Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Les Nuits du jazz de Vauvert (Gard) avec Chucho Valdés, Omara Portuondo, le Sextet Affinity, The Roy Hargrove Quintet, les 8 et 9 juillet 2011

Organisées par la ville de Vauvert dans les arènes Jean Brunel, les Nuits du Jazz existent depuis 8 ans et ont déjà accueilli près de 18 000 spectateurs. Depuis leurs débuts en 2004, de nombreux artistes des quatre coins du monde se sont succédé chaque été, ralliant un large public venu de toute la région et au-delà…


Programme des deux jours de festival

Omara Portuondo et Chucho Valdés © Alejandro Perez
Omara Portuondo et Chucho Valdés © Alejandro Perez
Jazz contemporain, jazz cubain, soul, R&B… les genres se rencontrent et se mêlent avec toujours le même point commun : une exigence de qualité et une ouverture à d’autres cultures.
En 2011, les Nuits du jazz ont lieu vendredi 8 et samedi 9 juillet.

Le vendredi 8 juillet à 20h30 :
Ariel Caudet et le Sextet Affinity ouvriront les Nuits du Jazz 2011 avec un Hommage à Nougaro avec Marc Cauquil (trompette), Gérard Couderc (ténor et soprano sax), Joêl Mille (baryton et soprano sax), Christian Mornet (piano), Michel Prats (basse), Jean Claude Vernet (batterie)
A une époque où il n'y avait que peu d'alternatives entre chanson française et musique anglo-saxonne, surgit un Petit Taureau nommé Claude Nougaro. La preuve fut rapidement faite qu'il était possible de faire sonner la langue de Molière sur des musiques d'essence Jazz. Le spectacle proposé ici est né de l'amitié entre un chanteur, Ariel Caudet, et un bassiste, Michel Prats. Tous deux épris de belles lettres et passionnés de Jazz, ils décident de pérenniser l'oeuvre du chanteur Toulousain. Pour accompagner Ariel Caudet, appel est fait au Sextet Affinity du trompettiste Marc Cauquil. L'idée directrice de cette collaboration est de trouver l'équilibre entre la beauté de la poésie et la consistance de la musique. Les arrangeurs, Gérard Couderc et Marc Cauquil, ont oeuvré dans ce sens. Un concert pour tous les inconditionnels de l'enfant du Capitole.

The Roy Hargrove Quintet, oscillant entre le classicisme du quintet traditionnel et la modernité, l’étoile de la trompette ouvre le jazz à tous les publics avec ses collaborations sur la scène soul (Erika Badu, Q-Tip, Marcus Miller)
C'est Wynton Marsalis qui découvre le premier les talents de Hargrove au cours d'une visite dans son université. Il lui organise alors sa première tournée en Europe et au Japon. L'une de ses principales influences a été le saxophoniste David Fathead Newman qui a joué avec le groupe de Ray Charles. En 1988, Hargrove étudie pendant une année au Berklee College of Music de Boston avant de rejoindre finalement la New School de New York, ville dans laquelle il participe déjà régulièrement à des jam sessions. Il enregistre son premier album avec le saxophoniste Bobby Watson. Puis, un deuxième avec le groupe Superblue composé de Bobby Watson, Mulgrew Miller et Kenny Washington.
Enfin, en 1990, en plus de quatre disques auxquels il participe, sort son premier album solo Diamond in the rough sur le label RCA Novus. Il signe alors un contrat avec Verve Records qui lui donnera l'opportunité de jouer avec d'autres grands musiciens sur le disque With the tenors of our time et notamment Joe Henderson, Stanley Turrentine, Johnny Griffin, Joshua Redman et Branford Marsalis.
En 1998 il remporte un Grammy Award pour son album Habana avec son groupe africanocubain, Crisol.



commander_100x30_01.gif

_____________________________________________________________________

Le samedi 9 juillet à 20h30 :
Le Big Band de Petite Camargue dirigé par Philippe Guyon amorcera la soirée.
Le Big band de petite Camargue est dirigé par Philippe Guyon. Premier prix du conservatoire de Nîmes il prend le virage du jazz à l’institut de formation professionnelle et y rejoint très rapidement le big band dirigé par Michel Barrot. Poursuivant plus tard des études de musicologie en Sorbonne, il se passionne pour l'enseignement de la musique et exerce durant 7 ans dans la région d'Orléans et de Chartres. Sans délaisser le jazz il participe aux activités de l'Orléans big band au côté de Jean-Jacques Taîb et Jean-Jacques Ruhllman. Souhaitant retourner dans sa région natale, en 1989 il prend la direction de l’école municipale de musique de Vauvert et il crée le Big Band de Petite Camargue. Comptant 50 élèves à cette époque, l’école municipale est devenue l’école intercommunale de musique de Petite Camargue et compte actuellement plus de 650 élèves. Philippe Guyon dirige encore ce Big Band qui est une valeur sûre dans la région Languedoc-Roussillon.

Le point fort sera la venue de la chanteuse cubaine Omara Portuondo et du pianiste Chucho Valdés. Ces deux artistes phares de la musique cubaine, plusieurs fois Grammy Awards joueront ensemble pour quelques concerts seulement en Europe, à l’occasion de la sortie de leur nouvel album Omara & Chucho, mélange très spécial du latin-jazz cubain.

Ce n'est pas un mince exploit de réunir deux musiciens très réputés comme la chanteuse cubaine Omara Portuondo et le pianiste Chucho Valdés. Ces deux artistes, exemples éclatants de la musique cubaine, sont devenus deux des meilleurs ambassadeurs de la culture cubaine à travers le monde. Pour célébrer la sortie de leur nouvel album, Omara & Chucho, ils seront à nouveau sur les scènes européennes avec leur mélange très spécial de jazz cubain. Aujourd'hui, ils nous montrent leurs talents en mettant l'accent sur quelques-unes des caractéristiques de leur musique à différents stades de leur carrière : tendresse, sérénité et romantisme sincère sans être trop théâtral. Pour ces spectacles uniques, Omara et Chucho seront rejoints par une section rythmique composée d'une contrebasse et d’une batterie.

Omara Portuondo (La Havane, 1930) L'histoire de la vie d’Omara Portuondo se lit comme un scénario de film. Comme dans toute autre maison cubaine, la future chanteuse et ses frères et soeurs ont grandi avec les chansons que leurs parents, faute d'un gramophone, chantaient pour eux. Certaines de ces mélodies font encore partie de son répertoire. Avant d’embrasser la carrière de chanteuse, elle a été danseuse puis professeur de danse populaire à l’Escuela de Instructores de Arte. Elle a d’abord fait partie de Los Loquibambla, puis du Quarteto Las d'Aida pendant 15 ans, et a poursuivi une carrière en solo avant de rejoindre l’un des orchestres les plus importants de Cuba, La Orchesta Aragon, avec lequel elle a voyagé partout dans le monde et a également enregistré plusieurs albums. Son apparition au cinéma au milieu des années 1990 et le succès de Silencio a donné une nouvelle impulsion à sa carrière. Elle enchaîne alors enregistrements, tournées, albums…

Chucho Valdés Né en 1941, Chucho Valdés a grandi à La Havane à Cuba. Ce pianiste, compositeur, professeur de musique, commencé sa formation musicale très tôt à la maison sous la tutelle de son père, le grand Bebo Valdés, et de sa mère Pilar Rodríguez. À l'âge de 3 ans, il jouait déjà au piano, à l'oreille, les mélodies qu'il écoutait à la radio. Dès l'âge de 5 ans, il reçoit des leçons de piano et de théorie musicale et à 14 ans, il poursuit ses études au Conservatoire Municipal de Musique de La Havane. À l'âge de 15 ans, il forme son premier trio de jazz avec Emilio del Monte et Luis Rodríguez. Il travaille en tant que pianiste puis fait ses débuts avec l'orchestre Sabor de Cuba dirigé par son père où il a accompagné de nombreux artistes importants de cette époque comme Rolando Laserie, Fernando Alvarez et Pio Leyva. En 1967, il rejoint l'orchestre cubain Modern Music. En 1970, ce groupe fait ses débuts au Festival International de Jazz Jamboree en Pologne, devenant le premier groupe cubain à participer à un festival de jazz à l'extérieur de Cuba.

Chucho Valdés a joué dans certains des lieux les plus célèbres du monde : Amériques, Londres, Paris, Turquie, Portugal, Grèce, Liban, Espagne… en 2009 il a joué devant 12 000 personnes au concert de la cathédrale de la Plaza de la ville de Panama et dans les stades les plus prestigieux du Canada, en Europe, en Asie et en Australie. Au total, il a tourné dans plus de 50 pays sur tous les continents. Ses oeuvres d'interprétation sont reconnues par la critique spécialisée et il est considéré comme l'un des meilleurs pianistes au monde.



commander_100x30_01.gif


En savoir plus :
www.nuitsdujazz.com
www.myspace.com/nuitsdujazzdevauvert

Informations pratiques

Les Nuits du jazz sont organisées par le service animation de la ville de Vauvert.

Tarifs des concerts / points de vente
Les billets sont en vente au service animation de la ville de Vauvert et en points de vente Fnac,

L’entrée générale du vendredi est à 20 € et le tarif réduit à 17 €
L’entrée générale du samedi est à 25 € et le tarif réduit est à 22 €
Tarif prim’s 30 € pour les 2 soirées (du 27 avril au 29 mai)
Pass 2 concerts 35 € pour les 2 soirées (à partir du 30 mai)

Les arènes Jean Brunel
Les arènes Jean Brunel se situent place Paul Allier
Des places de parking sont disponibles à proximité
Renseignements
Service animation de la ville de Vauvert
56 avenue Victor Hugo
30600 Vauvert
Tél. 04 66 73 17 35 - Fax : 04 66 73 17 36
Mail : animation@vauvert.com


Pierre Aimar
Mardi 31 Mai 2011
Lu 1918 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Durance Luberon

Durance Luberon


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Tricastin

Tricastin