Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



« Les Mécaniques Absurdes » exposition au Domaine de Fontenille, Lauris, du 15 avril au 26 juin 2016

Le Domaine de Fontenille qui a officiellement ouvert ses portes le 3 février 2016 à Lauris dans le Luberon suit sa vocation de « lieu de vie » au cœur de la Provence et annonce la première exposition de son centre d’art contemporain avec les œuvres des artistes Jean-Michel Fauquet, Laurent Millet et Ethan Murrow


Le Domaine de Fontenille
Le Domaine de Fontenille
L’Art Contemporain est partout présent au Domaine de Fontenille : chaque pièce, chaque chambre est ornée d’au moins une œuvre d’un artiste représenté dans les musées nationaux ou internationaux, issue de la collection des propriétaires ou des artistes représentés par La Galerie Particulière, Paris-Bruxelles.
L’ancienne cave de vinification a été transformée en salle d’exposition de 200 m2 qui accueillera chaque année quatre expositions entre mars et fin décembre : expositions collectives, thématiques ou personnelles d’artistes contemporains, en partenariat avec des galeries et institutions internationales.
Le Domaine de Fontenille souhaite également s’engager pleinement dans la diversité de la création contemporaine en créant une résidence musicale de jeunes compositeurs et interprètes liés aux festivals d’Aix-en-Provence et de la Roque d’Anthéron. Enfin, les jardins du Domaine accueilleront régulièrement des concerts et un cycle de cinéma en plein air dès l’été 2016.

« Les Mécaniques absurdes » - Jean-Michel Fauquet | Laurent Millet | Ethan Murrow

Si l’univers de Jean-Michel Fauquet s’avère très classique, il est pourtant toujours traversé par le trouble et vient sans cesse dérouter le regard : dans ses images très obscures, comme extraites de la tourbe de la nuit, se devine un étrange cabinet de curiosités, né de cartons trouvés puis noircis au charbon et d’où se déploient des mondes oniriques : un prélat assis comme chez Bacon, un arbre qui se tord dans les ténèbres, la Tour de Babel…

Avec « Bestaires » et « Petites Machines littorales », de Laurent Millet, l’éphémère est plus poignant encore : sur une plage, des bouts de bois qu’il assemble en petites constructions délicatement poétiques, n’existent que le temps de l’image et sont voués à la destruction. L’image du créateur – un performeur improbable, un artiste hanté par la science lorsqu’elle était encore pétrie d’imaginaire se voit mise en scène dans les ambrotypes de la série « Somnium » ou dans les tirages de la série « Les Derniers Jours d’Emmanuel Kant » : tel « le dieu des petits riens », il élabore de petites structures, géométriques mais très fragiles, qui tiennent de peu ou de rien, scotch et ficelles… Un seul coup de vent et tout s’effondre. L’œuvre n’est plus. Mais c’est à ce prix qu’elle est lumineuse et humaine.

Ethan Murrow, jeune prodige américain du dessin, scénarise des personnages – explorateurs du rien, mystificateurs, vrais-faux scientifiques, inventeurs de chimères (là aussi !) – qui sont les doubles de lui-même : tel un explorateur fou qui voudrait attraper un nuage avec une épuisette, ou creuser le sol pour atteindre, pourquoi pas, la Chine.
Tel l’homme qui sans cesse rêve, et sans cesse échoue, et dont la grandeur réside précisément dans la folie de son désir.
Dominique Baqué
Marie Maurel de Maillé Madrid 2010
Marie Maurel de Maillé Madrid 2010

Pratique

Domaine de Fontenille
Route de Roquefraiche
84360 Lauris - France
www.domainedefontenille.com
info@domainedefontenille.com



Pierre Aimar
Mercredi 24 Février 2016
Lu 172 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...