Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Mônica Passos, samedi 28 novembre 2015, amphithéâtre de l’Opéra de Lyon

Monica Passos, chant/guitare ; Jean-Baptiste Marino - guitare flamenca ; Edmundo Carneiro - percussions ; Miguel Fernandez - cajon ; Mar Madoré - basse et guitares 7 et 12 cordes


Mônica Passos, samedi 28 novembre 2015, amphithéâtre de l’Opéra de Lyon
Qualifiée par Jazz Magazine comme « tout simplement l’une des plus belle voix d’aujourd’hui », cette Diva félinienne, pythie baroque et exubérante, femme de coeur à la générosité débordante, poétesse de l’instant présent, charismatique en diable, incandescente, est à n’en pas douter un personnage hors norme. Éminemment instinctive, grande improvisatrice devant l’éternel, donc toujours juste et en phase avec son public, cette joyeuse madone possède le don inné de transformer toute interprétation en un moment magique et bouleversant.
Car Mônica Passos appartient à cette race trop rare de chanteuses chez qui la voix semble sortir du tréfonds de l’âme, chargée de mille émotions, d’histoires, de souvenirs de voyage et d’amours perdues, pour se confier à nous, nous dire l’intime de la souffrance et de la joie. Un concert de Mônica Passos est donc à proprement parler un événement, c’est-à-dire quelque chose de radicalement inédit qui saisit et emporte l’auditeur sur le champ.


Pratique



Pierre Aimar
Mardi 6 Octobre 2015
Lu 608 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Durance Luberon

Durance Luberon


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Tricastin

Tricastin