bien autre chose : la beauté d’un idéal, une recherche obstinée du bonheur sans tapage, une fidélité tenace à un rêve d’enfance fait de douceur, un refus de marcher avec son temps. Aucun mensonge ne le séduit, rien ne lui fait suivre une fausse voie. Son âme demeure toujours aussi pure, limpide, honnête, pareille à celle de l’enfant. Ce personnage nous agace et nous fascine en même temps. S’il nous renvoie à nos retranchements, à nos peurs, à nos frénésies, il nous donne en même temps, dans son refus obstiné des conventions, une terrible envie de vivre, le goût de la liberté.

Pratique



Pierre Aimar
Dimanche 20 Décembre 2015
Lu 84 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 83





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...