arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Marseille, Friche la Belle de Mai : Panagiota Kallimani, Arrêt sur image, les 8 et 9/12/18

Arrêt sur Image est une création itinérante dont la représentation marseilllaise est la 5e édition. La chorégraphe met en place un temps de résidence où la création s’adapte et s’élabore en lien étroit avec les enfants et leur enseignante


Marseille, Friche la Belle de Mai : Panagiota Kallimani, Arrêt sur image, les 8 et 9/12/18
Paniagiota Kallimani travaille à partir des gestes et a3tudes que chaque enfant adopte dans le lieu où s’élabore la pièce et créée, avec ce6e base, la chorégraphie. L’essentiel de son travail consiste à faire comprendre aux enfants comment ils peuvent bouger lentement, non pas « au ralenti » mais dans une lenteur sincère. La bande sonore est créée avec les morceaux de musiques choisies par les enfants, di:usés simultanément, créant une cacophonie qui contraste avec le rythme de leurs mouvements. La lenteur et l’obscurité dans laquelle sont plongés les enfants provoquent une réaction émotionnelle chez le spectateur que la chorégraphe ra6ache au rythme de la société dans laquelle nous vivons. Trop lent ou trop rapide, les rythmes auxquels sont exposés les enfants aujourd’hui entrainent des difficultés pour eux à trouver leur rythme et leur voie, celle qui leur est juste.

Biographie
Après avoir suivi une première formation au Centre de Danse International de Rosella Hightower à Cannes (1995-1996), Panagiota Kallimani poursuit sa formation au CNDC l’Esquisse d’Angers – Centre National de Danse Contemporaine (1996-1998). De 1998 à 2005, elle rejoint la Compagnie L’Esquisse et danse plusieurs créations de Joëlle Bouvier et de Régis OBADIA. Panagiota participe également à la création des pièces Topo de L’Expérience Harmaat (2002), Togué de Carlo6a Ikeda (2003), Sorrow love Song de Kubilai Khan Investigations (2004), Péplum (2006) et Comedy (2008) de Nasser Martingousset, Asobu (2006) et Cherry Brandy de Josef NADJ. Elle crée un premier solo Tavla en 1998 au CNDC d’Angers, il fut présenté en France et en Colombie. En 2009, elle crée The Plant Collec(ve avec Laurie Young et Filipe Lourençco, ensemble ils produisent Trente, présentée au Festival d’Athènes. En 2011 et 2013, elle chorégraphie avec trois autres membres de The Plant Collec(ve la pièce Double Take dont les premières représentations ont lieu au Centre National de la Danse – Pantin/Ile-de-France. Dés lors, elle se consacre à l’écriture et crée la pièce chorégraphique Contreplongées (février 2014) en collaboration avec des artistes Stavros Gasparatoset et Heike Schuppelius. En 2016, elle chorégraphie et interprète le duo Mam Mam, Un dîner magique pièce tout public à partir de 2 ans.

Pratique

Arrêt sur Image - Panagiota Kallimani
Sam. 8 décembre – 16h30 / 17h15 / 18h
Dim. 9 décembre – 15h30 / 16h15 / 17h

Friche la Belle de Mai – La Plateforme




Pierre Aimar
Mardi 27 Novembre 2018
Lu 176 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 25



Inscription à la newsletter

Festival ici et ailleurs 2019

Cliquez sur l'image pour télécharger

e-magazine interactif !
Textes et espaces publicitaires
sont des liens pour les sites des festivals




Festival Jazz à Saint-Rémy, Steeve Laffont trio featuring Costel Nitescu, Jacky Terrasson et Richard Galliano en haut de l'affiche

Jeudi 19 septembre 20h30 à l’Alpilium : Jazz Swing.
Vendredi 20 septembre 20h30 à l’Alpilium : Jacky Terrasson
Samedi 21 septembre 20h30 à l’Alpilium : New jazz musette


Un tableau monumental et poétique de Guillaume Bottazzi à Martigues, la Venise provençale, inscrit aux Journées Européennes du Patrimoine

Un tableau monumental et poétique de Guillaume Bottazzi, à découvrir ou à redécouvrir pendant les Journées Européennes du Patrimoine