Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Marseille, Institut Culturel Italien : rencontre avec Don Luigi Ciotti, prêtre humaniste, « Au nom de l’antimafia sociale » (9/11/18)

Rencontre dédiée à Simona Carpignano


Don Ciotti © DR
Don Ciotti © DR
Vendredi 9 novembre 2018, le Consulat Général d’Italie à Marseille, l’Association DeMains Libres et l’Institut Culturel Italien, organisaient la rencontre avec Don Luigi Ciotti, Président de l’Association ‘Libera’, ‘Associazioni’, ‘Nomi’ e ‘Numeri Contro Le Mafie’, accompagné de Tommaso Giuriati, Président de l’Association DeMains Libres.
Don Luigi Ciotti a fondé le groupe Abele et Libera, en cherchant à unir l’esprit d’accueil avec l’opposition aux mafias, à la corruption et avec l’engagement d’une justice sociale.

Libera est la principale ONG italienne antimafia. Cette organisation s'occupe en particulier de la gestion des biens saisis aux mafias. Elle est reconnue association de promotion sociale par le Ministère du Travail, de la Santé et de la Solidarité Sociale, dotée d’un Spécial Consultative Statut par le Conseil Économique et Social des Nations Unies (ECOSOC).
La structure de coordination, créée en le 25 mars 1995, a été fondée par Luigi Ciotti, déjà fondateur, en 1966 du Groupe Abele, organisation qui s'occupe des jeunes incarcérés et des victimes de la drogue et de la revue Narcomafie. La vice-présidente est Rita Borsellino, sœur du magistrat Paolo Borsellino, assassiné par la mafia sicilienne en 1992. Elle est nommée, en 2005, présidente honoraire.

En présence d’Alessandro Giovine, Consul Général d’Italie, de Francesco Neri, directeur de l’Institut Culturel Italien de Marseille, et d’une foule particulièrement nombreuse et attentive, c’est un homme à l’allure dynamique, cheveux argentés, qui s’assoit avec le public pendant la présentation de la rencontre. Quand il prend à son tour la parole, face au public, la voix est forte, assurée, souvent revendicative, puissante et chaude. Aucune sècheresse dans le ton. Au discours se mêle souvent une note d’humour qui rafraichit l’atmosphère. Cet homme inspire immédiatement la sympathie. Il s’exprime en italien, avec clarté et vigueur, et l’excellente traductrice peine à arrêter ses propos, tant cet homme est habité par son idéal. Don Ciotti ne vient pas ici exposer, expliquer seulement une expérience, mais communiquer, se livrer, s’ouvrir aux autres, échanger. Lorsqu’à la fin de la rencontre, la parole est donnée au public, le tutoiement est naturel, partagé, fraternel.

Simona, morte sous les décombres de la rue d’Aubagne
Don Ciotti : « -Si vous le permettez, ma tête, mon cœur ne peuvent absolument pas vivre ce moment sans rappeler et rendre vivante dans cette salle du consulat une lutteuse d’espérance. Car je crois que Simona était une lutteuse d’espérance. C’était une jeune fille amoureuse des autres. J’ai eu le privilège de passer l’après-midi avec son papa Domenico et sa maman Mariella et j’ai compris ce qu’a été la vie de Simona. Son application dans les études, sa générosité. Simona a passé sa vie à donner de l’espoir aux autres. Je la rappelle ce soir parmi vous car nous devons donner de l’espoir à ceux qui n’en ont plus, c’est un impératif d’éthique.
Les exclus, les plus misérables, c’est pour eux que nous devons espérer. N’oublions surtout pas que les autres sont les thermomètres de notre humanité et l’engagement de Simona pour les autres a été un signe de son humanité. Une italienne, morte ici. Avec elle, nous nous rappelons de ces immeubles écroulés, et des autres victimes. Notre pensée ce soir va à Simona. Ce soir nous dédions à Simona cette rencontre pour la légalité, pour la transparence, parce que les maisons ne doivent pas s’écrouler et on ne doit pas mourir de cette façon-là. »


Don Ciotti ne s’inscrit pas dans l’église des compromissions anciennes avec les mafieux fréquentant les églises et se targuant de leurs rôles de bienfaiteurs et de bons chrétiens, d’hommes d’honneur allant jusqu’à s’incliner devant les boss mafieux lors des processions religieuses.
Non ! Don Ciotti fait partie de ces prêtres courageux dont l’engagement fait honneur à leur église. Quelle que soit l’opinion que l’on peut se forger au vu des pouvoirs détenus par les associations anti-mafia présidées par Don Ciotti, ainsi qu’au vu de l’extraordinaire somme d’argent gérée par ces mêmes associations, force est de reconnaître que les propos tenus par l’homme ont le mérite de la clarté. Il s’exprime sans détour et affirme sa position d’humaniste et de chrétien.

Luigi Ciotti est né le 10 septembre 1945 à Pieve di Cadore, en Vénétie. Il raconte qu’émigré avec sa famille à Turin, il prend le tram tous les matins pour étudier la mécanique. Il a 17 ans. Sur le trajet, au travers de la vitre du bus, il croise un homme qui lit, assis sur un banc. Tous les jours, le même homme, assis au même endroit. Un jour, n’y tenant plus, il descend du bus et demande à cet homme « Puis-je vous offrir un café ? » Aucune réponse. L’automne est là, et chaque jour, Luigi renouvelle sa demande « Un café ? Un thé peut-être ? » Toujours sans réponse. Il sait que l’homme n’est pas sourd puisqu’il sursaute quand les voitures freinent brusquement. Puis un jour, montrant au jeune Luigi le bar de l’autre côté de la rue, les jeunes se passant la drogue, l’homme lui dit : « Occupe-toi plutôt de ces jeunes-là ». Tout est dit. Le lendemain, l’homme ne lisait plus sur son banc. Le froid de l’hiver avait eu raison de lui. L’homme était médecin, pris par une de ces tempêtes de la vie qui l’avait écrasé, la mort d’un être cher dont il se sentait responsable, à tort, mais qui avait entrainé sa déchéance. Luigi comprit alors quel serait son destin. Deux ans plus tard naissait l’association ABELE s’occupant des jeunes incarcérés et des victimes de la drogue.

Voici quelques extraits du discours de Don Ciotti :

« L’éthique doit être la base de toutes les professions, le fondement de tous nos choix, à commencer par notre conscience nos comportements. Partir des petites choses, des gestes, est fondamental. Des jeunes lycéens disaient ce matin, à quoi sert de faire des manifestations puis de fumer des joints parce qu’on arrose, on admet les mafias. Je vais manifester pour la légalité, la paix, contre la mafia et après… Ce lycéen a fait une demande intelligente ; ce sont nos comportements, nos langages qu’il faut changer… »

« La légalité est le drapeau que tous usent, à commencer par ceux qui la piétinent tous les jours »
La légalité ce n’est pas le but, le but c’est la justice. A Gorizia, deux mois avant la tragédie, j’étais avec Falcone, je tenais un cours pour les policiers sur la dépendance à la drogue, Giovanni Falcone a dit : « La lutte à la mafia c’est une lutte de légalité et de civilité ». On a tellement parlé de légalité, que c’est une parole qu’on nous a volée, vidé de son sens. Il faut parler de responsabilité et de devoir pour la dignité, la liberté des personnes et la civilité. La légalité ne doit pas être une parole abstraite, ce doit être une parole de vie qui veut dire travail, maisons, aides, politique sociale etc. Les mafias ne sont pas filles de la pauvreté et du sous-développement mais c’est sur la pauvreté et du sous-développement qu’elles trouvent un terrain fertile pour rejoindre leur objectif, leur but… Avec Falcone nous nous sommes retrouvés avec des rôles différents, mais le même objectif, la formation car le problème de la formation est un problème fondamental pour tous. Connaître pour être plus responsable, plus au service, l’accueil des familles, des jeunes. A la fin de cette journée, nous nous sommes salués en nous donnant un rendez-vous pour un café que nous ne prendrons jamais. »

« Nous vivons dans la diversité et non pas dans l’adversité »
« Les véritables héros sont les gens qui changent notre vie. J’ai commencé mes activités à 17 ans grâce à une rencontre qui a changé la mienne. Vers 20 ans j’ai commencé avec le groupe ABELE. Ce qui est intéressant dans ce groupe, c’est un nous, ce n’est pas un je ; c’est la rue qui nous a montré le chemin. La rue est un endroit de fête de joie mais aussi de désespoir et d’exclusion c’est la rue qui nous a appris que l’humain est au centre. Chaque être humain est différent. Nous vivons dans la diversité et non pas dans l’adversité. 50 ans après sa création le groupe Abele qui est né dans la rue continue à être dans la rue… »

« Aujourd’hui, on creuse dans la peur des Italiens. Il y a une hémorragie d’humanité et une hémorragie de mémoire »
« Il est important pour moi de souder la terre et le ciel ayant comme points de référence l’évangile et la constitution italienne. Mais quand je dis constitution italienne je ne veux pas oublier la carte européenne et la constitution des droits de l’homme, une grande référence pour moi… Ma vie est une synthèse avec toutes mes fragilités, entre rêve et réalité. Je vous souhaite à tous de donner un espace au rêve. Nous devons être capables de rêver ; je rêve d’un changement possible mais le changement nous devons le faire en chacun de nous et je suis heureux de voir que le Pape François prend position en ce sens. Dieu besoin de nos mains pour secourir et de nos voix pour dénoncer les injustices commises en silence, dont souvent beaucoup sont complices. Ne nous rendons pas complices ; quelles que soient nos références. Face à ce qui est en train d’arriver sur la planète entière nous ne pouvons pas et nous ne devons pas nous taire. Le cri de la terre est le cri du peuple qui nous rappelle que le désastre environnemental et le désastre social ne sont pas deux crises diverses mais une seule et unique crise socio-environnementale. Et quand une recherche sérieuse nous dit que 326 millions d’enfants vivent en ce moment dans des pays en guerre, avec 47 conflits en cours actuellement, avec des millions de morts civils, d’enfants, comment peut-on se taire, comment peut-on. Et ce mal est aussi chez nous. Dans mon pays, mais pas seulement, grandit une forme de racisme, de fascisme, mais le problème vient du fait que cela est politiquement légitimé et publiquement reconnu. Là est le vrai problème. Et les choix politiques qui sont faits sont contre nature, que cela plaise ou que cela ne plaise pas, je ne peux pas oublier que nous avons une histoire. Nous sommes ici avec un Consul qui est là professionnel et généreux, pour apporter un service important, mais je ne peux pas oublier qu’en 1919, à la fin de la guerre 1915/18, des millions de morts, la pauvreté, l’épuisement, les souffrances, Benito Mussolini a pris 4.500 votes aux élections. Le parti socialiste, 1million 800 mille votes. Trois ans plus tard, c’est la marche sur Rome, et Mussolini au pouvoir. Allez voir quelles sont les paroles clé de la campagne de Benito Mussolini, exactement celles-ci "Il faut creuser dans la rancœur des Italiens". Aujourd’hui on creuse dans les peurs des Italiens. On passe au-dessus de tout cela parce qu’il y a une peur économique, peur de la solitude, du changement, peur de l’autre, de l’étranger ; il y a une hémorragie d’humanité et une hémorragie de mémoire. Ils ont oublié notre histoire. Dans le val de Suza en 1947/48 le maire de Giaglione (Jaillons), dans le piémont, écrit au préfet de Turin « Je n’ai plus d’argent pour les cercueils ». Ceux de nos migrants d’hier sur nos montagnes toujours aussi merveilleuses. Si nous allons voir la chronique du journal de Jaillons, on parle de familles mortes avec leurs enfants, sur les glaciers. C’est notre histoire et je le dis avec l’amour viscéral que j’ai pour mon pays, j’aime l’Italie et je lutte pour que l’Europe ne se laisse pas entraîner car aujourd’hui les pays fondateurs de l’Europe jouent à se renvoyer la balle. En Europe aussi ils jouent à faire des murs et des barbelés. Alors on ne peut pas se taire. Je ne me suis jamais soustrait à discuter avec qui que ce soit, de rencontrer, d’expliquer car je crois qu’il est important de se rencontrer, de raisonner. Nous avons peut-être des raisonnements divers mais il n’y a que la discussion, la rencontre, le concret. Aujourd’hui on profite du moment où il y a la peur, la désorientation, désarroi, perte du futur, deux millions de jeunes qui n’étudient plus et ne trouvent plus de travail. Notre société est faible et le malaise fait racine dans la désagrégation du lien social, dans l’apparition de solitude et de fragilité. Voilà pourquoi ce décret voté en Italie le 7 novembre au nom de la sécurité provoque des nuisances, réduit les droits, augmentera la fuite et la misère des migrants. Laissez-moi le dire, je m’en voudrais si je ne le disais pas, nous sommes complices et moi je ne veux pas être complice. C’est un décret inhumain. Ceci est la trahison de la démocratie et de la constitution. Je n’ai pas d’autres paroles pour dire ce que nous sommes en train de vivre. »
« L’accueil est la base de la civilisation et il est plus que jamais important de s’en rappeler. C’est l’accueil qui est à la base de toutes nos relations car une société qui accueille est une société vivante. Une société qui refoule est une société qui refoule la vie. Aujourd’hui mon pays est touché par une hémorragie d’humanité due notamment à ses choix politiques »

Au terme de deux heures d’écoute et d’échanges riches, Don Ciotti termine avec des mots d’espoir :
« Notre devoir, notre responsabilité et de rester proche des personnes et d’apprendre à cueillir le positif »
« Notre devoir, notre responsabilité, c’est d’illuminer toutes les choses positives, parce qu’il y a des choses positives dans toutes les réalités. Partout où je vais de par le monde, écoles, universités, je dis ‘Eduquons-nous à cueillir le positif’. Je peux vous dire que la chose positive, c’est vous. Les paroles sont des actions et sont donc ‘responsabilité’. Nous devons contraster les dégradations de la parole. Nous devons rester proches de la vie, ce qui veut dire proche des personnes. Libera est né également pour rapprocher les familles des victimes innocentes. Aujourd’hui, même si nous sommes petits, nous avons lutté 23 ans mais le jour de la mémoire du 21 mars qui rappelle toutes les victimes des mafias est le jour du devoir pour se souvenir de tous, pas seulement des ‘grands noms’. On veut se souvenir de toutes les victimes. Notre petite association Libera a recueilli un million de signatures dans toute l’Italie pour faire une loi confisquant le bien des mafieux et l’utilisation sociale de ces biens. Je suis heureux de voir que tout doucement la France en prend également le chemin. Alors tout est possible. Si nous unissons nos forces, même si la route est difficile, Tout est possible ! »
Danielle Dufour-Verna


Danielle Dufour-Verna
Mercredi 14 Novembre 2018
Lu 729 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 22



Inscription à la newsletter



Annulation des festivals estivaux : la triste liste


Annulation Hotus Live 2020
Nous avons tardé à vous donner des nouvelles car nous avons longtemps espéré pouvoir maintenir Hortus Live 2020, une édition anniversaire que nous attendions avec une grande impatience. Nous devions y recevoir Oxmo Puccino, DjeuDjoah et Lieutenant Nicholson, Voilaaa Sound System...
Malheureusement, au regard de l’ampleur de l’épidémie, de ses conséquences et en l’absence de visibilité, nous ne sommes pas en mesure de maintenir l’événement dans des conditions satisfaisantes.

23ème  Festival Vochora : projet de report a l’automne   
Les incertitudes sur l’accueil des artistes étrangers et sur les conditions des concerts in situ nous ont contraints d’annuler avec regret l’édition d’été du 23ème festival Vochora. Motivés par la nécessité de relancer la vie culturelle et artistique dans nos territoires, et de retrouver au plus tôt le plaisir du spectacle vivant , l’association Vochora travaille au report du festival du 17 au 31 octobre, pendant les vacances de la Toussaint .
La majorité des partenaires institutionnels nous ont donné leur accord pour cette session automnale.

Report des Belles Journées à Bourgoin-Jaillieu
L’édition 2020 prévue les 11 et 12 septembre au parc des Lilattes ne pourra pas avoir lieu compte-tenu du contexte sanitaire et des incertitudes liées à la pandémie de la Covid-19. Cette annulation ne remet pas en cause l’événement phare de la vie culturelle locale. Les Belles Journées sont d’ores-et-déjà reprogrammées l’année prochaine pour animer le parc des Lilattes et Bourgoin-Jallieu les 10 et 11 septembre 2021.

Report de la Biennale d'art contemporain de Lyon à septembre 2022
La Biennale de Lyon, en accord avec Sam Bardaouil et Till Fellrath, commissaires invités, et les partenaires publics, a décidé de reporter à septembre 2022 la 16ème édition de la Biennale d’art contemporain de Lyon, initialement prévue en 2021.

Transformation du festival d’Ambronay 2020
C’est avec regret que le constat suivant s’est imposé à l’association : la programmation telle que prévue pour le 41e Festival d'Ambronay ne pourra avoir lieu compte tenu des contraintes sanitaires connues à ce jour.
Le Conseil d'Administration a approuvé l'idée d'un travail pour définir une nouvelle forme de proposition artistique pour la rentrée culturelle (septembre-octobre 2020).

Report de la 9e édition du Festival De l'écrit à l'écran à Montélimar
En raison de la crise sanitaire actuelle et dans un souci d’assurer en toute sécurité et dans des conditions optimales l’accueil du public, la 9ème édition du Festival De l’écrit à l’écran, qui devait initialement se dérouler du 18 au 26 septembre 2020 à Montélimar, est reportée.
Elle se tiendra du 10 au 15 novembre 2020 à l’Auditorium Michel Petrucciani et dans les salles de cinéma partenaires.

Grignan - Les Fêtes nocturnes reportées à 2021
Malgré une volonté forte et collective de maintenir ce rendez-vous estival incontournable dans la Drôme, le capitaine Fracasse n'entrera pas en scène cet été à Grignan. Il faudra patienter 1 an pour assister, au château, à l'adaptation fougueuse et originale du roman de Théophile Gautier par Jean-Christophe Hembert.

Lodève annulation de l'édition 2020 du festival Résurgence
Mais l'envie de vous revoir autour de propositions artistiques reste intacte. Nous cherchons des solutions pour imaginer la prochaine saison.

Le Festival du Château de Solliès-Pont est reporté à 2021
Suite au décret du 11 mai 2020, les évènements réunissant plus de 5 000 personnes sont interdits jusqu’au 31 août 2020.
Le Festival du Château de Solliès-Pont n’est donc pas épargné et nous sommes donc contraints de le reporter à l’année prochaine. Nous travaillons actuellement sur le report de la programmation du festival et nous vous tiendrons informés, dans les plus brefs délais, sur celle-ci ainsi que sur les modalités de billetterie.

Annulation du festival de Chaillol
Tristesse à l'heure d'annoncer, le cœur lourd mais l'esprit clair, l'annulation sans report de l'intégralité de la 24e édition du Festival de Chaillol.
Michaël Dian, le bureau et l'équipe de l'Espace Culturel de Chaillol

Un été sans Woodstower à Miribel-Jonage
En concertation avec notre partenaire et terre d’accueil le Grand Parc Miribel Jonage, nous avons dû prendre cette triste décision : le festival Woodstower n’aura pas lieu cet été. On vous donne rendez-vous l’année prochaine du Jeudi 26 au Dimanche 29 août 2021 pour de nouvelles (et belles) aventures.

Dijon - pas d’édition 2020 du VYV Festival
La triste nouvelle est donc qu’il n’y aura pas d’édition 2020 du VYV Festival.
La bonne nouvelle est que la deuxième édition du VYV Festival se tiendra les 12 et 13 juin 2021 au Parc de la Combe à la Serpent, sur les hauts de Dijon.

Cusset (Allier). Les Nuits d’été programmées du 17 au 19 juillet 2020 sont annulées
Prévu du 17 au 19 juillet 2020, le Festival Nuits d’été est annulé en raison des mesures de sécurité sanitaire et de distanciation sociale. Les grands rassemblements culturels n’étant pas autorisés par les pouvoirs publics, la Ville de Cusset va procéder au remboursement des billets des festivaliers.
Les billets achetés pour l’édition 2020 pourront être remboursés à partir du 15 Juin.
- Sur les sites de la Fnac, Billet Web et de Carrefour en se connectant sur la plateforme,
- Pour les billets achetés au Théâtre de Cusset, contacter la régie au 04 70 30 89 47.

L'exposition « Monaco et l’Automobile, de 1893 à nos jours » est annulée.
La crise sanitaire du Covid-19 et ses multiples conséquences rendent son organisation impossible ; Monaco et l’Automobile, de 1893 à nos jours, était programmée du 11 juillet au 6 septembre 2020.

Le Festival de Cornouaille présente sa collection Automne-Hiver !
Le Festival de Cornouaille, qui se tient habituellemnet au mois de juillet à Quimper en Bretagne, se déroulera exceptionnellement en fin d'année.
Le premier événement de l'édition 2020 : Le Cyber Fest Noz #22, le plus grand fest-noz du monde, organisé le 19 décembre par le Festival de Cornouaille et An Tour Tan.

Ambronay - La 23e Academy reportée en 2021
L'EEEMERGING+ Academy, héritière de l'Académie baroque européenne d'Ambronay, devait se dérouler entre mai et juillet sous la direction de Geoffroy Jourdain. Dans la situation exceptionnelle que nous traversons, la mobilité très incertaine des artistes à l'échelle européenne et l'annulation des neuf dates de la tournée d'application nous ont obligés à reporter cette Académie d'un an avec la même équipe artistique.
Rendez-vous en 2021 !

Annulation de la 12e édition du Festival Résonance, Avignon
Elle devait se dérouler du 30 juillet au 2 août 2020.
Rendez-vous donc du 29 juillet au 1er août 2021 pour qu’Avignon résonne à nouveau au son des musiques électroniques.

Le 10e festival AMERICA reporté à septembre 2021
En raison de la crise sanitaire sans précédent que nous traversons, et de ses multiples conséquences, il nous semble impossible d’assurer en toute sécurité en septembre prochain le voyage et le séjour de dizaines d’écrivains originaires du continent nord-américain, tout comme d’accueillir dans des conditions satisfaisantes à Vincennes des milliers de passionnés de littérature.
C’est pourquoi nous avons pris la décision, en accord avec la Ville de Vincennes, de reporter d’un an la dixième édition du festival biennal AMERICA, qui devait initialement se dérouler du 24 au 27 septembre 2020. Elle accueillera les mêmes invités réunis autour de la thématique Voix d’Amérique du 23 au 26 septembre 2021.

Festival FiestA Sete report 24 juillet 6 aout 2021
Face à la pandémie que nous traversons, à l’impossibilité d’accueillir des artistes internationaux due à la fermeture des frontières, de disposer des lieux d’accueil des concerts et surtout tenant compte de l’état d’urgence sanitaire de notre pays, nous avons le regret de vous annoncer le report à l’été 2021 de la 24e édition du festival Fiest’A Sète qui devait avoir lieu du 21 juillet au 6 août 2020.

Le 30e Festival de Thau met le cap sur l'automne !
Nous avons envisagé ce 30e festival autrement, en proposant toute une partie de l’édition couplée avec les 9es Automnales du Festival de Thau, événement de territoire mêlant rendez-vous musicaux et rendez-vous éco-citoyens se déroulant en novembre. Nous proposerons ainsi tout un programme sur 8 semaines qui débutera le 2 octobre 2020, avec concerts, expositions, éco-dialogues, tables rondes, projections, randonnée artistique, stage de percussions... Ce sera le Festival de Thau en automne !

Report de la Biennale d'art contemporain de Lyon à septembre 2022
La Biennale de Lyon, en accord avec Sam Bardaouil et Till Fellrath, commissaires invités, et les partenaires publics, a décidé de reporter à septembre 2022 la 16ème édition de la Biennale d’art contemporain de Lyon, initialement prévue en 2021.
La situation sanitaire internationale actuelle ralentit considérablement les possibilités de résidences et de productions, les interactions entre les projets artistiques et le monde économique, et les collaborations avec le tissu associatif. Dans ce contexte particulier, ce report s’impose afin de préserver la qualité des liens entretenus avec les artistes qui fait la renommée de la Biennale de Lyon.

Festival Mima annulation de la 32ème édition - Rendez-vous en août 2021 !
Ce n’était presque plus un secret, mais il faut à présent l’écrire et l’officialiser, nous vous donnons rendez-vous en août 2021 pour la prochaine édition du Festival Mima.

Annulation du 13e Festival Flamenco de Rivesaltes 2020
Les conditions ne sont plus réunies pour qu’ait lieu la 13e édition du Festival Flamenco prévue à Rivesaltes du 17 au 22 Août.
Lorenzo Ruiz, Directeur Artistique du Festival Flamenco de Rivesaltes

La XX° édition du festival Opéra en plein air est décalée à 2021
Nous sommes contraints de reporter à l’été 2021 notre production de Madame Butterfly de Giacomo Puccini, dans la mise en scène d’Olivier Desbordes. Le Piccola Opera, créé spécialement par Nicolas Slawny pour les très jeunes mélomanes, est également reporté à l’été 2021. Lieux des présentations : Domaine départemental de Sceaux, Domaine national de Saint-Germain-en-Laye, Hôtel national des Invalides, Cité de Carcassonne, Château de Gerbéviller.

Annulation du festival Jazz à Junas
Nous avons jugé qu’il n’était pas possible de réunir toutes les conditions fondamentales et cette situation nous a obligé à annuler cette 27ème édition " Retour vers l’Angleterre ".

Report du Festival International de Mandoline de Castellar à 2021
L’édition 2020 du Festival International de Mandoline de Castellar n’échappe pas à la règle et doit donc être annulée. La bonne nouvelle est que la majorité des musiciens nous ont déjà confirmé leur participation pour l’édition de 2021 (21 – 24 juillet) de notre Festival .
Claude-Christian Pierre, Président ; Sabine Marze, Directrice Artistique

Annulation du Crest Jazz Festival
C’est avec émotion et tristesse que nous vous annonçons l’annulation de cette édition 2020 du Crest Jazz Festival. Nous vous donnons rendez-vous du 30 juillet au 7 août 2021 pour une 45 ème édition de Crest Jazz Festival qui n’en sera que plus belle et plus émouvante.

Annulation 64e édition Gstaad Menuhin Festival
Pour la première fois en 64 ans d'existence, le Conseil d'administration et la Direction du Festival sont contraints d'annuler l'ensemble des concerts et événements du Gstaad Menuhin Festival & Academy prévus durant l'été 2020.
Le 29 avril, le Conseil fédéral a interdit la tenue de grandes manifestations de plus de 1000 visiteurs jusqu'à fin août 2020.
Active depuis juin 2017, la plateforme digitale continue à fonctionner sans frais et offrira régulièrement ces prochains mois de nouveaux contenus exclusifs et originaux.

Avignon, La Fabrik' Theatre jette l'éponge
Vous pouvez retrouver les spectacles qui devaient se jouer à la Fabrik’Théâtre à l’occasion du Festival OFF d’Avignon 2020 en cliquant sur le lien

Annulation de la Semaine de Convivència à Arles
Pour cause de Coronavirus et, à ce jour, faute de directives sanitaires et réglementaires claires, nous nous voyons contraints d'annuler la Semaine de Convivència qui devait se dérouler du 13 au 18 Juillet 2020, square Léon Blum à Arles et dans le quartier de Griffeuille.

La 5ème édition d'Urban Art Fair est annulée !
Urban Art Fair a envisagé, depuis plusieurs mois, différents scénarios afin de maintenir la foire tout en respectant les mesures imposées. Après un examen attentif et des discussions approfondies avec les galeries et partenaires, l’équipe d’Urban Art Fair a décidé d’annuler la 5e édition de la foire. Urban Art Fair reviendra en avril 2021 avec une programmation plus belle encore !

Annulation du Hadra Trance Festival
Depuis plusieurs semaines, nous sommes suspendus aux prises de paroles gouvernementales afin de connaître le sort de la treizième édition du Hadra Trance Festival. Mardi, la nouvelle est tombée et c’est le cœur serré que nous devons nous résigner à annuler le Hadra Trance Festival 2020.

9e Intergalactiques lyonnaises reportées
Rendez-vous est donné du 15 au 20 avril 2021 autour de notre thématique : La Forme de l’Autre !

Report du Festival Interceltique de Lorient à 2021
L’année 2020 aurait dû être un grand moment festif, celui de l’année de la Bretagne et du 50e anniversaire du FIL. À cause de l’épidémie du COVID-19, il n’en sera rien. Le FIL fêtera donc l’année de la Bretagne et ses 50 ans du 6 au 15 août 2021.

A Thou Bout d’Chant, fin de saison et reports des concerts

Annulation du Millau Jazz Festival 2020 (12-18 juillet)


Sète, une île ancrée au soleil

Par Jacqueline et Pierre Aimar
64 pages - The BookEdition
Version papier ou numérique

Cliquez sur l'image. Achat sécurisé

Sète, île ancrée au soleil, offre une visite sortant des sentiers battus du tourisme habituel.
Les lieux d’exposition et les centres d’arts sont au cœur de cet opus. C’est la découverte de mondes artistiques contrastés que dévoile ce port qui ne vit le jour qu’en 1666. 
C’est à dire, hier.