Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Nice, Nice Jazz Estival : le bilan de l'édition 2008

Samedi 26 juillet peu après minuit, le Jardin et les Arènes de Cimiez refermaient leurs portes sur les derniers festivaliers de l’édition 2008 du Nice Jazz Festival.
Plus de 41.000 personnes ont assisté aux 48 concerts présentés au cours de ces huit jours, centrés autour du Jazz et de ses Musiques Connexes.


A noter les 3 soirées en tête des fréquentations : le 22 juillet avec Leonard Cohen, le 21 juillet, avec Diana Krall et le 23 juillet avec le Return to Forever, Jean Luc Ponty, parrain de cette édition et Nigel Kennedy.
Preuve est ainsi faite que le Jazz n’est pas mort !
 
Autre retour aux sources du festival, le Off a investi Nice, tous les jours, terrasses d’hôtels, plages, marchés, bars et bien sûr les Jam Sessions du Radisson pour les afters… le Jazz était partout !
Enfin, et pour la première fois, à l’occasion des 60 ans du festival, et de sa prise de fonction, le nouveau délégataire a reçu 250 riverains, invités à la soirée d’ouverture.
Rendez vous est pris donc en juillet 2009 pour la prochaine édition…
 
Quelques chiffres :
La fréquentation : 41282 personnes
35306 entrées payantes
* 233 pass 8 jours à seulement 185 € soit 23,13 € la soirée
* 651 pass 3jours
* 31431 billets journaliers
* 5976 invitations.

La répartition des ventes :

* 15% des billets ont été achetés via le site www.nicejazzfestival.fr, où les tarifs étaient 2€ moins chers
* 18% des billets ont été achetés le soir au guichet
* 67% sur les différents réseaux de billetterie, téléphone, internet et points de vente magasin, (ticketnet, Fnac, Digitick)


pierre aimar
Jeudi 31 Juillet 2008
Lu 846 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 30



Inscription à la newsletter



Sète, une île ancrée au soleil

Par Jacqueline et Pierre Aimar
64 pages - The BookEdition
Version papier ou numérique

Cliquez sur l'image. Achat sécurisé

Sète, île ancrée au soleil, offre une visite sortant des sentiers battus du tourisme habituel.
Les lieux d’exposition et les centres d’arts sont au cœur de cet opus. C’est la découverte de mondes artistiques contrastés que dévoile ce port qui ne vit le jour qu’en 1666. 
C’est à dire, hier.