Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)






Mounira Al Solh « Mon heure préférée est une heure de la nuit: Al Fahmah », exposition du 11 juillet – 2 novembre 2020 au Musée national Pablo Picasso, Vallauris

Exposition organisée par les musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes Musée national Pablo Picasso, La Guerre et la Paix, Place de la Libération – 06220 Vallauris


Mounira Al Solh, Mina El Shourouk ila Al Fahmah– Lackadaisical sunset to sunset (détail), parasol brodé et haut-parleur, 2019. Courtesy de l'artiste et de la Sfeir-Semler Gallery (Beyrouth / Hambourg), 2020.
Mounira Al Solh, Mina El Shourouk ila Al Fahmah– Lackadaisical sunset to sunset (détail), parasol brodé et haut-parleur, 2019. Courtesy de l'artiste et de la Sfeir-Semler Gallery (Beyrouth / Hambourg), 2020.
Artiste multidisciplinaire travaillant aussi bien la vidéo, la photographie, l’installation, le dessin ou la broderie, Mounira Al Solh (née en 1978 à Beyrouth) aborde les enjeux de déplacements à l’échelle de l’Europe et de la Méditerranée, et notamment la crise des réfugiés syriens, à l’origine de plusieurs séries d’œuvres depuis 2012. Son œuvre se nourrit de récits collectés, mêlant histoires collectives et histoires personnelles, qui forment autant de manières d’évoquer la résilience face aux conflits contemporains.

À l’occasion de son invitation au musée national Pablo Picasso de Vallauris, Mounira Al Solh expose l’œuvre récente Mina El Shourouk ila Al Fahmah – Lackadaisical sunset to sunset, une tente brodée des vingt-quatre noms arabes désignant les heures du jour et de la nuit, comme "Al Fahmah", heure de la nuit se traduisant par le mot "charbon". Dans l’espace intime et protégé formé par la tente, sont inscrits plusieurs récits qui traitent de l’émancipation féminine dans le monde arabe. Cette installation est complétée par une broderie spécialement conçue pour l’occasion, détournant d’un point de vue féministe le personnage du guerrier de la paix peint par Picasso, et mis en relation avec le mouvement actuel de contestation au Liban.

Ce projet s’inscrit dans la série des invitations faites par les musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes à des artistes contemporains d’exposer dans la chapelle du musée national Pablo Picasso de Vallauris. Pensées en résonance avec le chef-d’œuvre de Picasso La Guerre et la Paix, ces expositions explorent chacune à leur façon la notion d’engagement.

Commissariat général : Anne Dopffer, directrice des musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes Commissariat : Jean-Baptiste Delorme, conservateur au musée national Marc Chagall, Nice

L’exposition Mounira Al Solh fait partie des 96 projets labellisés « Les Parallèles du Sud », dans le cadre de MANIFESTA 13 qui se déroulera à Marseille du 28 août au 29 novembre 2020.

Pratique

Musée national Pablo Picasso,
La Guerre et la Paix
Place de la Libération – 06220 Vallauris Tel. +33 (0)4 93 64 71 83
www.musee-picasso-vallauris.fr

Horaires
Tous les jours, sauf le mardi et le 1er novembre. Horaires d'été (du 1er juillet au 15 septembre) : de 10h à 12h30 et de 14h à 18h
Durant l'année : de 10h à 12h15 et de 14h à 17h


Pierre Aimar
Lundi 13 Juillet 2020
Lu 99 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 229



Inscription à la newsletter



Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs

Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs
Espagne, Carnet de voyages rassemble les escapades découvertes dans 14 villes d’Espagne, effectuées ces deux dernières décades et enfin rassemblées.
Coups d’œil et notes de voyage de deux amoureux de l’autre Espagne, éloignée des bords de mer parfumés aux odeurs des crèmes solaires.
Des voyages au cœur de l’été quand l’Andalousie ou l’Extremadure sont écrasées de lumière, de chaleur et d’ombres mystérieuses.
Des périples à la mode des voyageurs du 19e siècle. Avec du temps devant soi pour déguster sur quelque place royale le ballet de la vie ordinaire.

Renseignements :
Pierre Aimar - sortir@wanadoo.fr

Pierre Aimar
20/06/2020