Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Marbella – Espagne : Villa Padernia, paladienne en diable

La Villa Padernia, à Marbella, est une étrange vieille demeure entièrement ... neuve et à la fausse patine. Le propriétaire des lieux est un passionné d’antiques et de tauromachie. Ce qui en Espagne est plus que normal.


Une bâtisse ancienne de l’année dernière

Marbella Villa Padierna
Marbella Villa Padierna
La Villa Padernia, à Marbella, est une étrange vieille demeure entièrement ... neuve et à la fausse patine. Le propriétaire des lieux est un passionné d’antiques et de tauromachie. Ce qui en Espagne est plus que normal.

Les références aux courses de toros, ainsi que celles révélant un passé de courses de chevaux sont discrètes. A peine une vitrine au détour d’un des couloirs.
Des couloirs dans tous les sens qui desservent aussi bien les parties communes que les chambres. Comme ailleurs. Sauf qu’ici les couloirs sont peuplés de sculptures de l’antiquité représentant empereurs et autres héros. En suivant les longs couloirs au sol de marbres, on ressent l’impression indéfinie de parcourir les réserves de quelque musée d’Italie. L’abondance est la règle et les nombreuses reproductions ont bénéficié du savoir-faire de scénographes de la lumière. Ce qui rajoute au côté dramatique de la mise en scène.

Tout est faux sauf ...

Marbella Villa Padierna
Marbella Villa Padierna
La Villa Padierna est un hôtel tout ce qu’il y a de récent. Nous connaissons bien cette région et pouvons affirmer qu’il y a quelques années, c’était un quasi désert de pierres et de buissons rabougris et rares. Ceci à des kilomètres à la ronde. Un vrai paysage de western transformé en peu de temps en villages de vacances aux architectures typées et répétitives, en hôtels de grand standing, et ... en golfs verts ! Des quantités de golfs. Quelque quarante 18 trous.
Villa Padernia possède son golf. C’est bien le moins. Mais dans ses sous-sols ont été reconstitués de vrais thermes romains avec abondance de marbres et de statues. Un lieu délicieux pour l’hédoniste qui peut profiter pleinement des délices que l’Antiquité a su élaborer et péréniser 1 000 ans durant. Avant que la chape de la barbarie ne couvre l’Europe de son obscurantisme et de son fanatisme religieux les plus profonds pendant ... 1 000 ans (de l’an 450 à 1 450).

Si tout n’est que copie, seul le nom est authentique : Villa-Padernia est porté par une des plus vieilles familles d’Espagne. Noblesse authentique.
De quoi pardonner ce clinquant «nouveau riche» qui relève sûrement du goût immodéré d’un architecte pour le temps d’Hadrien.
Pierre Aimar

Abonnez-vous à Sortir ici et ailleurs


pierre aimar
Samedi 19 Janvier 2008
Lu 1704 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...